Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Quels sont les principaux éléments à connaître sur l'emploi du polystyrène expansé (PSE) au niveau de l'isolation ?

Publié le

Présentant des points forts notables, le polystyrène expansé est néanmoins très fréquemment utilisé en combinaison avec d'autres matériaux.

Le polystyrène expansé est si léger qu'il contient seulement 2% de matière et 98% d’air.

La prime économies d'énergie

Bénéficiez d'une prime pour vos travaux d'économies d'énergie et ce, sans conditions ressources !

Tout ce qu’il faut savoir sur le polystyrène expansé

Le polystyrène est un matériau blanc ou gris très connu, qui compte déjà plus d’un siècle d’existence. En tant qu’isolant synthétique, il possède des atouts certains. Cependant, il présente des inconvénients qui l’obligent la plupart du temps à s’associer à d’autres matériaux pour pouvoir remplir son rôle correctement… ENGIE vous l’explique en détails.

 

Qu’est-ce que le polystyrène expansé ?

L’histoire du polystyrène expansé commence avec un dérivé du pétrole, le naphta, dont sont extraites des molécules de styrène. On attache ces molécules entre elles, on ajoute du pentane, on chauffe… et on obtient des petites billes de polystyrène bien gonflées ! On les compresse ensemble dans des moules pour former par exemple des plaques. À la fin du processus, le polystyrène expansé contient seulement 2% de matière et 98% d’air. C’est dire s’il est léger ! Il ne pèse que 10 à 30 kg par mètre cube. Ce sont toutes ces petites zones remplies d’air qui donnent au PSE ses excellentes qualités de matériau isolant synthétique.

Les avantages du polystyrène expansé

Le PSE est un isolant intérieur et extérieur affichant d’assez bonnes performances thermiques. Léger, pratique, facile à manier et à découper aux formes voulues, il est plutôt bon marché.
Dans quels cas s’utilise t-il le mieux ? Pour l’isolation des toitures, des murs par l’intérieur ou par l’extérieur, et des sols.

On peut le trouver :

  • en plaques
  • en vrac à injecter
  • en matériaux composites, associé à des plaques de plâtre par exemple.

Quelques bémols

Moins cher et plus léger que le polystyrène extrudé, le PSE a toutefois quelques lacunes. C’est d’abord un isolant phonique très médiocre (on peut toutefois l’utiliser dans ce but pour amortir les bruits dans le sol). Il existe d’ailleurs des formes améliorées de ce matériau, comme le PSE db, qui offre de meilleures performances phoniques. D’autre part, dans les cas où le PSE n’est pas ignifugé, il faut lui ajouter ajouter un revêtement pare-feu s’il est dans un endroit exposé. Sa combustion libère du monoxyde et du dioxyde de carbone. Il peut parfois se rétracter légèrement avec les années. Il est enfin sensible à certains produits corrosifs… et aux petites souris !

Pour un petit budget et une utilisation purement thermique, le polystyrène expansé simple peut être une très bonne solution. Il faut simplement prendre en compte ses quelques inconvénients pour éviter les problèmes !
Besoin de plus de précisions ? Appelez-nous, nos conseillers dédiés à vos travaux d’économies d’énergie répondent à vos questions !

Sources :
Energie Plus – Les isolants synthétiques

Ces articles peuvent vous intéresser...

Toutes les actualités