Travaux d'isolation

Tout savoir sur le DPE : le diagnostic de performance énergétique

Mis à jour le

DPE : diagnostic de performance énergétique

Vous déménagez cet hiver mais vous redoutez de devoir vider votre PEL pour chauffer convenablement votre futur appartement ? Anticipez et jetez un œil attentif au DPE, le diagnostic de performance énergétique. C'est un bilan complet de la consommation énergétique d’un logement en vente ou en location. On vous dit tout sur le sujet.

Le diagnostic de performance énergétique, à quoi ça sert ?

Le DPE, pour Diagnostic de Performance Énergétique, est un document qui détermine l’efficacité énergétique d’un logement. Il vous renseigne aussi bien sur le niveau de consommation en énergie que sur le taux d’émission de gaz à effet de serre d’une habitation.

Il permet également d'en savoir davantage sur l’isolation de l’habitation, mais aussi ses matériaux, sa surface, son orientation, son impact environnemental... Autant de détails qui aident à prendre une décision dans une perspective d'un déménagement, d’un achat ou d'une location !

Qu’il s’agisse de chauffage, d’électricité ou d’isolation, il offre une vision exhaustive de la consommation énergétique et des émissions en CO2 d’un bien, au moment de sa vente ou de sa location. Le DPE, un indicateur important avant d’acheter ou de louer, puisque plus le logement est énergivore, plus vos factures seront salées.

Trouver un artisan
Trouver un artisan pour vos travaux d'économies d'énergie

À quoi ressemble un DPE ?

Une fois établi, le DPE prend la forme de deux étiquettes colorées, classées par ordre de performance de A à G. Ces étiquettes synthétisent l’information et facilitent la lecture des résultats. Nul besoin d’être initié ou de maitriser parfaitement la législation sur le sujet.

L’étiquette énergie

L’étiquette énergie mesure la consommation énergétique annuelle d’un logement. Elle est facilement reconnaissable grâce à ses barres colorées variant du vert au rouge. L’unité de mesure est le kWh ep./m2.an (1). En clair, c’est la consommation énergétique annuelle ramenée à la surface habitable. Plus le chiffre est important et plus votre logement est énergivore.

etiquette energie

L’étiquette climat

L’étiquette climat permet quant à elle de mesurer la quantité de gaz à effet de serre émise par le logement, et donc son impact sur l’environnement. On la reconnaît cette fois-ci grâce à son joli dégradé de mauve. L’indicateur utilisé convertit en kg la quantité de CO2 émis par le bâtiment (1). Là encore, plus le chiffre est élevé et plus la maison ou l’appartement émet de gaz à effet de serre.

etiquette climat

Le diagnostic de performance énergétique est-il obligatoire ?

Et oui, le diagnostic de performance énergétique est obligatoire : depuis novembre 2006 dans le cadre d’une vente et depuis juillet 2007 pour une mise en location. Tout bien immobilier mis en vente ou en location doit donc disposer d’un DPE valide, c’est-à-dire daté de moins de 10 ans. Seuls les logements destinés à être occupés moins de 4 mois par an, en location saisonnière par exemple, échappent à la règle.


Qui réalise le DPE ?

On préfère vous prévenir, inutile de demander de l’aide à votre voisin pour établir votre diagnostic ! Le DPE doit être réalisé par un diagnostiqueur professionnel répondant à plusieurs critères :

  • il doit être certifié par un organisme accrédité par le Comité français d’accréditation (Cofrac) ;
  • il doit être indépendant et impartial : ne pas avoir de lien avec le vendeur, le propriétaire ou un professionnel intervenant au sein du logement en question ;
  • son assurance professionnelle doit couvrir la pratique du DPE.

Pour trouver votre diagnostiqueur, vous pouvez consulter l’annuaire des diagnostiqueurs immobiliers certifiés mis à disposition par le ministère de la Transition écologique et solidaire. En ce qui concerne le coût, rien d’exorbitant : comptez une centaine d’euros en moyenne(2) pour faire expertiser votre logement.
 

Comment obtenir un diagnostic de performance énergétique ?

Nous vous conseillons de commencer par trouver plusieurs diagnostiqueurs professionnels basés à proximité du logement à diagnostiquer. Demandez ensuite à chacun d’entre eux un devis pour comparer les tarifs proposés et choisir le professionnel qui réalisera l’étude pour vous. Vous avez fait votre choix ? Assurez-vous qu’il soit bien en règle au regard des critères énoncés dans le paragraphe précédent, et vous pouvez alors commencer votre collaboration !

i Combien coûte un DPE ?

Un DPE coûte généralement entre 100 et 250 € pour un logement. Il est payé par le vendeur lors d’une vente, le maître d’ouvrage lors d’une construction neuve et par le propriétaire bailleur lorsqu’il s’agit d’une location.

Comment le DPE est calculé ?

La règlementation définit deux méthodes de diagnostic pouvant être adopté par votre diagnostiqueur :

  • L’évaluation conventionnelle (DPE 3CL) : un logiciel va prendre en compte les données techniques du bâtiment (isolation, système de chauffage, production d’eau chaude, refroidissement, ventilation…) afin d’évaluer la consommation d’énergie et les quantités de CO2 rejetés dans l’atmosphère par le logement.
  • L’évalusation réelle (DPE SUR FACTURE) : un logiciel et les trois dernières années de facture d’énergie vont permettre au diagnostiqueur d’établir la moyenne de consommation d’énergie du foyer et les quantités de CO2 rejetés dans l’atmosphère.


Comment améliorer le DPE de votre logement ?

Si votre DPE est mauvais, des travaux de rénovation de votre logement doivent être envisagés.

Optimiser l'isolation thermique, remplacer vos fenêtres, changer votre chaudière... La performance énergétique de votre logement doit être pensée de manière globale. Ainsi vous limiterez les déperditions thermiques, vous gagnerez en confort et sur le long terme, vous ferez des économies.