Electricité

Revenir au tarif réglementé de l'électricité avec le principe de réversibilité

Mis à jour le

Revenir au tarif réglementé de l'électricité avec le principe de réversibilité

Vous avez souscrit une offre de marché pour votre contrat d’électricité et souhaitez revenir au tarif réglementé ? Découvrez avec ENGIE les démarches à suivre pour ce changement d’offre tarifaire. Découvrez également comment le principe de réversibilité peut vous être utile dans votre situation.

Le principe de réversibilité

Sur le marché de l’énergie (électricité mais aussi gaz naturel), il existe ce que l’on appelle le principe de réversibilité. Concrètement, il s’agit de vous permettre, en tant que consommateur, de revenir vers un contrat d’électricité au tarif réglementé après avoir souscrit une offre de marché, ou inversement. Le principe de réversibilité vous permet de changer d’avis après avoir choisi un type d’offre tarifaire plutôt qu’un autre pour votre contrat d’électricité ou de gaz.

Découvrez nos offres d'électricité verte* !

Sachez que toutes nos offres d’électricité sont vertes, sans engagement de durée *

Chez la plupart des fournisseurs d’électricité, les offres sont sans engagement de durée. Cela signifie que vous pouvez à tout moment décider de revenir au tarif réglementé de l’électricité sans attendre la date anniversaire de votre contrat. Vous n’aurez par ailleurs aucuns frais de résiliation à débourser.

Les deux grands types d’offres pour votre contrat d’électricité

Comme pour le gaz naturel, l’électricité est aujourd’hui proposée sous deux formes de contrat :

  • au tarif réglementé : le prix de l’électricité est fixé par l’État,
  • au prix d'une offre de marché : le prix de l’électricité est fixé par le fournisseur.

Dans tous les cas, nous vous conseillerons toujours de comparer les contrats d’électricité afin de sélectionner celui qui correspond le mieux à vos besoins.

 

Revenir au tarif réglementé de l’électricité

Vous souhaitez changer de fournisseur et revenir au tarif réglementé de l’électricité ? Grâce au principe de réversibilité, la démarche est extrêmement simple. Il suffit de contacter le fournisseur historique afin de souscrire un nouveau contrat d’électricité au tarif réglementé. Seule contrainte à respecter : ne pas dépasser une puissance souscrite de 36 kVA.

 

Vers la fin du tarif réglementé de l’électricité ?

Comme pour le gaz naturel (la décision est déjà actée), la fin du tarif réglementé de l’électricité semble de plus en plus se rapprocher. Il y a fort à parier que d’ici quelques années, les consommateurs n’auront plus le choix de cette option tarifaire au moment de souscrire un contrat d’électricité (ne resterons que les offres de marché). Si elle est appliquée, la mesure devrait encore davantage renforcer la concurrence entre les différents acteurs du marché, avec la perspective pour les consommateurs de réaliser des économies sur leur facture énergétique.