Énergies renouvelables

3 bonnes raisons de se lancer dans l’autoconsommation collective

Mis à jour le

autoconsommation collective

Près d’un tiers(1) des Français souhaitent devenir 100% autonome énergétiquement, et on comptait début 2020 près de 72 000 français(2) (contre 39 000 au premier trimestre 2019) qui pratiquent déjà l’autoconsommation. L’autoconsommation, c’est le fait de consommer soi-même l'énergie que l'on a produite sur place souvent grâce à des panneaux solaires installés sur son toit.

Plusieurs facteurs viennent renforcer la production d’une énergie propre et décentralisée : baisse des coûts du matériel,  possible augmentation des tarifs réglementés d’électricité, baisse de l’attractivité de la revente d’énergie photovoltaïque en totalité, évolution du cadre réglementaire, nécessité d’un équilibre du réseau électrique ou encore développement des éco-quartiers. Pour répondre à ce besoin, ENGIE propose aujourd’hui une offre d’autoconsommation individuelle nommée My Power.  


En revanche, certains consommateurs ne peuvent pas pratiquer l’autoconsommation individuelle, pour des raisons :

  • d’éligibilité : habitants en appartement, locataires, mauvaise orientation de toit…
  • économiques : difficulté à faire l’investissement initial
  • de réticence : complexité, travaux, engagement sur le long terme

Pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas pratiquer l’autoconsommation individuelle, une solution existe : l’autoconsommation collective !

L’autoconsommation collective s’inscrit dans une démarche vertueuse qui dispose de plusieurs points forts :

  • Agir pour le bien de la planète, en soutenant le développement des énergies d’origine renouvelable décarbonées et locales, même si le logement ou site n’est pas adapté pour la pose de panneaux solaires.
  • Réaliser des économies sur la facture d’électricité(3). Le soleil est disponible partout en France ! L’énergie produite grâce aux panneaux solaires alimente les équipements électriques de la communauté et devrait permettre aux participants expérimentateurs de réaliser des économies sur leur facture d’électricité(3).
  • Une expérience collective et partagée. Il s’agit d’apporter sa propre contribution en faisant partie d’une communauté d’acteurs œuvrant en faveur de la transition énergétique.

En résumé :

Pour le consommateur final, c’est une motivation pour consommer et/ou produire une énergie solaire et locale, faire un geste pour la planète et réduire sa facture d’électricité(3).

Pour un porteur de projet, les communautés d’énergie représentent une belle opportunité pour expérimenter, innover et se différencier en proposant un service à forte valeur perçue. Pour la ville, il s’agit là d’un moyen de décliner ses engagements en matière d’environnement et de communiquer auprès des citoyens.

Pour toutes ces raisons, ENGIE n’a pas hésité à se lancer dans l’autoconsommation collective, avec une première communauté d’énergie appelée Harmon’Yeu sur l’Ile d’Yeu (Vendée).

Intéressé par l’autoconsommation collective ? Contactez-nous !