Tous nos conseils sur l'électricité

Travaux d’électricité : quels critères pour choisir l’entreprise ?

Publié le

Tags de l'article

Votre installation électrique est à créer, à rénover ou à réparer ? Voici quelques critères à prendre en compte pour  bien choisir l’entreprise d’électricité à qui confier vos travaux.

Ne confiez pas vos travaux électriques à la première entreprise venue : elle devra vous prouver son sérieux

Dépannage Eau et Electricité Express

8,99€TTC  / mois

Assurez-vous contre les pannes sur vos installations Electriques et les fuites d’Eau

Décennale : la garantie d’un travail bien fait

Le rôle et les responsabilités de l’électricien sont majeurs, et s’il ne devait vous présenter qu’un seul document, ce serait celui-là : la garantie décennale. Assurez-vous que l’entreprise à laquelle vous vous adressez puisse vous en fournir la preuve. Elle est obligatoire, pour les constructions neuves, les rénovations de grande ampleur et les aménagements divers. Objectif : vous protéger pendant 10 ans contre la non-conformité aux normes obligatoires, les vices et les malfaçons.
Sa petite sœur, qui répond au doux prénom de « garantie biennale », concerne les équipements dissociables du gros œuvre (les appareils électriques, par exemple). Sa durée est de deux ans, prolongeable selon le contrat. 

Par ici les garanties !
La garantie du délai de livraison
 : elle vous protège contre les risques d’inexécution ou de mauvaise exécution des travaux prévus dans le contrat, aux tarifs et délais convenus. 
La garantie de parfait achèvement, quant à elle, vous protège des désordres ou malfaçons qui apparaissent pendant l’année qui suit la fin des travaux. 

La solidité de l’entreprise : un critère de poids

Ne confiez pas vos tableaux électriques à la première entreprise venue : pour faire connaissance, et plus si affinités, l’entreprise devra vous prouver son sérieux, vous parler de ses expériences passées, et gagner votre confiance. Attention, le feeling compte mais ne suffit pas :

Vérifiez son historique pour éviter les hics : l’ancienneté d’une entreprise électrique est souvent gage de qualité. Demandez-lui également quelques références clients (si elle part en courant à ce moment-là, c’est mauvais signe !)

Vérifiez sa santé financière pour éviter les impairs : afin que votre entreprise ne fasse pas disjoncter vos projets, consultez son chiffre d’affaires et assurez-vous qu’elle ne soit pas en liquidation judiciaire.

Ces éléments, ainsi que l’année de création des entreprises, sont disponibles auprès du greffe du tribunal de commerce de votre département ou en consultant les sites www.societe.com et www.infogreffe.com.

Normes électriques : choisir une entreprise qui ne plaisante pas avec la loi

Le professionnel auquel vous ferez appel doit absolument respecter les normes et législations en vigueur. Sans vouloir vous mettre la pression, une installation électrique défectueuse ou non-sécurisée peut avoir de graves conséquences : 25 à 30 % des incendies seraient d’origine électrique1. En matière d’électricité, c’est en particulier sur la norme NF C 15-100 que vous devrez veiller au grain : elle fixe les règles des installations électriques dans les locaux d’habitation et garantit leur sécurité ainsi que leur bon fonctionnement. Attention aussi au matériel utilisé ! Le marquage CE sur les produits et leurs emballages est imposé par les directives du Parlement européen et du Conseil de l’Union Européenne. 

Pour trouver une entreprise qualifiée, rendez-vous sur le site de l’organisme français de qualification des professionnels de l’électricité : Qualifelec.

Qualification RGE, pour baisser la facture travaux

Pour pouvoir prétendre à une aide financière pour vos travaux électriques, choisissez un professionnel pouvant justifier de la mention RGE, pour « Reconnu Garant de l’Environnement ». Créée par l’ADEME, l’État et les organisations professionnelles, elle prouve que l’entreprise respecte un cahier des charges précis.
Cette mention peut vous faire bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro, mais aussi du Crédit d’Impôts Transition Energétique (CITE) et de la Prime Economies d’énergie ENGIE.

Consultez l’annuaire des professionnels qualifiés RGE