L'installation électrique

Installer un tableau électrique secondaire

Mis à jour le

Installer un tableau électrique secondaire

Quand votre tableau électrique ne suffit plus à couvrir vos besoins, la solution est d’ajouter un tableau électrique secondaire. Pour ce faire, certaines précautions sont à prendre lors de l’installation du circuit électrique. Avec ENGIE nous vous expliquons comment faire étape par étape.

Qu'est-ce qu'un tableau électrique secondaire ?

Au lieu de changer le tableau électrique et y ajouter un coffret électrique avec une rangée supérieure (ce qui demande pas mal de travaux), mieux vaut vous atteler à installer un tableau électrique secondaire. C’est une bonne solution quand votre tableau principal, le tableau général basse tension autrement dit le TGBT, ne suffit plus pour contenir tous vos circuits électriques. Le tableau électrique secondaire permet de relier toutes les alimentations des différents circuits électriques de l’extension. Placé à proximité du TGBT, le tableau électrique secondaire se distingue du tableau électrique divisionnaire. Ce dernier est installé à une dizaine de mètres d’une extension, d’un abri de jardin, un garage, un sous-sol ou encore des combles aménagés. Sachez qu’une installation électrique correspond à un seul abonnement électrique. Pas question de brancher plusieurs installations électriques sur un seul et même compteur.

Elec Energie Garantie, prix du kWh fixe

Bénéficiez d'un prix du kWh HTT fixe pendant 2 ans !

Les précautions à prendre avant d’installer un tableau électrique secondaire

Respect de la norme NF C 15-100, positionnement adéquat, borniers d’alimentation électrique… autant de termes à connaitre avant de se lancer dans l’installation du second tableau.

Connaitre la norme NF C 15-100

L’addition est simple : un TGBT et un tableau électrique secondaire entrainent l’allongement de la gaine technique de logement (GTL), c’est-à-dire le volume incluant l’emplacement de l’installation électrique où sont réunis tous les départs et arrivées électriques. Les dimensions minimales sont de 600 mm de large par 400 mm de profondeur, du sol au plafond. Ajouter un second tableau entraine de facto une hausse de ce volume mais il faudra dans tous les cas respecter les dimensions s’appliquant à la GTL. Aucune canalisation d’eau ni de gaz ne doit circuler dans cet espace.

Bien positionner le tableau secondaire

Un tableau électrique, principal ou secondaire d’ailleurs, est positionné en suivant certaines règles :

  • les équipements servant de protection au tableau électrique (interrupteurs différentiels notamment) sont situés à une hauteur comprise entre 1 m et 1,80 m ;
  • la rangée la plus basse du tableau électrique ne doit pas se trouver à moins de 50 cm du sol fini.

Trouver les borniers d’alimentation électrique

Avant d’installer un tableau secondaire, il est indispensable de vérifier s’il est possible de se brancher dans le tableau électrique principal au niveau de l’alimentation. Pour cela, il vous faudra identifier les borniers de phase et de neutre car c’est sur eux que l’alimentation du second tableau se connectera. Sans eux, pas d’alimentation électrique. Sachez que les borniers sont situés soit en haut soit en bas du TGBT. Le bornier de neutre est généralement bleu, celui de la phase est noir ou rouge. Bien évidemment, ils doivent disposer de connexions libres pour être utilisables.

Mettre le tableau hors tension

Au moment où vous brancherez l’alimentation du tableau électrique secondaire, assurez-vous d’être hors tension. Sans oublier de couper l’alimentation électrique générale au niveau du disjoncteur de branchement. Il est indispensable de vérifier l’absence de tension avec un appareil dédié.

 

L’installation du tableau électrique secondaire

Installer un tableau électrique secondaire est une tâche qu’un bricoleur peut effectuer seul. Le plus simple est d’opter pour un tableau pré-équipé, qui s’achète dans les magasins spécialisés. En optant pour un tableau avec un format plus grand que nécessaire, il sera alors possible d’ajouter des modules supplémentaires. La première chose est de raccorder ce nouveau tableau à un disjoncteur indépendant sur le TGBT, puis clipser sur le tableau principal un disjoncteur divisionnaire qui correspond à la puissance adéquate. Vient ensuite le moment de fixer le tableau secondaire pré-équipé. Pour vous faciliter la tâche, placez-le à un endroit facile d’accès et à hauteur de regard. C’est maintenant que le premier raccordement intervient : l’interrupteur différentiel est raccordé aux conducteurs du tableau principal. Puis chaque disjoncteur est raccordé aux circuits correspondant au calibre adéquat. Sachez que le calibrage de protection de chaque disjoncteur divisionnaire dépend de l’équipement : 16 ampères pour l’éclairage, 20 ampères pour les prises de courant, 20 ampères pour l’électroménager comme un lave-linge, un sèche-linge, un chauffe-eau ou un lave-vaisselle et 32 ampères pour une plaque de cuisson ou une cuisinière électrique. Enfin, il est temps de raccorder les conducteurs de terre des nouveaux circuits à celui du tableau principal sur le bornier de terre du tableau secondaire. Voilà, il n’y a plus qu’à refermer le tableau, sans oublier de noter la fonction de chaque disjoncteur à l’aide des étiquettes dédiées. Pour un abonnement électrique au plus juste, découvrez l’offre Elec Ajust*, à prix fixe et ajustable à la baisse !

*Elec Ajust : voir détails et conditions dans la fiche descriptive de l’offre Elec Ajust 3 ans : https://particuliers.engie.fr/content/dam/pdf/fiches-descriptives/fiche-descriptive-elec-ajust.pdf  Si vous souhaitez souscrire à Elec Ajust 2 ans, veuillez contacter le service client au 09 69 39 83 88. En souscrivant à une offre électricité à prix de marché, vous pourrez revenir à tout moment sans frais au tarif réglementé d’électricité, pour votre lieu de consommation, si vous en faites la demande. Prix hors évolution des impôts, taxes et contributions, de toute nature.