Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Changement d’heure en hiver, à quoi ça sert ?

Publié le

Tags de l'article

Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 octobre 2017, à 3h pétante du matin, nous allons passer à l’heure d’hiver. Les marmottes peuvent se réjouir, ce changement d’heure va nous permettre de dormir 1h de plus ! Mais, au fond, à quoi sert-il ? Faisons le tour du cadran de la question.

Quelques éco-gestes supplémentaires pour vous aider à consommer encore moins d’électricité pour cet hiver.

Estimez votre étiquette énergétique

Découvrez également les travaux adaptés à votre logement !

Il était une fois le changement d’heure…

Il y a fort longtemps, en 1784 plus exactement, Benjamin Franklin se réveille avec une idée : et si nous changions d’heure au printemps et à l’automne pour vivre davantage au rythme du soleil ? Cela permettrait de faire des économies… de bougies !

Idée pas si saugrenue, puisque plus d’un siècle plus tard, la mesure est adoptée en France pour économiser le charbon pendant la guerre. Elle est par la suite abandonnée, puis réinstaurée en 1976 par le gouvernement de Jacques Chirac pour réduire la consommation d’énergie en temps de crise pétrolière.

Le point d’orgue ? En 1998, l’Union européenne adopte une directive pour harmoniser les dates de changement d’heure d’hiver et d’été dans l’ensemble des Etats membres. C’est la consécration !

Synchronisation des montres !

Le dimanche 29 octobre 2017, à 3h du matin, il sera en réalité… 2h. Il faudra donc reculer vos montres d’1h. 

 

Changement d’heure = économies d’énergies ?

Plus de lumière naturelle, moins d’éclairage artificiel : tel pourrait être le slogan du changement d’heure ! L’objectif étant toujours de réduire nos dépenses d’énergie en calant nos heures d’activité sur les heures d’ensoleillement. Mais est-ce que cela se vérifie ? Selon une étude de l’Ademe(1)… oui ! Le changement d’heure permet d’économiser 440 GWh d’électricité par an. Autrement dit, l’équivalent de la consommation annuelle de 800 000 ménages. Cerise sur le gâteau, avec ces économies sur l’éclairage, ce sont 44 000 tonnes de CO2 qui ne sont pas rejetées dans l’air. 

Le progrès en marche

Ajoutez au changement d’heure la performance accrue des lampes basse consommation et des systèmes d’éclairage publics, et vous obtiendrez de belles perspectives pour les économies d’énergie dans les années à venir. 

 

Nos astuces pour faire plus d’économies d’éclairage cet hiver

Le changement d’heure en hiver, c’est bien, mais voici quelques éco-gestes supplémentaires pour vous aider à consommer encore moins d’électricité :

  • Optez pour des lampes basse consommation ou LED.
  • Eteignez toujours la lumière en sortant d’une pièce.
  • Choisissez des éléments de décoration qui réfléchissent la lumière : miroirs, murs et abat-jour clairs, verrières…
  • Profitez de la lumière zénithale grâce à des Velux, des puits ou des conduits de lumière.
  • Dépoussiérez régulièrement vos lampes.
  • Suivez votre consommation d’électricité mois par mois, identifiez vos principaux postes de dépense et ajustez vos habitudes en conséquence grâce à notre outil gratuit Ma conso.

Et voilà, vous êtes désormais paré pour profiter pleinement des longues et belles (oui, oui, on y croit) soirées d’hiver !