Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Comment calculer la consommation électrique de votre plaque à induction ?

Publié le

Tags de l'article

Vous souhaitez évaluer la consommation de votre plaque à induction pour mieux maîtriser vos dépenses énergétiques ? Pour vous aider, ENGIE vous présente l’essentiel à savoir sur le fonctionnement de cette plaque de cuisson et comment calculer sa consommation.

La consommation d’une plaque à induction est nettement plus basse que celle des autres plaques

Elec Ajust : prix fixe, révisable à la baisse

Bénéficiez d'un prix fixe, ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Comment fonctionne une plaque à induction ?

La plaque à induction fait partie des équipements de cuisson les plus performants. Elle chauffe très rapidement, ce qui réduit son temps d’utilisation. Et comme la chaleur reste parfaitement localisée sous votre poêle, il n’y a pas de déperdition énergétique. Si bien que la consommation d’une plaque à inductionest nettement plus basse que celle des autres plaques. 

Le principe : le générateur électronique convertit le courant électrique en courant à très haute fréquence. Ce dernier est dirigé vers l’induction (une bobine de cuivre) pour générer un champ magnétique grâce auquel votre casserole est chauffée. À noter que vous ne pouvez utiliser que des récipients certifiés « Class Induction » pour ce type de plaques. 

Focus sur la puissance de la plaque à induction et l’ampérage

L’intensité de votre prise électrique doit être assez élevée pour faire fonctionner votre plaque. Pour déterminer l’ampérage nécessaire, divisez la puissance de votre appareil par la tension indiquée sur sa fiche signalétique.

Comment évaluer la consommation de votre plaque à induction ?

Quel est le calcul ? 

La puissance d'une plaque à induction oscille le plus souvent entre 2 000 et 3 000 Watts (W). Cette puissance vous indique la consommation de votre plaque électrique pendant 1 heure

En d’autres termes, si vous utilisez à pleine puissance une plaque à induction de 2 500 W pendant 1 heure, vous consommez 2 500 W. Difficile de faire plus simple ! Cependant, vous n’allez probablement utiliser votre plaque que quelques minutes pour faire cuire des pâtes. Dans ce cas, vous devez multiplier la puissance par le nombre de minutes de cuisson. Puis divisez le tout par 60.

Exemple : vous faites bouillir l’eau 2 min à 2 500 W. Le calcul est : (2 500 x 2)/60. Soit une consommation d'environ 83 W. 

Ensuite, vous faites cuire vos pâtes 7 min sur feu moyen (1 250 W). Soit une consommation de 146 W. 

Au total, votre plaque à induction a consommé 229 W ou 0,229 kW.

À partir de là, vous pouvez même calculer le prix de cuisson de vos aliments. Il suffit de multiplier la consommation électrique utilisée (exprimée en kW) par le prix du kWh. Par exemple, pour un kWh de 0,1467 €*, le coût de cuisson de vos pâtes est de 0,034 € (0,229 x 0,1467). Hors abonnement bien sûr… Pour économiser sur le poste de cuisson, vous avez donc tout intérêt à choisir une offre d’électricité adaptée à vos besoins. Découvrez par exemple l’offre Elec Ajust d’ENGIE, sans engagement de durée. 

Quid de la consommation d’une plaque à induction éteinte ?

Vous l’avez sans doute remarqué : dès que vous enlevez votre récipient, la plaque s’éteint. Mais elle n’est pas vraiment arrêtée : elle est seulement en mode veille. La mauvaise nouvelle, c’est qu’elle continue à consommer de l’électricité. La bonne, c’est que la consommation de votre plaque induction en veille reste plus faible que celle des autres plaques de cuisson. 

*prix du kWh TTC des Tarifs Réglementés (Option base, pour une puissance souscrite de 6 kVA). Valeur à jour en juin 2018.