Chauffage électrique

La consommation d'un chauffage électrique

Mis à jour le

La consommation d'un chauffage électrique

Vous avez pour projet d’installer des radiateurs dans votre logement ou de remplacer vos anciens convecteurs électriques, mais vous avez peur de faire grimper votre facture ? ENGIE vous fournit de nombreux conseils pour vous aider à calculer et à maîtriser la consommation de votre chauffage électrique.

Comment fonctionne un chauffage électrique ?

Le chauffage électrique se base sur « l’effet joule » : c’est par le passage du courant électrique dans un conducteur qui présente une résistante que cela produit de la chaleur qui est ensuite directement diffusée dans la pièce. Ce système s’oppose ainsi au chauffage central, qui produit de la chaleur par le biais d’un générateur unique, avant de le diffuser dans le logement entier. L’effet joule est donc un système très simple et très performant, qui s’applique d’ailleurs aussi pour les fours !

Ma conso : analysez vos consommations
Jusqu'à 8% d'économies d'énergie (*)

Quant à la diffusion de la chaleur, deux types de procédés existent :

la conversion : ce système se base sur le système naturel de diffusion de la chaleur dans la pièce. Le chauffage électrique produit de l’air chaud qui remontera dans la pièce et chassera ainsi naturellement l’air froid vers le bas pour qu’il soit à son tour traité par le chauffage électrique afin qu’il soit réchauffé ;

le rayonnement : ce système se base sur des rayonnements invisibles à l’œil nu, qui vont chauffer les surfaces qu’ils rencontrent (corps, meubles, murs, plafond…) et ces surfaces diffuseront à leur tour la chaleur dans la pièce.

 

Chauffage électrique : lequel choisir ?

Bien que le chauffage électrique ne soit plus cher que celui au gaz, il est néanmoins plus adapté aux logements de petites tailles : son installation est moins coûteuse et réchauffer des pièces de petites tailles reste plus rapide. Cependant, il faut bien avoir en tête que pour le chauffage à conversion, l’air chaud monte avant de descendre. Ce qui signifie que la température n’est pas homogène dans toute la pièce, et que le temps d’attente peut parfois s’allonger avant que les corps ne se réchauffent. Concernant le chauffage à rayonnement, il est considéré comme le chauffage le plus agréable et homogène : la chaleur se diffuse dans toute la pièce, toutes les surfaces et même le corps. Il faut cependant bien penser à équiper son logement de matériaux susceptibles de mieux diffuser les rayons. Plus qu’à choisir le chauffage électrique adapté tant à vos besoins qu’à votre budget !

 

Les critères à prendre en compte pour calculer la consommation de son chauffage électrique

Si vous souhaitez calculer la consommation de votre chauffage électrique, vous devez prendre en compte différents critères qui sont :

la région d’habitation ;

l’altitude ;

le volume à chauffer en m² ;

le type de pièce à chauffer ;

la température souhaitée ;

le nombre d’occupants ;

le nombre de fenêtres ou portes-fenêtres possédés ;

le nombre de parois donnant sur l’extérieur ; 

la date de construction du logement.

Votre consommation en chauffage dépend également de la qualité et des spécificités de vos appareils : radiateur, convecteurs, chaudière électrique…

Calculer la consommation de son chauffage électrique

Pour calculer la consommation électrique de votre radiateur et ainsi détecter toute anomalie, vous devez prendre en compte le prix du kWh, la puissance de votre radiateur et la durée d’utilisation de l’appareil. Si vous possédez un radiateur de 2 000 Watts (consomme 2 kWh) qui fonctionne toute la journée, et détenez une offre Elec Energie Garantie* d’ENGIE au tarif de 0,152 €** du kWh au 1er septembre 2018, le calcul de votre consommation en chauffage est le suivant :

  • 0,152 (prix kWh) x 2 (puissance en kWh) x 24 (heures) x 30 (jours) = 218,88 €/mois
consommation radiateur électrique

Optimiser sa consommation

Pour réduire votre consommation de chauffage, il existe quelques astuces très faciles à mettre en place et qui peuvent avoir un réel impact sur votre facture. Voici donc quelques conseils :

  • Aérez modérément votre logement : en été comme en hiver, il est important d’aérer votre logement entre 10 et 15 minutes par jour. Lorsque vous aérez en hiver, pensez à bien éteindre vos radiateurs et à les rallumer une fois que toutes les portes et fenêtres sont fermées ;
  • Ne surchauffez pas votre logement : un espace trop chauffé fait grimper la facture mais peut également avoir des effets négatifs sur la santé. Les températures recommandées sont de 19 °C pour les pièces à vivre et 17 °C pour les chambres à coucher. Sachez qu’en baissant votre température ne serait-ce que d’un degré, vous pouvez réaliser des économies significatives sur vos dépenses énergétiques ;
  • Nettoyez régulièrement vos radiateurs et convecteurs électriques : la poussière qui s’accumule sur vos radiateurs diminue la performance de vos dispositifs. Pour qu’ils fonctionnent correctement, pensez également à ne rien placer devant vos radiateurs (meubles, rideaux, etc.) ;
  • Eteignez le chauffage quand vous partez : quand vous allez travailler ou que vous vous absentez plusieurs jours, pensez à éteindre votre chauffage. En cas de grand froid, ne les éteignez pas complètement mais baissez-les au maximum ;
  • Fermez les volets : en hiver, dès que le soleil se couche, pensez à fermer vos stores et volets afin d’éviter les déperditions de chaleur. Vous pouvez également fermer les portes des pièces que vous utilisez le moins et qui nécessitent moins de chauffage.

Pour réduire votre consommation de chauffage, il est également primordial d’isoler correctement votre logement et d’opter pour des radiateurs performants tels que des modèles à panneaux rayonnants, des radiateurs à accumulation ou encore des radiateurs à inertie. Le plancher chauffant électrique est également une bonne alternative, il permet de diffuser une chaleur douce et homogène dans toutes les pièces de votre logement. Le nouveau compteur LinkyTM vous permet également de mieux analyser et maîtriser la consommation de vos radiateurs électriques.

 

Pour aller plus loin
Pensez à utiliser Ma conso afin de mieux suivre et optimiser votre consommation d’énergie.

Exemple de poids de l'abonnement sur la facture : l'abonnement équivaut à 16% de la facture électricité pour un client 4 MWh. 

*Elec Energie Garantie 2 ans : Le prix par kWh HTT ne peut pas augmenter pendant la durée du contrat. En ce qui concerne l'abonnement il est indexé sur la part fixe du tarif d’utilisation du réseaux public d’électricité qui évolue une fois par an à la hausse ou à la baisse. L’abonnement sera également révisé pour tenir compte des évolutions économiques ou réglementaires liées au mécanisme d’obligation de capacité.