Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Eco-gestes : halte aux idées reçues !

Publié le

Tags de l'article

Dur, dur de déceler le vrai du faux en matière d’éco-gestes. Certaines légendes urbaines ont encore la vie dure ! Il est donc temps d’examiner à la loupe 8 fausses bonnes idées pour faire des économies d’énergie.

 L’éclairage à la bougie n’est pas une bonne option au quotidien (sans blague ?!)

Estimez votre étiquette énergétique

Découvrez également les travaux adaptés à votre logement !

Idée reçue n°1 : laisser vos appareils électriques en veille

C’est sûrement l’une des idées reçues sur les éco-gestes les plus tenaces. Or, les appareils en veille  représentent en moyenne 86 euros par an sur votre facture d’électricité(1). Mieux vaut donc les débrancher carrément quand vous ne les utilisez pas ou installer des multiprises à interrupteur pour les éteindre d’un seul geste. Comme dirait l’autre, c’est même élémentaire, mon cher !

 

Idée reçue n°2 : vous éclairer à la bougie

Même s’il s’agit d’une des conditions sine qua non pour réussir une soirée romantique, l’éclairage à la bougie n’est pas une bonne option au quotidien (sans blague ?!). Au contraire, la combustion de certaines bougies peut être nocive car elle dégage du monoxyde de carbone. Sans compter les risques d’incendie ! Ce serait bête que le glamour se transforme en fiasco… Si vous voulez vraiment faire des économies d’électricité, optez plutôt pour des lampes à LED ou basse consommation.

 

Idée reçue n°3 : stopper votre chauffage la nuit

Au départ, ça part d’une bonne intention. Mais transformer votre chambre en igloo n’est pas nécessaire. C’est même antiproductif car, le matin venu, vous devrez remonter le chauffage à fond pour ne pas vous transformer en glaçon : les quelques économies réalisées pendant la nuit n’auront servi à rien ! Un conseil : au lieu de tout arrêter, baissez simplement la température de votre chauffage d’1°C, ce qui réduira votre consommation d’énergie de 7 %(2).

 

Idée reçue n°4 : ne jamais ouvrir vos fenêtres l’hiver

Halte-là, malheureux(se) ! Même en hiver, il est fortement conseillé d’aérer vos pièces pendant 5 à 10 minutes par jour pour renouveler l’air. Afin de ne pas gaspiller trop de chauffage, baissez drastiquement la température des radiateurs proches des fenêtres.  

 

Idée reçue n°5 : utiliser une cheminée pour vous chauffer

Certes, il est fort agréable de se blottir auprès d’une cheminée... Toutefois, si le foyer de cette dernière est ouvert, sachez qu’elle restitue seulement 10 % de sa chaleur. En sus, quand vous ne l’utilisez pas, de l’air froid peut entrer par le conduit si elle n’est pas équipée d’un insert ou d’une trappe.

 

Idée reçue n°6 : garder le givre dans votre frigo

Inutile de créer une banquise dans votre réfrigérateur pour conserver le froid ! En effet, un demi-centimètre de givre peut augmenter sa consommation de 30 %(3). Le bon éco-geste est, à l’inverse, de dégivrer régulièrement votre frigo (en gros, dès que l’épaisseur du givre dépasse 2 à 3 mm, soit environ tous les 3 mois).

 

Idée reçue n°7 : faire des machines plus courtes pour laver votre linge

Ce qui compte pour faire des économies d’énergie, c’est surtout la température de l’eau, et moins la durée du cycle. 30 à 40°C sont tout à fait suffisants pour que vos vêtements ressortent propres. Autre astuce : pensez à programmer le fonctionnement de votre lave-linge en heures creuses pour profiter de tarifs plus avantageux.

 

Idée reçue n°8 : commencer à isoler votre logement en remplaçant vos fenêtres par du double vitrage

Si vous devez isoler votre maison, une chose à savoir : les principales déperditions de chaleur se font par le toit et les murs (10 à 15 % par les fenêtres, 25 à 30 % par le toit, 20 à 25 % par les murs(4)). Le remplacement de vos vieilles fenêtres par du double vitrage n’est donc pas forcément la première chose à faire.

 

Besoin de conseils en économies d’énergie ?

Des questions sur l’isolation, sur les bons usages de l’électricité ou encore sur le choix d’équipements économes ? Le site d’entraide Welp.fr vous met en relation avec des personnes prêtes à vous accompagner ponctuellement et gratuitement. 

(1) Source : Le Monde, « Les appareils en veille coûteraient 2 milliards d'euros par an aux Français »

(2) Source : Ademe, « Le chauffage, la régulation, l’eau chaude », 2011

(3) Source : Equiterre, « Guide d’intervention en efficacité énergétique »

(4) Source : Ademe