Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Consommation des appareils électriques : démasquez les mauvais élèves !

Publié le

Tags de l'article

En matière de consommation électrique, il y a les bons élèves… Et il y a les cancres ! Ce sont eux que vous devez identifier, pour adapter votre stratégie, adopter les bons réflexes et adoucir vos factures. Dans la catégorie « mauvais élèves », les nominés sont…

Ils sauvent votre quotidien mais pas toujours vos factures… 

Estimez votre étiquette énergétique

Découvrez également les travaux adaptés à votre logement !

Le réfrigérateur et le congélateur

Derrière leurs petits surnoms inoffensifs de « frigo » et « congélo », ces deux équipements électriques sont très énergivores car ils fonctionnent en continu. 

Le bon produit

Ils doivent être choisis en fonction de leur classe climatique, et donc de la région dans laquelle vous vivez : cette lettre  ̶  qui figure sur la documentation technique  ̶  correspond à la fourchette de températures ambiantes pour laquelle l’appareil a été conçu. Par exemple, N pour une température de 16 à 32°C, T entre 18 et 43°C…

Attention également à l’étiquette énergie : un réfrigérateur de classe A+++ consomme en moyenne moitié moins d'électricité qu’un appareil classé A+(1).

Enfin, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre : plus le frigo est grand, plus il consomme, or un modèle de 100 à 150 litres suffit pour un.e célibataire, alors que 300 litres environ seront nécessaires pour une famille de 4 personnes(1)

Le bon usage

Quelques éco-gestes pour votre frigo et congélateurs pourront faire la différence et éviter une surconsommation : retirez le givre dès qu’il atteint 2 à 3 mm d’épaisseur. Vérifiez l’état du joint de la porte, et nettoyez régulièrement la grille située à l’arrière, qui accumule la poussière.
Enfin, décollez votre frigo de 10 cm du mur pour qu’il évacue mieux la chaleur, et placez-le bien sûr à distance des équipements chauds. 

Le lave-vaisselle et le lave-linge

Ils sauvent votre quotidien mais pas toujours votre facture…

Le bon produit

Pour économiser sur le poste lavage, faites bien attention à l’étiquette énergie ! Elle classe la performance énergétique des appareils de A+++ à D : sachez qu’aucune classe en-dessous de A+ n’est autorisée pour les lave-vaisselle de taille standard, et qu’aucune classe en-dessous de A n’est autorisée pour les plus petits. N’hésitez donc pas à viser le A+++ !

En matière de linge comme de vaisselle, l’erreur répandue est d’avoir un modèle trop gros et de le faire tourner à moitié plein seulement : adaptez la taille à votre usage, et attendez que le tambour ou le bac soit plein pour lancer un cycle ! 

Le bon usage

Evitez les prélavages, les programmes rapides du lave-linge et les cycles « intensifs » du lave-vaisselle.

Si vous bénéficiez d’une option tarifaire avec heures creuses (généralement de 22h à 6h), utilisez l’option « départ différé » pour lancer vos machines pendant la nuit.

Enfin, sachez qu’une large majorité de l’énergie consommée par ce type d’appareils vise à chauffer l’eau : privilégiez les basses températures (30°C), suffisamment efficaces et bien moins énergivores qu’un lavage à 90°C.  

Antisèche du sèche-linge
Lui aussi fait partie des derniers de la classe : choisissez un modèle équipé d’une sonde d’humidité : l’appareil se mettra en veille automatique dès que le linge sera sec, plutôt que de continuer à tourner pour rien.

Notre astuce : glissez une serviette éponge et une balle de tennis dans votre linge à sécher : la première permettra d’absorber l’humidité et la seconde de mieux faire circuler l’air.

Le four et les appareils de cuisson  

Chaud devant ! On vous dit tout pour ne pas passer dans le rouge et économiser de l’énergie sur la cuisson de vos petits plats.  

Le bon produit

Pour le four, choisissez une classe A ou supérieure. Attention à la capacité : si votre four est trop grand, vous chaufferez pour rien. Elle s’exprime en litres et va de 25 à 65 litres : pour vous donner une idée, la première taille convient pour une personne seule ou un couple.  Si vous cuisinez beaucoup, pensez à la chaleur tournante, elle permet de mettre plusieurs plats, et de diminuer ainsi le temps de fonctionnement du four. Enfin, optez pour des plaques de cuisson à induction ou infrarouges, plus performantes que les classiques et vitrocéramiques. 

Le bon usage

Pour le four, oubliez le préchauffage (sauf pour les pâtisseries) et éteignez-le 10 minutes avant la fin de la cuisson pour bénéficier de la chaleur stockée.
Couvrez les casseroles pour emmagasiner la chaleur, et utilisez les brûleurs ou zones de cuisson adaptés à leurs tailles.

(1) Source : Ademe - 2018