Electricité

Pourquoi mon compteur électrique disjoncte ?

Mis à jour le

Pourquoi mon compteur électrique disjoncte ?

Votre compteur électrique disjoncte de manière intempestive ? C’est le signe qu’un problème est survenu sur votre installation électrique et que le mécanisme de sécurité de votre compteur s’est déclenché. Surtension, compteur obsolète, court-circuit… découvrez les causes d’un compteur électrique qui disjoncte.

Cause n°1 : un compteur électrique obsolète

Si vous habitez dans un logement relativement ancien, il se peut que votre compteur électrique soit d’époque. Si votre installation électrique est victime de coupures régulières, la piste d’un équipement trop vieillissant mérite d’être explorée. Aujourd’hui, les progrès technologiques permettent la mise au point de compteurs électriques ultra-performants. Le compteur communicant LinkyTM, qui fait office de dernier-né, fait actuellement l’objet d’un déploiement sur l’ensemble du territoire effectué par le gestionnaire du réseau national d’électricité ENEDIS. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre fournisseur d’énergie si vous pensez votre compteur défectueux.

Elec Energie Garantie, prix du kWh fixe

Bénéficiez d'un prix fixe pendant 2 ans !

Cause n°2 : un sous-dimensionnement du compteur

Lors de la souscription de votre contrat auprès de votre fournisseur d’énergie, vous avez choisi la puissance de votre compteur électrique. Exprimée en kVA, celle-ci va avoir une importance primordiale car c’est elle qui va déterminer la consommation électrique maximale que vous ne pourrez pas dépasser − à un instant T − sans que cela ne fasse disjoncter votre compteur. Si vous optez pour une puissance trop faible, vous ne pourrez pas brancher plusieurs appareils électriques en même temps sans éviter que votre compteur ne disjoncte. En France, la puissance moyenne est de 6 kVA. Mais attention, plus la puissance de votre compteur est élevée, plus le coût de votre abonnement l’est aussi.

 

Cause n°3 : une surtension

Même si vous augmentez la puissance de votre compteur, la puissance dont vous disposerez restera limitée à un seuil déterminé. Si vous branchez trop d’appareils électriques sur un seul et même circuit, vous allez probablement créer une surtension. La ligne n’étant pas conçue pour supporter une telle intensité, le fusible ou le coupe-circuit qui la protège va sauter. Ce type d’incident ne survient pas nécessairement dès le branchement des appareils. Elle peut avoir lieu plus tard, lorsque les thermostats du four ou des radiateurs, par exemple, auront atteint leur pleine température. La surcharge peut alors survenir. Il est donc impératif de répartir correctement ses appareillages électriques sur des circuits électriques différents et correctement dimensionnés pour les accueillir.

 

Cause n°4 : un court-circuit

Si la coupure de courant n’est pas imputable à votre compteur ni à votre contrat de distribution, il est fort probable que l’un de vos appareils électriques soit à incriminer. Cela arrive lorsque vous branchez un appareil défectueux. Ce type de panne est relativement facile à détecter lorsqu’elle survient immédiatement après le branchement de l’appareil abîmé. Mais il arrive que le court-circuit ne se produise qu’à certains moments, c’est-à-dire lorsque deux conducteurs dénudés se touchent. Un fil peut également s’être débranché à l’intérieur de l’équipement. Si ce dernier touche la paroi métallique, il va se produire ce que l’on appelle un « retour à la terre » qui fera obligatoirement disjoncter le compteur. L’origine de ce type de défaillance est plus difficile à détecter. Si vous ne parvenez pas à la localiser, il est vivement recommandé de faire appel à un électricien agréé.