Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Nos conseils pour réussir votre rénovation énergétique

Publié le

Tags de l'article

Vous déménagez prochainement et vous souhaitez faire de votre nouveau chez vous un véritable petit nid tout confort ? Ou vous souhaitez mettre en œuvre des éco-gestes qui vous aideront à réaliser des économies ? C’est le moment de réfléchir sérieusement à des travaux de rénovation énergétique ! Pour comprendre les raisons de se lancer dans un tel projet, et surtout par où commencer, ENGIE vous aide à y voir plus clair.

Pourquoi réaliser des travaux de rénovation énergétique ?

Ne passons pas par quatre chemins : entreprendre des travaux de rénovation énergétique permet avant tout de réaliser des économies d’énergie, et donc de faire baisser votre consommation de chauffage. La cerise sur le gâteau : vous gagnez aussi en confort.

Selon le type de bâtiment, ces travaux peuvent se révéler indispensables. En effet, les constructions anciennes sont souvent très mal isolées : murs et toitures sans couche isolante, fenêtres simple vitrage… De véritables « passoires énergétiques » qui peuvent être la cause d’une forte déperdition de chaleur.

En ce qui concerne les équipements qui permettent de chauffer votre foyer ou de vous alimenter en eau chaude, sachez que les évolutions sont constantes. Vous pourriez bien réaliser des économies en remplaçant une vieille chaudière au fioul ou en changeant vos convecteurs par des systèmes de radiateurs à accumulation plus performants.

Estimez votre étiquette énergétique

Découvrez également les travaux adaptés à votre logement !

Si vous avez des doutes et que vous ne savez pas par où commencer, n’hésitez pas demander l’avis d’artisans experts labellisés RGE. Ils pourront vous conseiller sur les travaux à entreprendre en priorité. Vous pouvez aussi réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), c’est de toutes façons une procédure obligatoire lors de l’acquisition ou la location d’un logement.

Quels travaux de rénovation énergétique pouvez-vous entreprendre ?

Que ce soit pour rénover votre bien, ou avant d’emménager dans un nouveau logement, voici quelques pistes de réflexion sur les travaux de rénovation qui pourront vous aider à réduire votre consommation énergétique :

  • Isoler efficacement votre toiture et vos murs avec des matériaux performants. Mal isolés, il peuvent être responsables d’une déperdition de chaleur pouvant aller jusqu’à 30% d’énergie gaspillée*.
  • Opter pour une chaudière nouvelle génération, type pompe à chaleur, chaudière à condensation ou hybride, poêle à bois ou insert… dont le rendement peut aller de 70 % à 90 % pour les appareils les plus performants.
  • Remplacer le vitrage de vos fenêtres et / ou votre porte d’entrée, voire remplacer les châssis s’ils sont trop anciens et qu’ils laissent passer l’air…

Des travaux les plus importants aux menus aménagements, chaque geste compte pour la planète, pour votre bien-être et pour votre budget !

À propos de budget, sachez que vous pouvez demander des aides de l’État pour financer vos travaux de rénovation énergétique.

Les aides pour financer votre rénovation énergétique

Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation, prenez connaissance des aides de l’État auxquelles vous êtes éligibles. Elles ont évolué en 2018 !

Les crédits d’impôt** sont de véritables coups de pouce pour encourager les initiatives en faveur des économies d’énergie et du développement des énergies renouvelables, qui portent sur :

  • les équipements les moins émetteurs de CO2 ;
  • les dépenses liées à l’acquisition de matériaux d’isolation thermique ;
  • les coûts de raccordement aux réseaux de chaleur (géothermie…) ;
  • la réalisation de diagnostics énergétiques (DPE, diagnostic thermique).

Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner sur prime économie d’énergie ENGIE.

Source : https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/construire/lisolation/isoler

**Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique, sous conditions, permettant au propriétaire occupant ou au locataire, résidant en France, et engageant des dépenses pour des travaux de rénovation énergétique de son logement (en résidence principale et achevé depuis plus de 2 ans) de déduire 30% du montant des dépenses éligibles, de ses impôts sur le revenu (sous réserve du plafond applicable). Pour être éligibles, les équipements et matériaux doivent respecter des critères techniques. Le professionnel fournissant les équipements éligibles doit également effectuer et facturer leur installation. Selon loi de finances 2018, vérifiez votre éligibilité sur www.impots.gouv.fr/portail/particulier/le-credit-dimpot-transition-energetique.

Ces articles peuvent vous intéresser...