Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Économies d’énergie dans la salle de bain : en avant toute !

Publié le

Tags de l'article

Préserver la planète, épargner votre compte bancaire, économiser un maximum d’eau… Voilà les paris que vous pouvez gagner dans votre salle de bain. Pour y arriver, rien de plus simple, il vous suffit d’adopter les bons gestes et de choisir les bons équipements. Cap sur une salle de bain douillette ET économe !

Isolation de la salle de bain : un grand + pour votre confort et votre porte-monnaie !

 

Assainir mon eau

Contre le calcaire, découvrez les atouts de l’adoucisseur d’eau dès

Des économies d’énergie dans la salle de bain, c’est possible ?

Affirmatif ! Robinetterie, tuyauterie, électroménager… Vous pouvez sans problème agir pour réduire vos consommations d’énergie. Voici nos conseils :

Pensez aux équipements malins :

  • Équipez vos robinets de mousseurs économiseurs d’eau qui injectent des mini bulles d’air et réduisent le débit de 30 à 50 %(1).
  • Idem pour la pomme de douche, remplacez-la pour un modèle de douchette économe qui réduit le débit sans nuire à la pression, jusqu’à 75 % d’économies d’eau à la clé(1).

Faites des économies sur l’eau chaude :

  • Le ballon d’eau chaude doit être réglé sur 50/60 °C. Par défaut, il peut être à 70/80 °C. C’est inutile, et en plus cela raccourcit sa durée de vie.
  • Si votre ballon d’eau chaude est loin de la salle de bain et si l’eau chaude doit traverser des kilomètres de canalisations, pensez au « calorifugeage ». Cette technique revient à poser un isolant autour de vos installations pour conserver une eau bien au chaud du ballon jusqu’au robinet. On évite ainsi les déperditions de chaleur et les consommations d’énergie inutiles !

Côté électroménager, ne laissez rien au hasard :

  • Choisissez de l’électroménager avec une étiquette énergie A+++, ce sont les champions des économies d’énergie.
  • Pour laver votre linge, préférez le cycle « éco » et faites des lavages à basse température (30/40 °C) Ne faites pas tourner des machines à moitié remplies et, dès que vous le pouvez, séchez votre linge à l’air libre plutôt que dans un sèche-linge énergivore.

Comme dans le reste de la maison, changez vos vieilles ampoules pour des LED qui durent longtemps (40 000 heures environ)(1) et consomment beaucoup moins d’électricité.

Isolation de la salle de bain : un grand + pour votre confort et votre porte-monnaie !

Vous avez suivi tous nos conseils pour arrêter de gaspiller l’eau et l’électricité, mais votre salle de bain est mal isolée ? Résultat ? Le chauffage se fait la malle par les parois, l’humidité fait des ravages sur la peinture et des traces de moisissures apparaissent… C’est pas joli joli.  

Réagissez vite et mettez le cap sur les travaux d’isolation dans votre salle de bain !

Préparez-vous à changer vos habitudes dans la salle de bain !

Poursuivons notre voyage avec des éco-gestes tout simples, qui vous aideront à faire plein d’économies :

  • Évitez d’encombrer vos radiateurs avec du linge, il nuit à la diffusion de chaleur.
  • Quand vous n’êtes pas dans la salle de bain, pensez à baisser la température du chauffage.
  • La salle de bain est une pièce comme une autre, alors, n’oubliez pas d’économiser l’électricité : quand vous en sortez, éteignez la lumière !
  • Pour économiser l’eau, c’est tout bête :
    • Pensez à couper le robinet quand vous vous lavez les dents ou quand vous vous savonnez les mains.
    • Prenez des douches plutôt que des bains, vous utilisez ainsi presque 3 fois moins d’eau (200 litres pour un bain contre 60 à 80 litres pour une douche)(2).
    • Sous la douche, on ne reste que 5 minutes, pas plus !

Au quotidien, ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières… Donc, pour faire de vraies économies d’eau et d’énergie dans la salle de bain, vous avez maintenant toutes les cartes en main !

1 Guide pratique ADEME : économiser l’eau et l’énergie chez soi

2 CNRS : découvrir l’eau : usages et consommations domestiques