Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Isoler votre plancher bas par-dessus la dalle : explications et solutions

Publié le

Tags de l'article

Avez-vous pensé à isoler votre plancher bas ? Il peut représenter jusqu’à 10 % des déperditions de chaleur dans un logement mal isolé. Alors oui, il n’est pas LA priorité par rapport aux fenêtres, aux murs et surtout aux combles, mais ne le négligez pas pour autant. Pour une isolation par-dessus la dalle – également appelée isolation sous chape –, voici quelques informations utiles : avantages, inconvénients et solutions, on passe tout en revue.

Une étude précise de votre logement par un professionnel est indispensable.

La prime économies d'énergie

Bénéficiez d'une prime pour vos travaux d'économies d'énergie et ce, sans conditions ressources !

Isoler votre plancher bas par-dessus la dalle : mais de quoi parle-t-on ?

Evident pour les professionnels, le vocabulaire du bâtiment peut parfois s’avérer… extrêmement flou. Avant d’entrer dans les détails, voici un petit lexique pratique :

Plancher bas : c’est tout simplement le sol de votre rez-de-chaussée. Il en existe trois types, différenciés selon ce qui se trouve sous votre plancher bas :

  • Le plancher bas sur local non chauffé : le plancher est placé au-dessus d’un local non chauffé de type garage, parking ou cave.
  • Le plancher bas sur vide sanitaire : le vide sanitaire est un espace ventilé (accessible ou non) situé entre le sol et le premier plancher du bâtiment. Le vide sanitaire protège de l’humidité du sol et permet de laisser passer les réseaux d’eau et d’évacuation.
  • Le plancher bas sur terre-plein : c’est exactement l’inverse du vide sanitaire. Le terre-plein, constitué d’une dalle porteuse en béton, est coulé directement sur le sol, sans espace intermédiaire.

La chape (ou dalle flottante) : c’est une couche de mortier de ciment (de 4 à 6 cm d’épaisseur) réalisée sur la dalle porteuse. Elle permet d’aplanir le sol pour y poser le revêtement (carrelage, parquet, moquette…).

Pourquoi isoler votre plancher par-dessus la dalle ?

Si le dessous de votre plancher n’est pas accessible (sur terre-plein ou sur un vide sanitaire inaccessible), si vous souhaitez refaire les revêtements de vos sols ou si vous souhaitez installer un plancher chauffant : isolez votre plancher par le dessus. Dans tous les autres cas, il sera plus avantageux d’isoler par-dessous la dalle porteuse. 

Attention :

le choix entre les différentes techniques d’isolation doit être effectué à la suite d’une étude précise de votre logement. L’avis d’un professionnel est donc indispensable avant les travaux, notamment pour vérifier la présence d’humidité sur les murs et sur le sol.

Quels avantages ?

  • Vous profitez d’un bon confort thermique, été comme hiver !
  • Cette solution est tout à fait adaptée si vous souhaitez installer un plancher chauffant.
  • Si vous souhaitiez refaire vos revêtements de sol, l’isolation par-dessus dalle est idéale.

Quels inconvénients ?

  • Ces travaux d’isolation sont intrusifs et contraignants : les pièces concernées sont immobilisées, les portes doivent parfois être détalonnées1 et les prises électriques déplacées. Si vous venez tout juste de refaire vos revêtements de sol, préférez une isolation par-dessous dalle. 
  • Le pont thermique2 entre les murs et le plancher bas n’est malheureusement pas supprimé. 
  • L’isolant étant une composante du sol, vous devez le choisir assez résistant pour supporter de fortes charges sans se déformer. On n’utilise donc pas les mêmes isolants pour les murs que pour le sol. 

Solution n°1 : isolation par panneaux rigides sur la dalle

Cette technique consiste à disposer des panneaux isolants rigides sur la dalle porteuse, puis à couler une chape par-dessus ces panneaux. La chape sera ensuite recouverte par le revêtement de sol de votre choix (carrelage, parquet, moquette…). Dès les travaux terminés, vous profiterez d’un bon confort thermique et d’un sol flambant neuf !

Bon à savoir :

Le revêtement de sol peut être directement posé sur l’isolant si celui-ci présente une bonne résistance à la compression. 

Solution n°2 : isolation par projection de mousse polyuréthane sur la dalle

Une mousse polyuréthane est projetée directement sur la dalle porteuse et forme ensuite une isolation rigide. Une fois poncée, elle est prête à recevoir une chape (ou un plancher chauffant), elle-même recouverte par un revêtement de votre choix. Cette technique, plus coûteuse qu’avec des panneaux isolants, vous permettra d’intégrer les réseaux (canalisations, conduits, etc.) sans souci !

Bon à savoir :

  • Assurez-vous que le bâtiment soit vide et propre (aucune poussière, graisse ou particule), pour que le produit adhère au sol.
  • Le polyuréthane est pour l’instant le seul matériau existant sous forme de mousse. Vous n’aurez donc pas d’autre choix d’isolant. 

Attention : ce procédé nécessite l’intervention d’un professionnel équipé de protections pour réaliser une pose soignée et en toute sécurité ! Ne vous y aventurez pas, même si ces travaux vous paraissent simples.  

1 Détalonnage : lors des travaux d’isolation d’un plancher en rénovation, la hauteur initiale du plancher est surélevée par l’épaisseur du nouvel isolant. Pensez à détalonner les portes, c’est-à-dire, à les raccourcir en bas pour qu’elles puissent s’adapter à la nouvelle hauteur du sol. Pour qu’elles laissent transiter l’air entre les pièces, laissez un « jour » de 1 à 3 cm sous chaque porte.

2 Pont thermique : point de jonction ou surface entre parois, où l’isolation n’est pas continue. La chaleur peut donc s'échapper facilement à ces endroits tout comme le froid y pénétrer.