Tous nos conseils sur l'électricité

Les aides disponibles pour produire votre propre électricité

Publié le

Tags de l'article

TVA à taux réduit, aides locales, exonération de la CSPE… Depuis quelques années, l’État multiplie les aides pour favoriser la production d’énergie verte. Beaucoup d’entre elles concernent la pose de panneaux solaires photovoltaïques. Mais vous pouvez aussi bénéficier d’aides financières pour d’autres installations, comme une éolienne domestique. Retrouvez toutes les informations utiles avec ENGIE.

Contribution au service public de l'électricité (CSPE) : une exonération possible

Dans son plan « Place au soleil » lancé en juin 2018, le gouvernement renouvelle l’exonération de la CSPE pour les installations d’autoconsommation d’électricité solaire : panneaux photovoltaïques, éoliennes domestiques… Vous pouvez être exonéré pour une autoconsommation totale ou une autoconsommation avec revente du surplus.

Installer des panneaux solaires

Jusqu'à

600€TTC (1)

d'économies sur votre facture d'électricité

Électricité solaire : tarif d'achat subventionné

Autre aide à l’énergie renouvelable : vous avez l’assurance que votre surplus d’électricité solaire sera racheté, au besoin, à un tarif avantageux. Ce dernier peut varier selon la puissance de votre installation et la manière dont sont intégrés vos panneaux photovoltaïques.

Une TVA à taux réduit pour votre installation d’électricité solaire

Si votre logement, principal ou secondaire, est construit depuis plus de 2 ans, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA à 10 %* pour une installation de 3 kWc maximum. Cette réduction peut s’appliquer aussi bien aux panneaux photovoltaïques qu’aux éoliennes domestiques**.

Pensez aux aides locales

Certaines collectivités territoriales versent des subventions pour favoriser l’autoconsommation d’électricité, notamment via l’installation de panneaux photovoltaïques. Renseignez-vous sur les aides proposées par votre département, votre région ou votre commune. Beaucoup d’entre elles sont soumises à conditions : par exemple, elles peuvent ne s’appliquer qu’à certaines puissances d’installation.

Les aides des fournisseurs d’énergie

Les fournisseurs d’énergie peuvent également soutenir votre projet d’autoconsommation électrique via différentes aides. ENGIE, par exemple, vous propose l’offre My Power*****, une solution clé en main pour que vos panneaux photovoltaïques et vos batteries de stockage soient installés par un professionnel certifié QualiPV. Ces travaux vous donnent droit au reversement de la prime à l’autoconsommation photovoltaïque.

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque

Versée sur 5 ans, la prime à l’autoconsommation photovoltaïque aide à amortir le coût de vos travaux. Elle varie en fonction de la puissance de votre installation. Comptez :

  • 400 €/kWc*** pour une puissance inférieure ou égale à 3kWc ;
  • 300 €/kWc pour une puissance de 3 à 9 kWc ;
  • 200 €/kWc pour une puissance de 9 et 36 kWc ;
  • 100 €/kWc pour une puissance de 36 à 100 kWc.

Quid de la prime éco-énergie et du CITE ?

Si vous avez entendu parler de la prime éco énergie, sachez qu’elle concerne plutôt les travaux d’isolation ou encore l’installation de chaudière à haute performance énergétique.
Quant au CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), il n’est plus accessible pour les installations de panneaux solaires photovoltaïques ni pour les éoliennes domestiques.
En revanche, il a été prolongé sous certaines conditions jusqu’au 31 décembre 2018 pour les installations de chauffage solaires, par exemple pour la pose de panneaux thermiques. Vous pouvez aussi bénéficier d’une réduction sur votre impôt sur le revenu pour les équipements permettant de produire de l’électricité verte****** à partir de la biomasse (matière organique, type déchets ménagers par exemple) ou de l’énergie hydraulique. La réduction équipant à 30 %**** de vos dépenses, avec un montant plafonné à 8 000 € si vous êtes seul ou de 16 000 € si vous êtes en couple.

Bon à savoir
Le CITE s’applique aussi à la domotique. Ce terme regroupe divers dispositifs intelligents permettant de mieux maîtriser votre consommation d’énergie. On peut citer les thermostats et les programmateurs de chauffage par exemple : plusieurs modèles sont compatibles avec les installations solaires pour l’autoconsommation.

* www.economie.gouv.fr

** www.les-energies-renouvelables.eu

*** arrêté tarifaire du 9 mai 2017, publié au Journal Officiel le 10 mai 2017

**** www.ademe.fr

*****MyPower : Jusqu'à600€TTC d'économies sur votre facture d'électricité. Le calcul des économies est réalisé à partir de données de production issues du site PVGis (prenant en compte l’inclinaison et l’orientation du toit), de données de consommation estimées grâce à la date de construction du logement et le nombre d’occupants (références obtenues avec le rapport RAGE 2014, ADEME) et d’un taux d’autoconsommation fixé à 90%.Le montant en euros est calculé en multipliant les kWh autoconsommés (production solaire multipliée par le taux d’autoconsommation) avec un prix du kWh fixé à 0,176€ pour les 10 prochaines années. Ce prix est défini sur base du tarif réglementé Heures Pleines 9kVA applicable au 1er février 2018 sur lequel est appliqué une augmentation de 2,5% par an sur les 10 prochaines années. Informations données à titre indicatif, qui ne tiennent pas compte des habitudes de consommation, du contrat d’énergie souscrit et de l'éventuelle revente sur le réseau. Exemple pour 600€ d’économies / an : maison située dans la zone la plus ensoleillée de France, orientée plein sud, inclinaison du toit 30°par rapport à l’horizontal, logement construit avant 1948, surface de 100 m², composé de 4 personnes et puissance installée de 2,6kWc, soit 10 panneaux. Installation en une journée : sous réserve de conditions météorologiques et d’accès favorables. 1040€ de prime –retour de déc201. La prime de 1040€ correspond à un kit photovoltaïque en autoconsommation MyPower standard de 2,6kWc. Le montant est obtenu en multipliant la puissance installée (2,6kWc) par une prime de 400€/kWc installé conformément à l’arrêté tarifaire du9 mai 2017. Cette prime sera versée sur 5 années, soit 208€ par an.


******Électricité verte : pour tout nouveau contrat d’électricité souscrit par un client particulier, à l’exclusion de l’offre électricité Happ-e, ENGIE achète l’équivalent de la quantité d’électricité consommée par le client en Garantie(s) d’Origine émise(s) par des producteurs d’énergie hydraulique, éolienne et solaire et injectée sur le réseau électrique. Offre de marché : En souscrivant à une offre à prix de marché, vous restez libre de revenir à tout moment et sans frais au tarif réglementé en électricité, et/ou en gaz naturel si vous consommez moins de 30 000 kWh par an, pour votre lieu de consommation, si vous en faites la demande. Prix hors évolution des impôts, taxes et contributions, de toute nature. Disponible pour tout lieu de consommation situé en France métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE commercialise des contrats de vente de gaz naturel et/ou d’électricité auprès des clients particuliers.

Ces articles peuvent vous intéresser