Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Pensez à isoler vos combles perdus !

Publié le

Tags de l'article

La hauteur sous plafond de vos combles ne permet pas de les aménager ? Ce n’est pas une raison pour négliger leur isolation. Bien au contraire. Isoler vos combles perdus vous permettra de garder la chaleur (ou la fraîcheur) dans votre logement situé juste en dessous. Une solution simple et économique pour combiner confort, gain de place et économies d’énergie.

Pensez aux panneaux isolants pour isoler vos combles.

La prime économies d'énergie

Bénéficiez d'une prime pour vos travaux d'économies d'énergie et ce, sans conditions ressources !

Isoler vos combles perdus : c’est facile et économique

On distingue les combles perdus impraticables des combles perdus praticables – ces derniers, bien qu’inhabitables, sont accessibles via une trappe et permettent de loger un module VMC ou servent de grenier. Dans les deux cas, préférez isoler vos combles par l’intérieur : cette méthode est plus facile et moins chère que par l’extérieur.

Le procédé est simple : il vous suffit de déposer les isolants à même le plancher des combles ou entre les solives1 (voir schéma). Vous pouvez choisir d’installer des panneaux isolants (rigides ou semi-rigides) ou de l’isolant en vrac. Deux solutions à comparer selon vos besoins.

Isoler vos combles perdus : quels avantages ?

  • Si vous choisissez de disposer l’isolant entre les solives, vous pourrez le recouvrir d’un parquet pour créer un grenier et stocker vos affaires : un gain de place non négligeable.
  • Une installation simple et rapide pour des résultats immédiats. Vous économisez de l’énergie, gagnez de la place et profitez d’un meilleur confort. On peut le dire : « c’est tout bénef » !  
  • Sur le bâti, l’isolation des combles perdus est une des opérations les plus intéressantes d’un point de vue économique : vous augmentez la valeur de votre bien en un rien de temps.

Les panneaux isolants : ils résistent aux courants d’air

Rigides ou semi-rigides, les panneaux isolants peuvent être disposés en couche simple ou en plusieurs couches successives pour augmenter les performances de l’isolation.

Bon à savoir :

  • Si vous choisissez de superposer plusieurs couches, faites bien attention à les placer perpendiculairement les unes aux autres. Vous garantirez ainsi la continuité de l’isolation et réduirez l’apparition de ponts thermiques2.
  • N’oubliez pas le pare-vapeur  à placer entre la première couche d’isolant et le plancher (côté plancher). Il empêche la vapeur d’eau de migrer dans l’isolant et évite les risques de condensation.

Les panneaux isolants sont-ils adaptés à mes combles ?

  • Les panneaux isolants sont particulièrement adaptés s’il y a des courants d’air dans vos combles : compacts, ils ne bougeront pas.
  • La continuité de l’isolation est parfois difficile à assurer. Pour une meilleure efficacité, suivez bien les indications de pose ci-dessus.
  • Des rongeurs ont élu domicile dans vos combles ? Mauvaise nouvelle, ils pourront creuser de petites galeries dans vos panneaux isolants. Deux solutions : vous débarrasser de ces invités peu courtois ou utilisez des isolants en vrac.

Les isolants en vrac : dites adieu aux ponts thermiques

Pour isoler vos combles perdus vous pouvez choisir de l’isolant en vrac. Il suffit de le répartir manuellement ou de le projeter mécaniquement à même le sol de vos combles. Comme pour les panneaux, vous pouvez disposer l’isolant en vrac directement sur votre plancher ou entre les solives1.

Attention, cette intervention doit impérativement être effectuée par un professionnel !

Bon à savoir : ne pas oublier le pare vapeur, toujours posé côté chaud, donc côté plancher.

Les isolants en vrac sont-ils adaptés à mes combles ?

  • Les isolants en vrac assurent une bonne continuité de l’isolation. Contrairement aux panneaux isolants, il n’y a pas de zone de jonction à travailler.
  • Les rongeurs, si vous en avez, ne pourront pas creuser de galerie.
  • Attention aux courants d’air dans vos combles. L’isolant en vrac est un matériau volatile : vous imaginez le résultat ? Si vous ne pouvez pas remédier à ce problème, préférez les panneaux isolants.

Ne confiez pas vos travaux à n’importe qui

Vous souhaitez réaliser des travaux de qualité, et profiter d’aides financières pour vos travaux d’économies d’énergie ?

Faites bien attention au professionnel que vous choisissez ! Pour entreprendre sereinement votre projet, vérifiez bien les qualifications et certifications à exiger

1 Solives : pièces de charpente horizontales en appui sur les murs ou les poutres pour soutenir le plancher.

2 Pont thermique : point de jonction ou surface entre parois, où l’isolation n’est pas continue. La chaleur peut donc s'échapper facilement à ces endroits tout comme le froid y pénétrer.