Tous nos conseils sur l'électricité

Panneaux photovoltaïques : gare aux arnaques !

Publié le

Vous envisagez de passer à l’énergie photovoltaïque chez vous ? Suivez nos conseils pour gérer votre installation sereinement, en sachant éviter les arnaques.

 

Sachez que vous disposez en général, dans le cadre de la loi Hamon, de 14 jours pour vous rétracter et annuler votre commande.

Estimez vos économies avec le solaire

Jusqu'à 600€ d'économies sur votre facture d'électricité *

Nos conseils pour éviter les arnaques aux panneaux solaires

Afin de développer l’énergie solaire en France, EDF OA est tenu de racheter à un tarif fixé sur une durée de vingt ans l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques installés chez vous, si vous préférez la revendre plutôt que la consommer directement pour vos propres besoins, solution de plus en plus rentable. Surfant sur cette aide d’État, il arrive que des « professionnels » peu scrupuleux en profitent pour vous arnaquer.

Leurs promesses ? Des panneaux solaires financés à crédit, rapidement remboursés par les revenus engendrés grâce à EDF OA ! Le problème est qu’ils vous vendent des panneaux photovoltaïques à prix d’or, et vous promettent un tarif d’achat de votre électricité bien au-delà de la réalité. Résultat : vous vous pouvez vous retrouver endetté, prélevé chaque mois de mensualités pour financer vos panneaux solaires. Des mensualités qui sont loin d’être couvertes par le prix auquel vous revendez votre électricité.

Mais rassurez-vous, il existe de nombreuses astuces pour repérer les vendeurs peu scrupuleux.

Les panneaux photovoltaïques ne sont jamais gratuits : comment détecter les arnaques ?

Si les panneaux photovolatïques peuvent être rentables à long terme, ils ne sont jamais gratuits. Prenez donc garde aux belles promesses qui risquent fort de se transformer en mauvaise expérience !

Avant d’installer des panneaux solaires sur votre toiture, prenez le temps de la réflexion et suivez nos conseils :

  • Vérifiez que le prix proposé pour l’installation de vos panneaux photovoltaïques est en accord avec ceux du marché : comptez entre 9 000 et 12 000 € TTC pour une installation classique d’une puissance de 3kWc pour un particulier, selon l’ADEME. L’offre My Power d’ENGIE, d’une puissance de 2,6kWc est même proposée à un prix de 7000€ TTC pose comprise.
  • Si vous souscrivez à un crédit à la consommation pour le financement de votre installation, il est préférable de passer par votre banque. Et dans tous les cas, vérifiez bien que le montant des mensualités est couvert par le prix réel que vous reversera EDF OA en rachetant votre électricité.
  • Méfiez-vous des bons de commande déguisés. En effet, les spécialistes de l’arnaque vous présentent un « simple devis », un « bon pour étude », ou encore une « candidature » pour devenir maison témoin, qui avec votre signature devient un bon de commande. Par ailleurs, toutes les « promesses » orales du commercial doivent être écrites sur le bon de commande.
  • Vérifiez le sérieux du partenaire qui se présente à vous en lui demandant son numéro d’agrément. Les installateurs partenaires My Power par exemple disposent tous d’une carte d’accréditation au nom de leur entreprise que vous êtes en droit d’exiger.

Vous pensez avoir été arnaqué ? Contactez une association des victimes du photovoltaïque

Vous avez un doute sur le sérieux du professionnel qui vous a vendu vos panneaux photovoltaïques ? Pas de panique ! Sachez que vous disposez en général, dans le cadre de la loi Hamon, de 14 jours pour vous rétracter et annuler votre commande.

Passé ce délai, nous vous recommandons de prendre contact avec le GPPEP, le Groupement des Particuliers Producteurs d’Electricité Photovoltaïques. Il s’agit d’une association de victimes du photovoltaïque ayant déjà traité de nombreux cas. Elle pourra vous donner de précieux conseils sur les démarches à suivre pour vous dépêtrer de l’arnaque dont vous êtes victime.

Simulez vos économies solaires

Ces articles peuvent vous intéresser...

Toutes les actualités