Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Isoler votre toiture inclinée et vos combles aménagés, c’est possible !

Publié le

Qui n’a jamais rêvé de gagner une, voire plusieurs pièces de vie, dans les combles de sa maison ? De grands espaces sont disponibles sous les toits inclinés et, il faut le dire, ils ont un charme fou. Que vos combles soient déjà aménagés ou non, les travaux d’isolation sont toujours possibles. Vous profiterez d’un espace habitable tout confort, en été comme en hiver.

Tout savoir sur l'isolation de votre toiture.

La prime économies d'énergie

Bénéficiez d'une prime pour vos travaux d'économies d'énergie et ce, sans conditions ressources !

La solution la plus simple et la moins chère : l’isolation par l’intérieur

Si votre hauteur sous plafond permet d’installer une épaisseur satisfaisante (15 à 20 cm) d’isolant et que les travaux intrusifs ne vous posent pas de problème : optez pour l’isolation par l’intérieur. Votre toiture sera bien isolée pour un budget modéré entre 30 et 40€ HT/m2.1

Comment isoler ma toiture par l’intérieur ?

L’isolation sous rampants consiste à placer une ou plusieurs couches d’isolant rigide ou semi-rigide au niveau de la charpente. Si vos combles sont déjà aménagés, c’est la technique la plus conseillée.

Bon à savoir :

1. Une lame d’air de plus de 2 cm doit être préservée entre la couverture du toit et l’isolant. Elle permet de ventiler la charpente et d’éviter qu’elle ne pourrisse !

2. Un pare-vapeur doit être disposé entre l’isolant et le parement en plâtre pour éviter tout risque de condensation. 

Isolation de toiture par l’intérieur, quels avantages ?

  • L’installation est plutôt simple et vous n’avez pas à vous soucier des intempéries. Qu’il vente ou qu’il neige, vous tiendrez les délais.
  • Vous isolez vos combles à moindre frais. De quoi garder un peu de budget pour la déco !

Isolation de toiture par l’intérieur, quels inconvénients ?

  • Vous perdez inévitablement un peu de hauteur sous plafond.
  • Oubliez le charme de la charpente entièrement apparente. Dans certains cas, vous pourrez quand même laisser quelques poutres visibles.
  • Les épaisseurs d’isolant sont limitées et il est possible que des ponts thermiques subsistent. C’est notamment le cas s’il est impossible de croiser deux couches d’isolant.

La solution la plus efficace : l’isolation par l’extérieur

Si vous refaite votre toiture, profitez-en pour l’isoler par l’extérieur. Vous obtiendrez une isolation thermique optimale et ne perdrez aucune place à l’intérieur de votre logement. Mais attention, l’intervention est très coûteuse et n’est pas encore reconnue comme traditionnelle2.

Comment isoler ma toiture par l’extérieur ?

La méthode la plus répandue est le sarking. Elle consiste à poser des panneaux isolants rigides sur des charpentes en bois, en dessous des éléments de couverture du toit (tuiles, ardoises, etc.)3. Elle est adaptée pour le neuf et l’existant. Mais dans ce dernier cas, elle ne sera rentable que si vous devez refaire votre toiture. Autrement dit, si vous n’avez pas l’obligation de rénover votre toiture, ne vous aventurez pas dans une isolation extérieure !

Bon à savoir :

1. Ces travaux doivent impérativement être réalisés par un professionnel. Il serait dangereux de jouer les cascadeurs !

2. Pour planifier vos travaux, vous devez tenir compte des risques d’intempéries. La pluie, le vent, voire la neige, pourraient jouer les invités surprise !

Isolation de toiture par l’extérieur, quels avantages ?

  • Dites adieu aux ponts thermiques et profitez d’une isolation thermique très efficace.
  • Vous conservez la totalité de votre volume habitable. Lits superposés, meubles hauts… faites-vous plaisir avec la déco.
  • Pour plus de cachet, vous pourrez laisser apparente la totalité de votre charpente. La grande classe !
  • L’opération est financièrement intéressante, si vous la couplez avec une réfection de la couverture du toit ou de la charpente. C’est ce qu’on appelle « faire d’une pierre deux coups ».

Isolation de toiture par l’extérieur, quels inconvénients ?

  • Un coût élevé : vous devrez compter l’installation de l’échafaudage ainsi que la dépose et la repose de la couverture du toit.
  • Vos travaux seront grandement dépendants des conditions météorologiques. Vous devrez les planifier rigoureusement et prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas vous laisser surprendre. 

Ne confiez pas vos travaux à n’importe qui

Vous souhaitez réaliser des travaux de qualité, et pourquoi pas profiter d’aides financières pour vos travaux d’économies d’énergie ?

Faites bien attention au professionnel que vous choisissez ! Pour entreprendre sereinement ce projet, vérifiez bien les qualifications et certifications à exiger

(1) source Diagnostic de Performance Energétique - Guide recommandations – Mars 2009

(2) Les techniques de mise en œuvre traditionnelles sont les plus courantes et les plus connues par la profession. Du point de vue des assurances, elles vous permettront d’être couvert plus facilement que si vous recourez à des techniques non traditionnelles.

(3) Il existe d’autres méthodes d’isolation thermique par l’extérieur des combles aménagés. Par exemple, la mise en place de panneaux de toiture spéciaux intégrant un isolant.

Ces articles peuvent vous intéresser...

Toutes les actualités