Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Les bons gestes à adopter pour entretenir votre chaudière à gaz

Publié le

Tags de l'article

La chaudière à gaz est l’un des appareils électroménagers qui nécessite un entretien régulier pour s’assurer du bon fonctionnement de son système dans la durée. Par mesure de sécurité, la vérification d’une chaudière à gaz doit se faire par un professionnel. Mais vous devez aussi adopter certains gestes pour l’entretenir vous-même au quotidien. Pour vous éclairer sur le sujet, voici quelques conseils qui vous aideront à prendre soin de votre système de chauffage et valider les différents points qui doivent être vérifiés lors de l’intervention d’un professionnel.

 

Les réglementations en vigueur concernant l’entretien d’une chaudière à gaz

L’entretien d’une chaudière à gaz est une obligation légale. En effet, selon le décret n°2009-649 du 9 juin 2009, tous les appareils de chauffage d’une puissance de 4 à 4000kWh doivent être entretenus au moins une fois par an. Cette réglementation précise que les différentes vérifications doivent être réalisées par un chauffagiste agréé.
Actuellement, il n’existe pas encore de sanctions pour les personnes qui n’entretiennent pas annuellement leurs chaudières. Cela-dit, la vérification de votre système de chauffage est une priorité pour la sécurité des résidents. En effet, cela permet d’identifier les risques d’intoxication au monoxyde de carbone qui peuvent être néfastes pour la santé.
L’entretien de votre chaudière à gaz améliore également sa performance, ce qui est idéal pour réduire votre consommation énergétique. Si vous habitez en maison individuelle, l’entretien annuel de la chaudière doit se faire par le propriétaire ou le locataire selon le contenu du contrat de bail. Pour les chaudières collectives, c’est le syndicat de la copropriété ou le propriétaire en personne qui doit prendre cette initiative.

Entretenir ma chaudière

Jusqu'à

12%(1)

d'économies d'énergie

L’attestation d’entretien

Après avoir réalisé les vérifications nécessaires, le chauffagiste est dans l’obligation de vous fournir une attestation d’entretien dans les 15 jours suivants sa visite. Ce document comporte l’évaluation de l’état de votre chaudière à gaz ainsi que les améliorations à apporter pour garantir sa performance. Si votre installation est vétuste, le professionnel doit vous conseiller sur les différentes solutions pour le remplacement de votre chauffage.

Quelques astuces pour entretenir soi-même sa chaudière à gaz

Il est possible de réaliser soi-même l’entretien de sa chaudière sans l’intervention d’un professionnel. Certains gestes au quotidien favorisent le bon fonctionnement de votre système de chauffage afin qu’il dure le plus longtemps possible en toute sécurité. Avant d’effectuer les vérifications, il est primordial de mettre votre chaudière hors circuit. Par mesure de sécurité, vous devez ainsi vous assurer qu’elle est bien débranchée avant toute manipulation.

Les gestes du quotidien

Pour que votre chaudière à gaz fonctionne de façon optimale, vérifiez que la pression reste entre 1 et 1,5 bar. Évitez autant que possible de pousser la température de votre chauffage au maximum pour limiter les usures. Cela peut entraîner une surchauffe du système et d’éventuelles pannes. En hiver, il est également préférable de mettre votre appareil de chauffage en mode hors gel lorsque vous êtes absent.

Le nettoyage

L’entretien d’une chaudière commence par le nettoyage des composants internes. Pour ce faire, il faut tout d’abord ouvrir le capot. Vous pouvez ensuite évacuer la saleté et la poussière accumulées sur le corps de chauffe à l’aide d’une brosse ou d’un pinceau. N’oubliez pas non plus de nettoyer le brûleur, la rampe ainsi que la plaque collectrice. Pour une propreté irréprochable, nous vous conseillons d’utiliser un aspirateur à bec fin. Cet accessoire permet de dépoussiérer toutes les parties accessibles.

Contrôlez la veilleuse de votre chaudière à gaz

L’état de la veilleuse de votre chaudière en dit beaucoup sur son état général. Une lumière bleue indique que votre appareil fonctionne correctement. Une couleur jaune, orange qui vire au rouge est quant à elle le signe d’une mauvaise combustion, ce qui nuit à la performance de votre appareil. Si le cas se présente, il est préférable de faire appel à un professionnel.

La purge des radiateurs

Les bruits désagréables provenant d’une chaudière à gaz peuvent être causés par la présence d’air dans le radiateur. Afin d’y remédier, une purge du liquide de refroidissement est indispensable. Pour cela, il vous suffit d’ouvrir les molettes des purgeurs au maximum pour recueillir l’eau contenue dans les radiateurs. Une fois la purge terminée, vous pouvez compléter le niveau de liquide de refroidissement.

Que faire en cas de panne ?

En cas de panne, il est préférable de faire appel à un chauffagiste qualifié. Vous pouvez toutefois réaliser quelques vérifications pour connaître la source du dysfonctionnement. Si le chauffage ou l’eau chaude ne sont pas opérationnels, cela peut être dû à un encombrement du circulateur. Vous pouvez également vérifier l’état du coupe-circuit ainsi que de l’alimentation en gaz.

Ces articles peuvent vous intéresser...