Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Qu'est-ce que les déchets urbains renouvelables ?

Publié le

Tags de l'article

Les ordures ménagères produites par les foyers français et les industries, et pouvant être transformées en énergie, sont appelées déchets urbains renouvelables. Une fois traités, ils permettent de produire de l’énergie renouvelable utilisée pour l’électricité ou le chauffage. Comment sont valorisés ces déchets et quel est leur avenir ? ENGIE vous dit tout.

Déchets urbains renouvelables : qu’est-ce que c’est ?

Les déchets urbains sont tous les déchets qui proviennent des ménages ainsi que des industries et de l’artisanat. Parmi ces déchets, certains ne sont pas recyclables. D’autres en revanche, tels que le carton, le verre ou encore le plastique, peuvent être recyclés. On parle alors de déchets urbains renouvelables. Ces déchets recyclables deviennent source d’énergie renouvelable, ils sont notamment transformés en électricité. En France, ainsi que dans les autres pays européens, un objectif a été fixé : diminuer la production de déchets ménagers. Pour cela, une stratégie a été mise en place par le gouvernement qui consiste à faire de la prévention dans un premier temps pour limiter la production de déchets, puis de réutiliser ou recycler les déchets qui peuvent l’être, de les valoriser par la suite et enfin, d’éliminer ceux qui n’ont pas pu être recyclés.

Elec Weekend : -30% sur l'électricité le weekend

Bénéficiez d’une réduction de -30% sur l’électricité le weekend

Comment sont valorisés les déchets urbains ?

En France, plusieurs méthodes permettent de valoriser les déchets urbains afin de les transformer en source d’énergie renouvelable. Parmi ces méthodes, on retrouve :

  • L’incinération : c’est la méthode la plus utilisée sur le territoire, elle consiste à récupérer de la chaleur en incinérant les déchets afin de produire de l’électricité verte*** ou de la chaleur.
  • La production de CSR : le combustible solide de récupération (CSR) est produit à partir de déchets généralement issus de l’industrie n'ayant pu être triés et recyclés. Ils sont broyés pour obtenir une source d’énergie ensuite utilisée par les installations industrielles.
  • Pyrolyse ou gazéification : cette méthode permet de transformer les déchets en liquide ou en gaz combustible. Les déchets sont chauffés dans un environnement privé d’oxygène afin que les substances générées ne s’enflamment pas.
  • Méthanisation : cette méthode est utilisée pour la gestion des déchets organiques, elle permet de produire du biogaz qui devient alors source de chaleur ou d’électricité.
  • Le centre de stockage de déchets : la mise en décharge concerne aujourd’hui uniquement les déchets non dangereux n’ayant pu être valorisés.

Selon l’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, en 2014, 10,4 millions de tonnes de déchets ménagers ont été reçues dans les centres de tri, dont 6,2 millions de tonnes ont été envoyées en recyclage*. Toujours selon l’ADEME, en 2014, ce sont 17 406 GWh d’électricité qui ont été produits grâce à la valorisation des déchets urbains renouvelables. Parmi ces 17 406 GWh, 13 595 GWh proviennent des usines d’incinération, 1 777 GWh des centres de stockage et 2 304 GWh de la méthanisation. Cette année-là, 17 millions de tonnes de matières recyclées ont été utilisées.

Quel avenir pour les déchets urbains renouvelables ?

Les déchets urbains représentent une source d’énergie renouvelable importante, c’est pourquoi la loi sur la Transition Énergétique adoptée en 2015 vise à moderniser la gestion et la valorisation des déchets. Elle prévoit également de porter la part des énergies renouvelables à 23 % de la consommation finale brute d’énergie en 2020 et à 32 % en 2030**. Fin 2016, la France a également adopté le plan de réduction et de valorisation des déchets 2025 qui fait partie de la loi sur la Transition Énergétique. Ce plan prévoit de réduire de 30 % en 2020 les déchets non dangereux et non inertes en décharge, de réduire de 25 % en 2020 la quantité de déchets non dangereux et non inertes incinérés dans des installations qui ne répondent pas au critère d’efficacité énergétique, et enfin de faire disparaître l’incinération qui ne permet aucune valorisation énergétique. Vous souhaitez bénéficier de 30 % de réduction sur l'électricité le weekend grâce au compteur Linky™ ? Découvrez l’offre Elec Weekend**** d’ENGIE.

*https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/dechets_chiffres-cles2016_8813.pdf

** https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/loi-transition-energetique-croissance-verte

***Électricité verte : pour tout nouveau contrat d’électricité souscrit par un client particulier, à l’exclusion de l’offre électricité Happ-e, ENGIE achète l’équivalent de la quantité d’électricité consommée par le client en Garantie(s) d’Origine émise(s) par des producteurs d’énergie hydraulique, éolienne et solaire et injectée sur le réseau électrique. Offre de marché : En souscrivant à une offre à prix de marché, vous restez libre de revenir à tout moment et sans frais au tarif réglementé en électricité, et/ou en gaz naturel si vous consommez moins de 30 000 kWh par an, pour votre lieu de consommation, si vous en faites la demande. Prix hors évolution des impôts, taxes et contributions, de toute nature. Disponible pour tout lieu de consommation situé en France métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE commercialise des contrats de vente de gaz naturel et/ou d’électricité auprès des clients particuliers.


****Elec Week-end : Offre Elec Weekend 2 ans / -30% de réduction sur le prix de l'électricité le weekend :Offre de marché électricitéindexée sur le tarif réglementé d’électricité, réservée aux clients disposant d’un compteur communicant Linky™.Un prix du kWh HTT 30 % moins cher pendant les Heures Creuses en semaine (du lundi au vendredi, 8 heures par jour définies par votre gestionnaire de réseau Enedis) et le weekend (du vendredi minuit au dimanche minuit) par rapport aux Heures Pleines de l’offre Elec Weekend 2 ans d’ENGIE. Offre de marché: En souscrivant à une offre à prix de marché, vous pourrez revenir à tout moment et sans frais au tarif réglementé d'électricité, pour votre lieu de consommation, si vous en faites la demande. Prix hors évolution des impôts, taxes et contributions, de toute nature.

 

Ces articles peuvent vous intéresser