Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Les idées reçues sur le compteur LinkyTM : démêler le vrai du faux

Publié le

Tags de l'article

D’ici 2021, la plupart des logements français devraient être équipés par ENEDIS d’un compteur communicant LinkyTM. Prix de l’installation, réglementation, protection de données personnelles… Ce nouvel équipement suscite beaucoup de questions. Voici les réponses à ces interrogations.

Avec LinkyTM , fini les régulations en fin d’année, vous payez tout de suite l’électricité que vous utilisez. 

Elec Weekend : -30% sur l'électricité le weekend

Bénéficiez d’une réduction de -30% sur l’électricité le weekend

La pose du compteur LinkyTM est payante

Non, la mise en place de ce compteur communicant est entièrement à la charge d’ENEDIS, le gestionnaire du réseau d’électricité. Si votre logement n’est pas encore équipé, vous serez contacté par un technicien ENEDIS qui conviendra d’un rendez-vous avec vous. Vous pouvez également demander à ENEDIS un compteur LinkyTM pour une mise en place plus tôt, si votre compteur électrique est défectueux par exemple. La pose dure environ une demi-heure. Plusieurs millions de foyers possèdent déjà un compteur LinkyTM.

ENEDIS et votre fournisseur d’électricité auront accès à toutes vos données de consommation

Faux, car la CNIL, Commission nationale de l’Informatique et des Libertés, n’autorise la collecte que de certaines données. Le compteur LinkyTM ne peut récupérer que les données personnelles indispensables au fonctionnement du compteur, comme votre index de consommation, la courbe de charge qui représente graphiquement l’évolution de votre consommation sur une période définie, et enfin les données concernant directement le compteur et sa sécurité. Il est aussi important de noter que ces données sont cryptées grâce à un système validé par l’ANSSI (Agence nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information) et transmises à ENEDIS grâce au CPL, Courants porteurs en Ligne, qui utilise le réseau électrique basse tension. Il est donc très difficile, voire quasiment impossible, de pirater un compteur LinkyTM.

L'électricité peut être coupée à distance

C’est faux, car même si le compteur LinkyTM dispose d’un interrupteur actionnable à distance, ENEDIS n’a le droit de couper le courant que dans des situations bien précises et légalement encadrées. Le courant ne peut donc être coupé que si vous en faites la demande, si le logement est vide et n’a plus de contrat électricité, ou de façon temporaire pour délester le réseau suite à des problèmes d’approvisionnement en électricité sur une zone localisée. Si les factures d’électricité restent impayées, le courant n’est pas coupé à distance. Un technicien ENEDIS se déplace au domicile du consommateur pour lui expliquer la situation et lui signifier une coupure prochaine. 

Votre facture d’électricité va augmenter

Non, au contraire. Tout d’abord, avec le compteur communicant LinkyTM, vous payez votre consommation réelle, car il envoie chaque mois votre index de consommation à votre fournisseur d’énergie. Fini les régulations en fin d’année, vous payez tout de suite l’électricité que vous utilisez. Il est donc beaucoup plus facile d’estimer et de maîtriser votre consommation d’énergie selon la période de l’année. De plus, il vous est aussi possible de choisir une offre de fourniture d’électricité qui vous permettra de suivre vos données de consommation. En suivant de près votre consommation d’électricité, et en mettant en place quelques astuces, il est possible de réduire votre facture d’électricité assez facilement. D’ailleurs, les résultats d’une étude menée par le CNRS parue en 2018 démontrent que connaître sa consommation d’électricité en temps réel permet de la réduire d’environ 23 % sur un an. Si votre facture augmente suite à la pose d’un compteur LinkyTM, il peut s’agir d’un dysfonctionnement qui concernait votre ancien compteur qui sous-estimait votre consommation, d’un décalage entre la puissance du disjoncteur et la puissance souscrite dans le contrat, ou enfin d’une mauvaise installation du compteur LinkyTM qui engendrerait des problèmes de connexion. Il ne faut pas hésiter à contacter rapidement ENEDIS dans tous les cas.  

Les ondes émises par le compteur LinkyTM représentent un danger pour votre santé

Non, pas de danger avec le compteur LinkyTM en ce qui concerne votre santé. D’après une étude de l’Anses, l’Agence nationale de Sécurité sanitaire parue en juin 2017, le compteur communicant présente un niveau d’exposition aux ondes électromagnétiques de 0,1 et 0,2 volt par mètre, il envoie donc bien moins d’ondes que d’autres appareils comme un téléphone portable ou un radioréveil. L’Anses conclut dans son étude à « une faible probabilité que l’exposition aux champs électromagnétiques émis, aussi bien pour les compteurs communicants radioélectriques que pour les autres (CPL), puisse engendrer  des effets sanitaires à court ou long terme ».* Le compteur LinkyTM utilise en effet le CPL, Courants Porteurs en Ligne, qui communique des informations sous forme de signaux électriques via les câbles du réseau électrique. ENEDIS utilise le CPL depuis les années 60, et l’on retrouve cette technologie dans de nombreux objets du quotidien, comme les alarmes ou les babyphones. 

Le maire peut refuser la pose des compteurs LinkyTM dans la ville

Faux, car le maire n’est pas compétent en ce qui concerne le développement et l’exploitation du réseau électrique. Il peut essayer d’invoquer le principe de précaution, mais cela n’est pas justifié, car il faudrait pour cela que le compteur LinkyTM puisse causer « un risque de dommages graves et irréversibles », ce qui n’est pas du tout le cas. D’ailleurs, les tribunaux administratifs de Nantes et de Bordeaux ont établi en 2016 qu’un conseil municipal ne pouvait pas s’opposer au déploiement des compteurs LinkyTM, en raison de son incompétence à délibérer sur ce sujet.

Vous pouvez refuser d’être équipé d’un compteur LinkyTM

Oui et non. En effet, si rien ne vous impose clairement d’accepter la pose d’un compteur LinkyTM, sa mise en place est facilitée par plusieurs lois et refuser d’être équipé vous expose à certains risques. La loi impose en effet la mise en place de dispositifs de comptage. En posant les compteurs LinkyTM, ENEDIS réalise donc une mission de service public. Si vous choisissez de vous opposer à l’exécution de cette mission de service public, vous prenez des risques. De plus, si votre contrat avec votre fournisseur d’énergie date de 2016 ou d’après, il y est spécifié que le consommateur doit « prendre toute disposition pour permettre à ENEDIS d’effectuer la pose, la modification, l’entretien et la vérification du matériel de comptage » et qu’il est responsable « des dommages directs et certains causés à ENEDIS en cas de non-respect d’une ou plusieurs des obligations mises à sa charge au titre de l’accès et de l’utilisation du RPD (Réseau Public de Distribution d'électricité) ». Il est aussi précisé dans ce contrat que le gestionnaire de réseau de distribution de l’électricité peut suspendre ou refuser l’accès au réseau s’il y a « non-justification de la conformité des installations à la réglementation et aux normes en vigueur ».

*Source : "Exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par les « compteurs communicants »", avis de l'Anses, rapport d'expertise collective

https://www.anses.fr/en/system/files/AP2015SA0210Ra.pdf

Ces articles peuvent vous intéresser...