Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Le top des travaux de rénovation à faire avant l’hiver !

Publié le

Tags de l'article

Les vacances sont derrière vous, snif. La rentrée scolaire est réglée, ouf. Et nous ? Qu’est-ce qu’on fait ? On vous parle de l’hiver… Mais c’est parce que c’est justement LE bon moment de réaliser des travaux essentiels :  réparer votre toit avant les premières neiges, entretenir votre chaudière avant la chute des températures… Allez, on s’y met dès maintenant !

Vivre en parka et Moon Boots chez vous, hors de question ! Votre système de chauffage doit être opérationnel.

Entretenir ma chaudière

Jusqu'à

12%(1)

d'économies d'énergie

1 - L’entretien de la toiture et des gouttières, un indispensable avant l’hiver

Pourquoi ? Tout simplement parce que votre toiture est la 1re à affronter les intempéries (pluie, vent, grêle…) et à en subir les dégradations. En plus, mieux vaut s’occuper de l’entretien du toit quand il fait encore beau plutôt que de le faire dans le froid et sous la pluie…

Alors agissez au plus vite ! Pour une toiture étanche qui évacue correctement les eaux de pluie, vous devez :

  • Désencombrer les gouttières des détritus qui ont pu s’y accumuler.
  • Vérifier l’état de vos tuiles : si vous constatez que certaines sont manquantes ou cassées, remplacez-les !

Attention, l’entretien de votre toiture comporte des risques : n’hésitez pas à contacter un professionnel pour s’en occuper.

L’isolation de vos combles et toitures

Selon l’ADEME, presque 30 % de votre chauffage s’échappe par le toit(1). Grâce à l’isolation des combles et toitures, vous optimisez l’étanchéité de votre toit et évitez de gaspiller l’énergie. Cerise sur le gâteau, des aides existent pour financer ces travaux d’isolation.

2 - Le calorifugeage, c’est quoi ce mot qui fait froid dans le dos ?

En hiver, gel et canalisations ne font pas bon ménage. Si vous intervenez trop tard, bonjour l’addition salée côté réparations ! Alors, dès l’automne ou même avant, pensez au « calorifugeage ». Cette technique simple d’isolation thermique protège la tuyauterie et les appareils de chauffage du gel. En plus, l’eau reste bien au chaud dans le ballon et ne se refroidit plus en traversant des canalisations super froides. Votre chaudière ne tourne plus à plein régime pour compenser ces déperditions de chaleur, vous consommez donc moins d’énergie.

3 - Changez vos fenêtres pour éviter de pousser le chauffage à fond

Petit rappel pour améliorer l’isolation des fenêtres : nettoyez-les régulièrement pour qu’elles se ferment toujours correctement, vérifiez l’état des joints et changez-les si besoin - avant qu’il ne fasse moins 10° dehors, bien évidemment.

Malgré ces efforts, une fenêtre mal isolée ou vieille de plus de 15 ans peut faire rentrer du froid et laisser s’échapper 10 à 15 % de votre chauffage(1).

Notre conseil ? Changez vos fenêtres en les choisissant avec soin : passez au double ou triple vitrage bien étanche à l’air et à l’eau. Vous gagnerez à tous les niveaux, en confort thermique et acoustique.

4 - Le nerf de la guerre avant l’hiver, l’entretien du chauffage

Vivre en parka et Moon Boots chez vous, hors de question ! Votre système de chauffage doit être opérationnel le jour où vous devrez appuyer sur le bouton « marche ». Alors :

  • Faites venir un professionnel pour entretenir votre chaudière (1 fois par an, c’est obligatoire, même si vous êtes locataire) et faites vérifier votre circuit de chauffage et vos radiateurs.
  • Si votre chaudière montre des signes de vieillesse, changez-la avant l’hiver. En plus, les nouvelles chaudières à condensation sont bien plus économiques.
  • Chauffages au bois (poêle, insert, cheminée) ? Faites aussi ramoner vos conduits !
entretien chaudiere