Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Isoler vos fenêtres : 5 solutions adaptées selon vos besoins

Publié le

Tags de l'article

Vous avez beau chauffer votre logement toute la journée, il fait encore froid chez vous ? Et en plein été, vous avez du mal à vous protéger de la chaleur extérieure ? Pensez à isoler vos fenêtres ! Si elles sont en vitrage simple, vétustes ou de mauvaise qualité, elles peuvent être responsables de cet inconfort. Pour y remédier, gagner en confort et faire des économies d’énergie : découvrez en détail 5 solutions d’isolation thermique et acoustique.

Plusieurs solutions pour remplacer ses fenêtres en fonction de leur état actuel.

La prime économies d'énergie

Bénéficiez d'une prime pour vos travaux d'économies d'énergie et ce, sans conditions ressources !

Solution n°1 : remplacer entièrement vos fenêtres

La solution radicale pour en finir avec la mauvaise isolation ? Le remplacement complet d’une fenêtre, c’est-à-dire de l’ouvrant (partie mobile) et du dormant (partie immobile). Cette méthode est idéale si vos fenêtres sont en mauvais état (dormant abîmé, mauvaise liaison avec le mur…) et ne permettent pas de vous isoler correctement.

Attention : en retirant la fenêtre existante, vous risquez de dégrader la baie1. Pensez à bien la réparer avant de poser votre nouvelle menuiserie !

Remplacer vos fenêtres : quels avantages ?

  • Vous bénéficiez d’une excellente amélioration des performances d’isolation thermique et acoustique.
  • Vous pouvez en profiter pour optimiser l’étanchéité à l’air entre vos murs et le dormant de votre fenêtre.
  • Vous conservez, voire améliorez le clair de vitrage2. Autrement dit, vous n’observerez aucune perte de luminosité.

Remplacer vos fenêtres : quels inconvénients ?

  • Les travaux, souvent assez importants, nécessitent de remettre en état vos revêtements muraux. Qu’à cela ne tienne : vous pouvez profiter de ce changement de fenêtres pour revoir votre déco d’intérieur (papier peint, peintures…) ou même isoler vos murs.
  • Si vos murs sont déjà isolés, la pose de nouvelles fenêtres peut s’avérer être une opération délicate : faites-vous aider par un professionnel.  

Attention à prendre en compte la ventilation du logement lors du changement de fenêtre notamment en présence d’appareils au gaz naturel.

Solution n°2 : remplacer l’ouvrant de vos fenêtres

Pour isoler une fenêtre sans la changer entièrement, vous pouvez remplacer uniquement l’ouvrant (partie mobile de votre fenêtre) par un matériau plus performant. Vous conservez le dormant (partie immobile) et n’occasionnez ainsi aucun dommage autour de la baie1 (enduit, papier peint, etc.). Pratique et efficace !

Cette solution n’est envisageable que si le dormant est en bon état.

Attention : ces travaux ne seront possibles que si le dormant existant est capable de supporter le poids du nouvel ouvrant. 

Remplacer l’ouvrant de vos fenêtres : quels avantages ?

  • Une bonne amélioration de l’isolation thermique et acoustique.
  • Des travaux mineurs, simples et rapides.
  • Une intervention sans impact sur vos revêtements muraux. Vous n’aurez pas à prévoir de réparation particulière ni dans la baie1 ni autour de vos fenêtres.

Remplacer l’ouvrant de vos fenêtres : quels inconvénients ?

  • Le nouvel ouvrant doit être réalisé sur-mesure. Et pour cause, il est indispensable que les dimensions de l’ouvrant correspondent exactement à celles du dormant existant.
  • Cette solution ne permet pas de traiter les ponts thermiques3 entre l’ancien dormant et le bâti. Leur liaison doit donc être impeccable pour vous assurer une bonne isolation !
  • Vous risquez de perdre en luminosité. La surface du nouvel ouvrant vous fera forcément perdre du clair de vitrage2.

Solution n°4 : le double vitrage de réhabilitation

Vos menuiseries (ouvrant + dormant) sont en bon état ? Si la configuration de vos fenêtres le permet, vous pouvez remplacer vos simples vitrages par des doubles vitrages plus performants. Ceci sans toucher au reste de vos fenêtres.

Attention, votre fenêtre existante (ouvrant + dormant) doit être capable de supporter le poids de ce nouveau vitrage, sans risquer de se déformer.  

Le double vitrage de réhabilitation : quels avantages ?

  • Une amélioration de l’isolation thermique et acoustique.
  • Une installation simple et économique qui ne nécessite aucun autre travaux autour de vos fenêtres (peinture, papier peint, etc.).

Le double vitrage de réhabilitation : quels inconvénients ?

  • Une légère perte de luminosité due à la bande périphérique opaque.

Solution n°5 : la double-fenêtre côté intérieur

Si la fenêtre existante est en façade et ne peut pas être remplacée par du double vitrage, vous pouvez la conserver et ajouter une double-fenêtre positionnée côté intérieur. Pour optimiser votre installation, pensez bien à laisser au minimum 12 cm entre vos deux fenêtres.

 

La double-fenêtre côté intérieur : quels avantages ?

  • Une amélioration de l’isolation thermique et une excellente performance acoustique grâce à l’écart important entre vos deux fenêtres : à vous la tranquillité !
  • Vous conservez la fenêtre existante et ne modifiez pas l’aspect extérieur du bâtiment. Le charme de votre façade restera intact. 

La double-fenêtre côté intérieur : quels inconvénients ?

  • Vous constaterez une légère perte de luminosité et la partie ouvrante de votre fenêtre risque de vous encombrer à l’intérieur de la pièce.
  • Cette solution peut gêner le renouvellement de l’air et entraîne un risque de condensation sur le vitrage intérieur de la fenêtre extérieure. En dehors du désagrément visuel, cette condensation pourrait, à terme, dégrader vos produits.  Prévoir des entrées d’air dans les deux fenêtres.

1 Baie : ouverture dans le mur qui accueille votre fenêtre.

2 Clair de vitrage : c’est la partie transparente de la fenêtre en place. Plus il est important, plus vous bénéficiez des apports lumineux gratuits du soleil.

3 Pont thermique : point de jonction ou surface entre parois, où l’isolation n’est pas continue. La chaleur peut donc s'échapper facilement à ces endroits tout comme le froid y pénétrer.

Ces articles peuvent vous intéresser...

Toutes les actualités