Tous nos conseils sur l'électricité

Installer des panneaux solaires sur son bâtiment pour consommer son électricité c’est possible !

Publié le

Tags de l'article

L’installation de panneaux solaires en autoconsommation était, il y a moins de 2 ans, encore très limitée. Elle connait depuis peu un succès croissant et comptait fin 2017, 20 000 foyers consommant leur propre électricité (1) selon le distributeur ENEDIS.

 

Le bâtiment photovoltaïque, une bonne option pour l’avenir ?

Réalisez des économies grâce au solaire

Faites des économies sur votre facture d'électricité

Les progrès technologiques, la maturité de la filière au niveau mondial qui ont fait baisser les coûts des matériaux, et également la simplification des démarches de raccordement auprès du distributeur ENEDIS, ont rendu ce marché attractif pour tous les profils de consommation, et surtout les entreprises. Le récent avis de l’ADEME du 1er février 2018 (2), insiste d’ailleurs sur les atouts des « toitures des professionnels »

En effet, l’ADEME relève que « à court terme, ce sont les entreprises qui sont avantagées dans la faisabilité technico-économique de l’autoconsommation, leurs besoins de consommation étant synchronisés avec le temps solaire et le profil de production PV. Il s’agit notamment des secteurs tertiaire (hôpitaux, bureaux, supermarchés, …) ou industriel, voire agricole (…). En effet, les consommations y sont prévisibles et l’utilisation des lieux en correspondance avec les heures de production photovoltaïque.»

 

Mais qu’est-ce que l’autoconsommation photovoltaïque ?

L’autoconsommation photovoltaïque, désigne le fait de consommer tout ou  partie de l'électricité que l’on produit soi-même à partir de panneaux solaires. Aujourd’hui n’importe qui, particulier ou professionnel, peut devenir producteur d’électricité et consommer une partie plus ou moins importante de ce qu’il produit.

En effet, l'autoconsommation peut-être : 

Totale – sans injection : le producteur (ou propriétaire du local) consomme l’intégralité de sa production.

Partielle : le producteur (ou propriétaire du local) consomme mais également vend son surplus de production. Dans ce cas-là, le raccordement au réseau est nécessaire ainsi qu’un contrat d’achat du surplus d’énergie produite. Ces démarches sont dans la plupart du temps prises en charge par les sociétés qui commercialisent l’installation des panneaux solaires.

- La part autoconsommée augmentera dès qu’un plus grand nombre d’appareils électriques seront en fonctionnement dans le local professionnel.

Pour les professionnels, notamment dans le secteur tertiaire, cette part peut s’élever à 70% voire, dans certaines conditions, proche de 100% du fait de la meilleure synchronisation de la consommation et de la production (période de la journée). L’Ademe cite l’exemple d’un supermarché dont les horaires d’ouverture coïncident avec la production solaire, pour lequel un taux d’autoconsommation peut atteindre 95%.

 

Installer des panneaux solaires, une opportunité pour les professionnels  !

  • Vous faites un geste pour l’environnement
  • Vous réalisez des économies sur votre facture d’électricité (3)
  • Vous bénéficiez de l’image positive auprès de vos clients et vos employés
  • Vous bénéficiez d’aides de l’état

Quelques articles utiles :

http://presse.ademe.fr/2018/02/avis-de-lademe-lautoconsommation-dorigine-photovoltaique.html

http://www.photovoltaique.info/L-autoconsommation-residentielle.html

http://www.photovoltaique.info/L-autoconsommation-dans-le.html

 

Source ENEDIS – « L’Autoconsommation »

2 Source Ademe – Avis du 1er février 2018 « L’Autoconsommation d’électricité d’origine photovoltaïque »*

 3 Information donnée à titre indicatif, qui ne tient pas compte des habitudes de consommation ni du contrat d’énergie souscrit et de l’éventuelle revente sur le réseau.

Délai donné à titre indicatif, sous réserve de conditions météorologiques et d’accès favorables.

Qualification délivrée par QualitEnR permettant d’obtenir la mention Reconnu Garant de l’Environnement (RGE)

ENGIE prend en charge les démarches auprès de la mairie (urbanisme) et du gestionnaire du réseau. Selon la situation du client, un changement de compteur peut être effectué et facturé par le gestionnaire de réseau.