Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Choisir sa chaudière en fonction de la taille de sa maison

Publié le

Tags de l'article

Pour un chauffage plus efficace mais aussi plus économique, il est essentiel de choisir une chaudière adaptée à sa maison. Chaudière au gaz, au fioul, électrique ou à condensation… Comment choisir celle qui vous correspond le mieux ? ENGIE vous conseille dans cette démarche.

Une chaudière adaptée à votre maison

Votre chaudière doit être adaptée à votre logement pour plusieurs raisons. Si sa puissance n’est pas suffisante, elle est en surrégime, ce qui peut avoir comme conséquences un faible débit d’eau chaude, des radiateurs qui restent tièdes, mais aussi une facture d’énergie plus importante. Si au contraire la chaudière est trop puissante, elle vous coûtera plus cher à l’achat et prendra plus d’espace alors que cela n’est pas nécessaire.

Ma conso : analysez vos consommations

Jusqu'à 8% d'économies d'énergie (*)

Pour choisir une chaudière pour sa maison, il faut prendre en compte plusieurs critères :

  • la taille du logement est très importante, tout simplement parce que la surface à chauffer n’est pas la même. Il faut alors prendre en compte les mètres carrés au sol et la hauteur de plafond ;
  • l’isolation de la maison, traduite par le coefficient de consommation d’énergie, qui va de 1,5 pour une maison bien isolée, à 2 pour un logement très mal isolé ;
  • la région dans laquelle le logement est situé est aussi à prendre en compte, avec l’indice de température extérieure. Cet indice est par exemple de 15 à la montagne, 12 dans le nord de l’Hexagone, et 7 dans le sud de la France ;
  • la température à laquelle vous souhaitez chauffer vos pièces, sachant qu’il est conseillé de chauffer son logement à 19 degrés en moyenne.

Une fois toutes ces informations en main, vous pouvez faire le calcul suivant pour avoir une idée de la puissance dont aura besoin votre chaudière, le dernier chiffre correspondant à la déperdition d’énergie : coefficient de consommation d’énergie x (température voulue + indice de température extérieure) x volume du logement x 1,3. Le résultat, donné en kilowatts, vous permettra de mieux choisir la puissance de votre chaudière.

Pour plus de facilité, vous pouvez aussi consulter un simulateur en ligne, comme celui proposé par ENGIE, qui peut vous donner une idée précise de ce dont vous avez besoin grâce à une liste complète de questions.

Une chaudière adaptée à votre maison

Votre chaudière doit être adaptée à votre logement pour plusieurs raisons. Si sa puissance n’est pas suffisante, elle est en surrégime, ce qui peut avoir comme conséquences un faible débit d’eau chaude, des radiateurs qui restent tièdes, mais aussi une facture d’énergie plus importante. Si au contraire la chaudière est trop puissante, elle vous coûtera plus cher à l’achat et prendra plus d’espace alors que cela n’est pas nécessaire. Pour choisir une chaudière pour sa maison, il faut prendre en compte plusieurs critères :

  • la taille du logement est très importante, tout simplement parce que la surface à chauffer n’est pas la même. Il faut alors prendre en compte les mètres carrés au sol et la hauteur de plafond ;
  • l’isolation de la maison, traduite par le coefficient de consommation d’énergie, qui va de 1,5 pour une maison bien isolée, à 2 pour un logement très mal isolé ;
  • la région dans laquelle le logement est situé est aussi à prendre en compte, avec l’indice de température extérieure. Cet indice est par exemple de 15 à la montagne, 12 dans le nord de l’Hexagone, et 7 dans le sud de la France ;
  • la température à laquelle vous souhaitez chauffer vos pièces, sachant qu’il est conseillé de chauffer son logement à 19 degrés en moyenne.

Une fois toutes ces informations en main, vous pouvez faire le calcul suivant pour avoir une idée de la puissance dont aura besoin votre chaudière, le dernier chiffre correspondant à la déperdition d’énergie : coefficient de consommation d’énergie x (température voulue + indice de température extérieure) x volume du logement x 1,3. Le résultat, donné en kilowatts, vous permettra de mieux choisir la puissance de votre chaudière.

Pour plus de facilité, vous pouvez aussi consulter un simulateur en ligne, comme celui proposé par ENGIE, qui peut vous donner une idée précise de ce dont vous avez besoin grâce à une liste complète de questions.

 

Quel type de chaudière choisir ?

Il existe plusieurs types de chaudières, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. Qu’elle soit électrique ou quel que soit son combustible, une chaudière chauffe l’eau à une température comprise entre 40 et 90 degrés pour ensuite la diffuser dans le réseau afin d’alimenter les chauffages et fournir l’eau chaude sanitaire. Bien choisir votre type de chaudière vous permettra de réaliser des économies. La chaudière électrique reste très répandue car elle est sensiblement moins chère à l’achat et affiche un rendement de 100%. Cependant, son utilisation peut engendrer plus de frais car l’électricité reste une énergie plus onéreuse que d’autres lorsqu’il s’agit de se chauffer. La plupart des personnes optant pour la chaudière au gaz disposent d’un réseau relié au gaz de ville. Si cette dernière est plus chère à l’achat, son installation et son entretien sont simples et peu coûteux, et le gaz est une des énergies les moins onéreuses. Il existe néanmoins des normes strictes à respecter, mises en place pour garantir la sécurité des utilisateurs. Sur le même modèle que la chaudière au gaz, vous pouvez aussi opter pour une chaudière au fioul. L’avantage de ce combustible est qu’il est accessible n’importe où en France et qu’il permet de chauffer très rapidement les grandes surfaces. En revanche, il requiert un espace de stockage assez conséquent pour le fioul, comme une citerne, et le coût à l’achat de ce type de chaudière reste assez élevé. Enfin, une fois que vous aurez choisi un combustible, il vous reste à choisir la technologie de la chaudière. Elle peut être à condensation, à basse température ou encore à ventouse. Sachez que les chaudières à condensation sont généralement désignées comme étant les plus performantes. En résumé, elles récupèrent la chaleur des vapeurs d’eau pour préchauffer l’eau à nouveau. Ce mécanisme leur permet d’avoir un rendement énergétique plus élevé que la moyenne.

Comment optimiser sa chaudière et son chauffage ?

Dans un premier temps, il est essentiel de confier régulièrement l’entretien de sa chaudière à un professionnel. En effet, son nettoyage et son réglage peuvent lui permettre de mieux fonctionner et donc d’être plus efficace en consommant moins. Il est aussi possible d’adopter quelques éco-gestes qui peuvent faire la différence. Vous pouvez par exemple calorifuger les tuyaux d’eau chaude, ou encore ne pas chauffer les pièces inoccupées. Enfin, l’idéal pour mieux maîtriser sa consommation d’énergie est de pouvoir la suivre en temps réel, ce qui est par exemple possible grâce au service Ma Conso proposé par ENGIE.

Ces articles peuvent vous intéresser