Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Remise de prix : le palmarès des meilleurs éco-gestes

Publié le

Tags de l'article

Festival de Cannes, Oscars, Grammy awards… C’est la saison des remises de prix ! Alors, parce qu’eux aussi, ils le valent bien, nous avons décidé de revêtir nos plus beaux habits et de récompenser les meilleurs éco-gestes. Sans faire durer le suspense plus longtemps, découvrez les grands vainqueurs des économies toutes catégories.

 

L’un des lauréats fait dépenser 4 fois moins d’énergie pendant la cuisson des bons petits plats. Roulement de tambour… 

Thermostat Netatmo by Engie

179€ TTC(1)

Réalisez jusqu'à 15% d'économies d’énergie

Catégorie « certains ne l’aiment pas trop chaud » : le thermostat baissé d’1 °C

On ne compte plus les nominations de cet éco-geste. Les années passent et il se révèle toujours aussi efficace. Son secret : il vous permet de consommer 7 % d’énergie en moins(1). On adore, et on optimise tout de suite la température de ses pièces : 19 °C dans le salon et la cuisine, 16 °C dans la chambre et 22 °C dans la salle de bains.

Catégorie « à table » : le couvercle sur la casserole

Personne ne l’avait vu venir et, pourtant, il est sous les feux de la rampe. Le couvercle posé sur une casserole pendant la cuisson permet de consommer… 4 fois moins d’électricité ou de gaz naturel(1). L’essayer, c’est l’adopter !

Catégorie « secret dans la buanderie » : le lavage du linge à 30 °C

En consommant 3 fois moins d’énergie qu’un lavage à 90 °C(1), il était tout à fait normal que ce prix soit décerné au lavage à basse température. D’autant plus qu’il n’altère en rien la propreté de votre linge : grâce à la qualité des lessives actuelles, il ressortira propre comme un sou neuf !

Catégorie « chantons sous la douche » : le minuteur, ex aequo avec le mousseur

Le minuteur nous avait éblouis grâce à son interprétation remarquable en cuisine. Il fait à présent des merveilles dans nos salles de bains en nous rappelant de ne pas passer plus de 5 minutes sous la douche.

Et parce qu’il était impossible de les départager, le mousseur se fait aussi une place au soleil. Installé sur un robinet, il réduit le débit de 30 à 50 %(1). En bref, la classe pour réaliser des économies d’eau !

Catégorie « fenêtre sur cour » : la doublure thermique pour rideaux

Accrochée discrètement à nos rideaux, la doublure thermique fait un malheur dans les chambres pour réaliser des économies d’énergie. Elle permet de garder la chaleur en hiver et de nous protéger de la canicule en été. Un éco-geste haute couture auquel on déroule le tapis rouge.

Catégorie « les lumières de l’avenir » : l’ampoule LED

Il s’agit d’une catégorie technique, mais tout aussi importante. En effet, que serait un logement sans une belle lumière ? Mais surtout, sans une lumière économique ? En la matière, l’ampoule LED remporte les suffrages grâce à sa consommation faible en électricité et à sa longue durée de vie d’environ 40 000 h(1).

Catégorie « juste une mise en veille » : la multiprise à interrupteur

C’est un peu LA grande surprise de cette remise de prix. Parce que l’on ne dirait pas comme ça, mais les appareils en veille continuent à consommer de l’électricité. Cela pourrait même représenter jusqu’à 80 € sur notre facture par an(1). La multiprise à interrupteur arrive donc à point nommé pour nous aider à faire des économies : en un seul geste, on éteint tous les appareils reliés et on réalise jusqu’à 10 % d’économies(1). Elle mériterait (presque) une étoile sur le Walk of Fame des éco-gestes !

(1) Source : Ademe, guide pratique « Economiser l’eau et l’énergie chez soi », octobre 2017