Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Polystyrène, polyuréthane... Les isolants synthétiques : comment faire son choix ?

Publié le

Tags de l'article

D’où viennent les isolants synthétiques ? Quelles sont leurs caractéristiques ? Pour quels besoins ?

Très bonnes performances thermiques mais faibles capacités d'isolation acoustique

La prime économies d'énergie

Bénéficiez d'une prime pour vos travaux d'économies d'énergie et ce, sans conditions ressources !

Vous avez décidé de vous consacrer à l’isolation de votre maison ? Synthétiques, bio-sourcésminéraux, le choix de matériaux qui s’offre à vous est vaste. Ici, nous vous présentons la famille des isolants synthétiques ! Vous allez devenir un expert et savoir différencier les qualités isolantes de matériaux tels que le polystyrène extrudé ou expansé, la mousse phénolique ou de polyuréthane et ainsi, choisir celui qui conviendra le mieux à votre projet.

D’où viennent les isolants synthétiques ?

Polystyrène, polyuréthane, polychlorure de vinyle (PVC)… Issus du pétrole, on les appelle aussi les polymères, autrement dit : il s’agit de différentes formes de plastique ! Leur fabrication provient du mélange de différents composants chimiques avec de l’eau et parfois du gaz. Conséquence directe : ils nécessitent énormément d’énergie lors de leur fabrication, c’est ce que l’on appelle l’énergie grise.

Issus de ressources non renouvelables, ce ne sont pas les matériaux les plus écologiques… mais ils présentent d’autres atouts.

Les caractéristiques des isolants synthétiques

Les plus : économiques et disposant de réelles qualités d’isolation thermique, les isolants synthétiques tels que le polystyrène extrudé ou expansé, la mousse phénolique ou de polyuréthane ont des atouts de poids ! Ils sont imperméables (et ne nécessitent donc pas de pare-vapeur), ils ne pourrissent pas et sont extrêmement légers : le polystyrène expansé par exemple est composé à 98% d’air emprisonné dans des bulles. Enfin, ils existent sous la forme de panneaux ou de mousse : de quoi facilement s’adapter à toutes les surfaces de votre habitation. 

Insensibles à l’humidité, ces matériaux sont tout a fait indiqués pour les zones telles que sousbassement, sous-dalle….

Les moins : matériaux peu adaptés à l’habitat ancien (parois à fort enjeux hygroscopique).très sensibles au feu (leur rapide combustion libère des gaz et substances nocives pour la santé comme le monoxyde de carbone), ils doivent donc être utilisés avec des matériaux pare-feu. Autre point négatif pour l’environnement : les isolants synthétiques sont non recyclables et peuvent potentiellement dégager du HFC, un gaz destructeur de la couche d’ozone. Enfin, leur isolation phonique laisse à désirer. Ils sont donc peu adaptés si vous souhaitez atténuer les nuisances liées aux répétitions de  trompette de vos enfants ! 

Attention également aux utilisations en zone rurale : les polystyrènes (extrudé ou expansé), comme le polyuréthane peuvent être dégradés par les rongeurs.

Ces matériaux, issus exclusivement de la chimie industrielle et du raffinage de pétrole, offrent de très bonnes performances thermiques mais de faibles capacités d’isolation acoustique.

Quel isolant synthétique pour quel besoin ?

Le polystyrène expansé (PSE), pas de dégagement de gaz

Se présentant sous la forme de petites billes blanches, le polystyrène expansé ne contient aucun gaz HFC. Efficace pour isoler sols, murs, terrasses ou toitures plates, il reste cependant instable dans le temps et peut perdre une partie de son volume au bout de quelques années. 

Le polystyrène extrudé (XPS), idéal pour l’isolation extérieure

Plus dense et plus homogène que le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé offre une excellente résistance mécanique et ne s’affaisse pas dans le temps. Il est totalement étanche à l’air, l’eau ou l’humidité et est en cela un isolant efficace pour les zones extérieures (toitures végétalisées, chapes, etc.) ou vêtures.

Dans ce cas, ils peuvent être couverts d’une couche de polyester armé ou de PVC (polychlorure de vinyle) pour une meilleure isolation.

Vendu en vrac, sous forme de panneau ou comme élément préfabriqué, vous pourrez facilement utiliser le polystyrène, qu’il soit expansé ou extrudé, comme isolant pour tout type de travaux.

Le polyuréthane expansé (PUR), le plus efficace

Le polyuréthane expansé est un excellent isolant thermique : à résistance thermique égale, les épaisseurs des panneaux sont plus faibles qu'avec les autres isolants. Il en faut donc moins pour une même performance ! Par ailleurs, le polyuréthane offre une très forte résistance mécanique aux charges (idéal pour les sols et toitures).

Facile à utiliser dans différents types de travaux, il se présente sous forme de panneau, d’élément préfabriqué ou en mousse.

La mousse phénolique, une bonne résistance au feu et au bruit

Des isolants synthétiques, la mousse phénolique est celle qui réagit le mieux au feu et dégage le moins de fumées toxiques. C’est également celle qui possède les meilleures capacités acoustiques. Elle n’est cependant pas étanche et nécessite l’installation d’un pare-vapeur.

Faites appel à un professionnel du réseau ENGIE qui saura vous accompagner au mieux pour mener à bien vos travaux d’isolation en toute tranquillité

Trouver un professionnel

 

Matériau

Conductivité λ

Prix1

Le polystyrène expansé

0,028 à 0,035 W/(m.K)

4€ le m2 pour des panneaux de 40 mm d’épaisseur

Le polystyrène extrudé

De 0,028 à 0,046 W/(m.K)

6€ le m2 pour des panneaux de 40 mm d’épaisseur

Le polyuréthane expansé

De 0,021 à 0,028 W/(m.K)

14€ le m2 pour des panneaux de 40 mm d’épaisseur

La mousse phénolique

De 0,018 à 0,040 W/(m.K)

200€ le m2

  • Le polystyrène expansé :
    Conductivité λ : 0,028 à 0,035 W/(m.K)
    Prix1 : 4€ le m2 pour des panneaux de 40 mm d’épaisseur

    Le polystyrène extrudé :
    Conductivité λ : De 0,028 à 0,046 W/(m.K)
    Prix1 : 6€ le m2 pour des panneaux de 40 mm d’épaisseur

    Le polyuréthane expansé :
    Conductivité λ : De 0,021 à 0,028 W/(m.K)
    Prix1 : 14€ le m2 pour des panneaux de 40 mm d’épaisseur

    La mousse phénolique :
    Conductivité λ : De 0,018 à 0,040 W/(m.K)
    Prix1 : 200€ le m2

 

Caractéristiques du polystyrène et du polyuréthane : Guide Isolation Thermique - ADIL DU LOIRET

Utilisation du Polyester et du PVC : Améliorez le confort de votre maison, l'isolation thermique (2008) - ADEME