Changez de chaudière avec ENGIE
Vos équipements

Ballon d’eau chaude : choisir un équipement adapté à vos besoins

Mis à jour le

Ballon d’eau chaude | ENGIE

Installer un équipement produisant de l’eau chaude sanitaire est indispensable, que ce soit pour prendre des douches ou faire la vaisselle. Beaucoup de foyers français choisissent de mettre en place un ballon d’eau chaude lors de la construction de leur logement, ou à l’occasion d’une rénovation. Comment choisir le ballon d’eau chaude qui correspond à vos besoins ?

ENGIE vous donne toutes les informations indispensables pour vous guider.

Comment fonctionne un ballon d’eau chaude ?

Un ballon d’eau chaude, aussi appelé cumulus, permet d’augmenter la température de l’eau pour distribuer de l’eau chaude sanitaire dans votre appartement ou votre maison. En pratique, ce chauffe-eau à accumulation est soit indépendant, soit relié directement à une chaudière.

Dans les deux cas, l’eau réchauffée est stockée en haut du réservoir du ballon d’eau chaude, tandis que l’eau froide reste en bas. L’eau chaude est ensuite envoyée dans les tuyaux jusqu’à la salle de bain ou la cuisine lorsque l’on actionne un robinet. Le réservoir du ballon d’eau chaude est isolé thermiquement, pour garder l’eau à la bonne température le plus longtemps possible.

i Le thermostat pour la bonne température

Les ballons d’eau chaude sont équipés d’un thermostat qui permet de contrôler et de réguler la température de l’eau. Il est conseillé de régler le thermostat de son ballon d’eau chaude sur une température comprise en 50 °C et 60 °C. Au-dessus de 60 °C, il y a des risques de brûlures. Une température trop basse pourrait quant à elle favoriser l’apparition de légionelles, des bactéries pouvant causer des infections.

Le thermostat permet de faire des économies d’énergie, car il déclenche ou stoppe automatiquement le fonctionnement du ballon selon la quantité d’eau chaude. Il est aussi possible de réduire sa facture énergétique en baissant le thermostat de quelques degrés.

Pourquoi s’équiper ?

Il existe deux solutions pour produire de l’eau chaude sanitaire dans son logement :

  • le ballon d’eau chaude ou cumulus, qui stocke l’eau ;
  • le chauffe-eau instantané, qui s’active dès qu’il y a une demande.

Le ballon d’eau chaude est aujourd’hui l’équipement de production d’eau chaude sanitaire le plus populaire en France. Il peut en effet avoir plusieurs avantages, qu'ils soient économiques, écologiques ou en termes de confort.

avantages du ballon d’eau chaude

  • Il est possible de programmer son ballon d’eau chaude pour qu’il ne chauffe qu’à un moment précis de la journée. Cela permet de profiter pleinement de l’option heures pleines/heures creuses proposée par votre fournisseur d’énergie, et donc de faire de réelles économies.
  • L’eau chaude arrive immédiatement lorsque vous actionnez le robinet, ce qui évite d’avoir à attendre, mais aussi de gaspiller de l’eau.
  • Le thermostat permet de régler la température de l’eau à votre convenance.

Les modèles de ballon d’eau chaude

Quels sont les différents types de ballons d’eau chaude ?

Le ballon d’eau chaude peut être relié à une chaudière mixte, qui produira de l’eau chaude envoyée vers les radiateurs pour leur permettre de chauffer le logement, mais aussi vers le ballon d’eau chaude sanitaire pour la stocker. Il peut également s’agir d’un équipement à part entière, qui peut être alimenté de différentes façons :

  • gaz naturel : le ballon d’eau chaude est directement relié au gaz naturel, et la combustion du gaz permet de chauffer l’eau ;
  • alimentation électrique : le cumulus est branché sur le réseau électrique, et des résistances permettent de chauffer l’eau ;
  • alimentation thermodynamique : ce type d’équipement est composé d’un ballon, et d’une pompe à chaleur qui capte les calories de l’air et transfère la chaleur dans l’eau. Il s’agit donc d’un modèle de chauffe-eau qui permet de faire des économies d’énergie conséquentes ;
  • panneaux solaires : le chauffe-eau solaire individuel est relié à des panneaux photovoltaïques, ce qui en fait une solution écologique, mais moins efficace que les autres types de ballons d’eau chaude.

Des tailles pour toutes les utilisations

La taille est un critère essentiel dans le choix d’un ballon d’eau chaude. Vous choisirez celle-ci en fonction du nombre de personnes vivant dans le logement, et de la fréquence d’utilisation de l’eau chaude. Il faut en effet s’assurer que la quantité d’eau chaude sanitaire produite par votre ballon d’eau chaude ou votre chaudière soit suffisante pour couvrir vos besoins quotidiens. En partant du principe que votre ballon d’eau chaude alimentera à la fois la salle de bain et la cuisine de votre maison ou de votre appartement, voici les tailles de ballon d’eau chaude et leur utilisation conseillée :

  • ballon d’eau chaude 100 L : cette taille correspond à la consommation d’eau chaude sanitaire d’une seule personne ou d’un couple ;
  • ballon d’eau chaude 200 L : pour les familles ou les groupes de 3 à 4 personnes, ce type de ballon peut être suffisant ;
  • ballon d’eau chaude 300 L : à partir de 4 personnes, il est nécessaire de choisir un ballon d’eau chaude avec une plus grande contenance, de 300 L ou même plus.
i Bon à savoir

Si vous recherchez avant tout un modèle simple et esthétique, vous pouvez opter pour un ballon d’eau chaude plat. Ces modèles ont souvent une capacité limitée, mais sont beaucoup plus discrets.

Quelle puissance pour quel besoin ?

La puissance de votre chauffe-eau va dépendre du type et du nombre d’équipements sanitaires auxquels il est dédié. Pour alimenter en eau chaude une cuisine avec évier et une salle de bain standard avec un lavabo et une douche, il faudra que le chauffe-eau ait une puissance située entre 17 et 20 kW. Si vous avez une baignoire à la place d’une douche, il faudra plutôt tabler sur une puissance allant de 22 à 24 kW.

Les prix des ballons d’eau chaude

Le prix d’achat d’un ballon d’eau chaude dépend du modèle choisi. En parcourant les données affichées sur les sites des professionnels, on retrouve les fourchettes de prix suivantes :

  • ballon d’eau chaude électrique : entre 400 et 3 000 €1 ;
  • ballon d’eau chaude au gaz naturel : entre 500 et 3 000 €1 ;
  • chauffe-eau thermodynamique : entre 1 500 et 3 000 €1 ;
  • chauffe-eau solaire : entre 2 000 et 6 500 €1.

AUTRES Dépenses

Il ne faut pas oublier de prendre en compte dans le prix deux autres variables : tout d'abord le coût de l’installation par un professionnel agréé, dont le montant peut être situé entre 500 et 3 000 €1 ainsi que le budget consacré à la consommation d’énergie sur le long terme, qui peut fortement varier selon la source d’alimentation.

Changer de chaudière avec ENGIE
d'économies d'énergie
Jusqu'à 800€ / an

Les aides financières

Comme pour les chaudières, le gouvernement français a mis en place plusieurs subventions et aides financières pour aider les particuliers à s’équiper de ballons d’eau chaude performants et économiques.

Vous pouvez donc bénéficier de ces aides si vous optez pour un chauffe-eau thermodynamique, car celui-ci permet de faire d’importantes économies d’énergie :

  • l’éco-prêt à taux zéro : vous pouvez bénéficier d’un emprunt à 0 % pour financer votre ballon d’eau chaude thermodynamique ;
  • TVA à taux réduit : l’amélioration d’un système de chauffage vous donne le droit à une TVA à 5,5 % si vous êtes propriétaire d’un logement ayant plus de 2 ans ;
  • les aides de l’ANAH (Agence nationale de l'habitat) : les subventions Habitez mieux vous donnent un coup de pouce financier sous conditions de ressources ;
  • le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), remplacé par MaPrimeRénov dès 2021.

D’autres aides financières sont proposées par les régions et les collectivités. N’hésitez pas à consulter les différents sites Internet pour en être informé.

Les certifications professionnelles

La plupart des aides financières ne sont versées que si l’installation de votre chaudière ou de votre ballon d’eau chaude thermodynamique a été faite par un professionnel certifié « reconnu garant de l'environnement » (RGE). Cette certification est délivrée par l’organisme Qualibat aux artisans et entreprises spécialisés qui ont une expertise dans l’efficacité énergétique.

L’entretien de votre ballon d’eau chaude

Quel que soit son modèle, un ballon d’eau chaude doit être entretenu régulièrement, pour améliorer sa performance comme sa durée de vie. Il faut effectuer une vidange tous les un ou deux ans, pour vider toute l’eau du réservoir et retirer le calcaire. Il faut également régulièrement contrôler les pièces comme l’anode et les joints.

? Le saviez-vous ?

L’entretien annuel d’un ballon d’eau chaude alimenté par gaz naturel est obligatoire depuis 2009. Cet entretien doit être fait par un professionnel agréé. L’objectif est de bien nettoyer tout l’équipement, mais aussi de prévenir les accidents.

Choisir son ballon d’eau chaude  : en bref

Il existe de nombreux modèles de ballons d’eau chaude pour répondre aux besoins de chacun. Pour faire des économies d’énergie et faire baisser votre facture, vous devez être attentif à plusieurs points :

  • le type d’alimentation
  • le réglage du thermostat
  • les aides financières
  • l’entretien régulier

Ces articles peuvent aussi vous intéresser