Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Quel climatiseur choisir ? Tout savoir sur la climatisation

Publié le

Longtemps réservé aux professionnels, cet équipement de confort s'impose peu à peu chez les ménages, découvrez quelle est la meilleure solution pour votre logement?

Des aides financières sont possibles pour les solutions de climatisation “vertes”.

Découvrez l'E-shop by Engie

En 2009, seuls 3,5 à 4,5 % des bâtiments résidentiels étaient climatisés contre 25% du secteur tertiaire. Le marché de la climatisation des particuliers est cependant en hausse constante depuis la canicule de 2003(1).
Cet équipement de confort s'impose peu à peu chez les ménages, notamment par le biais des pompes à chaleur dont les ventes ont connu une augmentation de 23% dans un contexte global de stagnation pour les équipements thermiques(2).

Puits canadien, climatisation électrique : des solutions éprouvées

• Le puits canadien, aussi appelé puits provençal, est un procédé géothermique qui utilise la température du sol, quasi-constante quelle que soit la saison (10 à 15°C). Un tuyau est enterré dans le sol à environ 2 m de profondeur, l'air y circule grâce à un ventilateur. Plus chaud en hiver, il réchauffe l’air ambiant du bâtiment. Plus froid en été, il le rafraîchit.
Le prix moyen d'un puits canadien est de 2 000 €, hors étude thermique préalable (qui peut coûter 2 500 €) et hors terrassement*.

• La climatisation électrique  existe  sous plusieurs formes. Elle peut être composée d’un ou de plusieurs blocs, ou unités : monobloc, “monosplit” (une unité extérieure plus une unité intérieure), “multisplit” (plusieurs unités intérieures dans plusieurs pièces). Elle peut être mobile ou fixe, avec dans ce cas plusieurs versions (murale, console au sol ou au bas du mur, caissettes fixées au plafond). Les modèles les plus récents, dotés de compresseur à vitesse variable Inverter, sont moins bruyants et permettent d'économiser jusqu'à 25 % d'électricité*.
Les prix des systèmes de climatisation électrique vont de  350 à 5 000 €, installation comprise, selon la technologie choisie, le périmètre couvert et la complexité de l'installation*.

Pompes à chaleur, climatisation solaire : un avenir ensoleillé

• Il existe plusieurs types de pompes à chaleur (PAC), par exemple les pompes de type air/eau ou bien celles de type eau/eau, récupèrent la chaleur à l'intérieur du logement, la “captent” dans un fluide frigorigène et la rejettent à l'extérieur. Réversibles, elles servent d'abord de chauffage principal ou d'appoint et peuvent produire de l'eau chaude sanitaire. Il existe des PAC au gaz naturel ou électrique. Pour 100 m2, l’investissement initial pour s’équiper d’une pompe à chaleur peut aller de 6 000 à 13 000 €*.


• La climatisation solaire est une pompe à chaleur “classique” couplée à des panneaux photovoltaïques et alimentée par eux. L'énergie de substitution, électricité ou gaz, intervient si l'énergie solaire est insuffisante. C'est une solution à la fois écologique, économique et innovante.

Installation et entretien

Le puits canadien peut être acheté en kit et installé soi-même. Attention néanmoins : pour être efficace et écologique, pour éviter les pollutions pouvant résulter du système (odeurs, humidité, bactéries…), il doit être bien dimensionné et construit avec des matériaux adaptés.

De façon générale, l'efficacité des différents systèmes de climatisation dépend beaucoup de la qualité de leur conception. Mal installée, une climatisation génère des courants d'air froid qui ne se mélange pas avec l'air de la pièce. Mal calibrée, elle peut fonctionner en surrégime et trop consommer. C’est pourquoi passer par un professionnel est fortement recommandé.

Les climatiseurs contiennent un fluide frigorigène pouvant être nocif. Il est conseillé de le changer tous les 5 ans. Par ailleurs, l’entretien annuel des climatiseurs est obligatoire par décret du 31/03/2010 pour prévenir tout risque de fuite, court-circuit ou incendie.

Vous souhaitez opter pour une pompe à chaleur ? Les conseillers vous aident à choisir la PAC qu’il vous faut. Vous pouvez également obtenir un devis gratuit en quelques clics et être contacté par des professionnels qualifiés, partenaires ENGIE.

Trouver un professionnel

Aides au financement

Des aides financières sont possibles pour les solutions de climatisation “vertes”, notamment les pompes à chaleur air/eau :
• Le Crédit d'Impôt Transition Énergétique si la finalité première du système reste le chauffage ;
• La TVA à 5,5 % s'applique sur le matériel (sauf PAC air-air) et la main d'œuvre si votre résidence (principale ou secondaire) est achevée depuis plus de deux ans ;
• La Prime Économies d'énergie ENGIE.

L’Isolation, la première des climatisations

Quand on pense isolation, on pense en général à se protéger contre le froid. Pourtant l’isolation (des mursdes combles et des terrasses-toitures ainsi que des fenêtres et portes fenêtres) est tout aussi primordiale pour protéger votre logement de la chaleur**. Donc, quel que soit le système de climatisation domestique que vous choisissez, il doit compléter une bonne isolation de votre logement !

Sources (1) et (2)  : Ministère de l'Écologie et du Développement Durable et conseils.xpair.com 
*ComprendreChoisir.com
**ADEME