Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Quel est le tarif d'achat d'électricité issue du biogaz ?

Publié le

Tags de l'article

L’énergie solaire, l’hydroélectricité ou encore le bois sont des énergies renouvelables largement connues et que nous avons bien intégrées. En fort développement, le biogaz est une nouvelle énergie verte que vous pouvez produire pour vous-même, mais aussi revendre à prix intéressant. Ça vous semble insolite ? Apprenez-en plus sur le biogaz et les économies que vous pouvez faire grâce au rachat de l’électricité !

Le biogaz : origine et définition

Qu’est-ce que le biogaz ? Avant tout, il faut savoir que cette énergie renouvelable a des sources multiples : boues des stations d’épuration, déchets agricoles, déchets agroalimentaires... Lorsqu’ils sont privés d’oxygène, ces résidus fermentent. C’est un processus naturel qui donne naissance à une importante part de méthane et de gaz carbonique, ainsi que de plus petites proportions d’eau, d’ammoniaque, d’hydrogène sulfuré et autres composés qui varient selon l’origine du biogaz. On observe ce phénomène de méthanisation dans des environnements naturels, comme les marais et les rizières, mais aussi dans les décharges. Le biogaz s’entend ainsi souvent par opposition au gaz naturel, certes le moins polluant des hydrocarbures, mais qui ne se renouvèle pas... ou alors à l’échelle de millions d’années. Avec la loi hydrocarbure passée en France en 2017, le gaz naturel est d’ailleurs voué à disparaître de la liste des énergies à notre disposition pour produire de l’électricité et nous chauffer.

Étant donné sa composition, le biogaz est tout à fait combustible, mais aussi corrosif et toxique pour le matériel et les hommes lorsqu’il est particulièrement concentré. Avant de pouvoir vendre de l’électricité à partir du biogaz, celui-ci doit donc être épuré de ses particules d’hydrogène sulfuré.

Mon Gaz Vert

10% de gaz d'origine renouvelable dont vous choisissez le site de production !

Le biogaz, une source naturelle d’électricité

Comment passe-t-on du biogaz à l’électricité ? Le biogaz peut être directement capté sur les sites de production (centres d’enfouissement des déchets par exemple) ou fabriqué dans des usines de méthanisation, d’où il sort épuré et prêt à l’emploi. Avec l’offre Mon Gaz Vert*****, vous pouvez choisir vous-même le site de production de votre gaz naturel, composé de gaz vert à hauteur de 10%.

La production d’électricité passe par la cogénération, un système à base de moteur à gaz, d’alternateur et de récupération de la chaleur perdue dans le bloc-moteur et les fumées. C’est ainsi 35 à 40 % du biogaz qui est converti en électricité.*

En dépit de ses performances, le biogaz est encore méconnu dans le vaste monde des énergies renouvelables. Ainsi, il ne représente pour le moment que 2 % des énergies renouvelables issues de la biomasse, qui représentent elles-mêmes 65 % des énergies renouvelables mises à profit en France.** Or, d’ici 2030, la France compte produire 40 % d’électricité verte (loi sur la transition énergétique de 2015).*** Le biogaz est donc en pleine expansion et a de beaux jours devant lui, notamment dans les domaines agricoles, les décharges, les usines agroalimentaires, pour fabriquer son électricité sur le lieu même de production du biogaz et gagner en autonomie.

Des prix d’achat incitatifs

La France mise également sur un prix d’achat de l’électricité particulièrement incitatif pour mettre le biogaz à l’honneur. Professionnel ou particulier, il est en effet possible de faire son électricité et de la revendre à ErDF. Cette possibilité s’applique à toutes les énergies renouvelables, y compris l’émergent biogaz. Contrairement au prix du gaz naturel, le prix du biogaz n’est pas indexé sur celui du pétrole.

Grâce au système d’obligation d’achat, tous les distributeurs d’électricité sont contraints de procéder au rachat de votre électricité à un tarif largement supérieur à celui en vigueur au niveau national. L’objectif : compenser les coûts élevés d’installation des systèmes de production. Ce système se base sur des tarifs réglementés, de 17,5 centimes d’euros le kWh (pour une puissance installée inférieure ou égale à 80 kWe) à 15 centimes le kWh (de plus de 80 kWe à 500 kWe).****

Mis en place en 2015, le principe de la revente d’électricité comme complément de rémunération ne base plus le revenu sur des tarifs réglementés, mais sur la quantité d’énergie produite et l’équilibre avec les prix du marché. Le montant perçu est donc variable.

Sources : 

* ADEME https://www.ademe.fr/expertises/energies-renouvelables-enr-production-reseaux-stockage/passer-a-laction/produire-biogaz

** Syndicat des énergies renouvelables : http://www.enr.fr/le-biogaz

*** Site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/action/la-transition-energetique-pour-la-croissance-verte

**** Arrêté tarifaire BG16 du 14 décembre 2016 dans le Journal officiel de la République française : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000033585226

***** Mon Gaz Vert : Offre de marché de gaz naturel réservée aux clients particuliers, d'une durée d'un an, à prix fixe hors évolution des impôts, taxes et contributions de toute nature avec Espace Client, facture électronique et prélèvement automatique. Offre disponible dans la limite de 10 000 souscriptions et jusqu'au 31/12/2018. ENGIE achète l'équivalent de 10% de la quantité de gaz naturel consommée par le client en gaz d'origine renouvelable produit par le site choisi par le client et dispose des Garanties d'Origine correspondantes. Une Garantie d'Origine atteste que le biométhane a été injecté sur le réseau de gaz à partir d'une installation de production de biométhane. En souscrivant à une offre de marché, vous pourrez revenir à tout moment et sans frais au tarif réglementé en gaz naturel, si vous consommez moins de 30 000 kWh/an, pour votre lieu de consommation si vous en faites la demande (si vous consommez plus de 30 000 kWh/an en gaz naturel, vous ne pourrez plus revenir au tarif réglementé en gaz naturel). Prix fixe, hors évolution des impôts, taxes, contributions de toute nature :A la souscription, le prix de l'offre Mon Gaz Vert est : -pour l'abonnement, identique à celui du Tarif Réglementé en vigueur* -pour le kWh TTC (c'est-à-dire la part du prix fonction de votre consommation de gaz), majoré de 6,5% par rapport à celui du Tarif Réglementé en vigueur*. Pendant 1 an, votre prix restera identique, sans hausse, quelle que soit l'évolution du tarif réglementé. *(A l'exception du TR Base, la plage de consommation de 0 à 6 MWh/an correspond au Tarif B0).

Ces articles peuvent vous intéresser...