Aides et subventions : les aides de l’Anah

Les aides de l'Anah en bref

  • Jusqu'à 50 % du coût des travaux de rénovation thermique (1) 

  • Cumulable avec le crédit d'impôt

  • Soumis à conditions de ressources

Pour quels travaux et montant de travaux les aides de l'Anah sont-elles éligibles en 2016(1) ?

  • Les travaux doivent être d’un montant minimum de 1500 € HT, sauf pour les propriétaires occupants aux ressources "très modestes", pour lesquels aucun seuil n’est exigé. 
  • Les travaux doivent être réalisés par des professionnels du bâtiment. 
  • Les travaux ne doivent pas être commencés avant le dépôt de la demande de subvention.
  • Les travaux doivent être compris dans la liste des travaux recevables. Cette liste est disponible sur le site de l’Anah. Notamment, les travaux d’isolation et de chauffage sont recevables. 
  • Les travaux compris dans le projet doivent se rapporter à une priorité d'intervention de l'Anah : traitement de l’habitat indigne ou très dégradé, rénovation thermique de l'habitat et lutte contre la précarité énergétique, adaptation des logements à la perte d'autonomie liée au handicap ou au vieillissement, redressement des copropriétés en difficulté.
  • Les logements doivent être achevés depuis au moins 15 ans à la date du dépôt de dossier de demande de l’aide.
  • Les « propriétaires occupants »(2), c'est à dire les propriétaires qui occupent leur logement (sous conditions de ressources). Les « propriétaires bailleurs », c'est à dire les personnes possédant un ou plusieurs biens immobiliers et qui louent ou souhaitent louer, en réalisant ou non des travaux. Les syndicats de copropriétaires pour des travaux sur les parties communes et équipements communs.

Quels montants d’aides pouvez-vous obtenir par l’Anah en 2016 ?

Deux catégories de ménages sont éligibles aux aides de l’Anah pour le financement de travaux : Les ménages aux ressources qualifiées « très modestes » Les ménages aux ressources qualifiées « modestes » Cette qualification dépend des revenus de l’année fiscal N-2 et de la région du logement (Ile de France ou autres régions) . Retrouvez toutes les conditions sur le site de l'Anah.

Les taux de subventions applicables dépendent de la nature des travaux et de la situation à résoudre et des ressources de votre foyer.

Voici les taux de subventions applicables.
Plafonds de ressources applicables ( à compter du 1er janvier 2014). 

POUR L’ÎLE-DE-FRANCE

Nb de personnes composant le foyer

Revenu fiscal de référence de l'année N-2 pour les ménages "très modestes" (en €)

Revenu fiscal de référence de l'année N-2 pour les ménages "modestes" (en €)

1

19 875

24 194

2

29 171

35 510

3

35 032

42 648

4

40 905

49 799

5

46 798

56 970

Par personne supplémentaire

+ 5 882

+ 7 162

POUR LES AUTRES REGIONS

1

14 360

18 409

2

21 001

26 923

3

25 257

32 377

4

29 506

37 826

5

33 774

43 297

Par personne supplémentaire

+ 4 257

+ 5 454

Aides cumulables : le programme Habiter mieux

L’aide de solidarité écologique du programme Habiter Mieux. Cette aide, d’un montant de 1 600 ou 2 000 €, en fonction des ressources du ménage ne peut être dissociée de l’aide de l’Anah. Elle est octroyée lorsque le projet de travaux génère un gain de performance énergétique d’au moins 25 %, et lorsque il existe un Contrat Local d’Engagement (CLE) pour le territoire où se situe le logement concerné par les travaux. Pour en savoir plus sur le programme Habiter Mieux consultez le site de l’Anah.

Je découvre les aides de l'Anah

Nos actualités et conseils pour vos travaux

Toutes nos actualités et conseils pour vos travaux
(1) Source : Site de l'ANAH
(2) Voir conditions d'éligibilité selon le que vous soyez propriétaire bailleurs, occupants ou syndicats de copropriétaire