Climatisation réversible : protégez votre confort !
Climatiseur

Modèles de climatisation : des équipements et des prix variés, adaptés aux besoins de chacun

Mis à jour le

Guide climatisation

Si le chauffage paraît indispensable dans un logement, la climatisation est souvent perçue comme une installation de pur confort. Bien choisir son modèle de climatisation, adapté à la configuration de son habitation et en fonction de performances ciblées, permet de faire des économies d’énergie, et d’améliorer son bien-être à l’intérieur en été.

Climatisation monobloc : accessible et facile à installer

Comme son nom l’indique, une clim monobloc ne se compose que d’une seule unité, qui comprend :

  • le compresseur ;
  • le condenseur ;
  • le détendeur ;
  • l’évaporateur.

Cette conception la rend particulièrement facile à installer. Une gaine d’évacuation permet ensuite de faire sortir l’air chaud extrait à l’intérieur vers l’extérieur, à travers le mur ou une fenêtre.

Pour un maximum de confort, il est recommandé d’opter pour un climatiseur monobloc silencieux, afin de ne pas être incommodé par les bruits de fonctionnement. C’est généralement le cas, puisqu’un climatiseur monobloc fait en moyenne le bruit d’un réfrigérateur.

Les climatiseurs monoblocs se scindent en plusieurs sous-catégories :

  • climatiseur mobile ;
  • climatiseur mural fixe ;
  • climatiseur console.

De manière générale, l’avantage d’une clim monobloc est sa facilité d’installation.

Le climatiseur mobile, un climatiseur d’appoint

L’achat d’un climatiseur mobile se révèle particulièrement pratique, puisqu’il se branche simplement sur une prise, et se déplace à l’envi grâce à ses roulettes. Il est toutefois indispensable de disposer d’une fenêtre dans la pièce où vous l’installez, car sa gaine d’évacuation doit disposer d’une sortie directe vers l’extérieur.

Si vous vous demandez quel climatiseur mobile choisir, sachez qu’une clim mobile monobloc sera plus bruyante que sa version split. Quoi qu’il en soit, aucuns travaux ne sont nécessaires pour bénéficier d’un climatiseur mobile : vous pouvez utiliser votre appareil immédiatement.

LE PRIX

Ce type de climatiseur a également l’avantage de compter parmi les modèles les moins chers du marché. Sa consommation énergétique le désigne surtout pour les petites pièces, comme climatiseur d’appoint.

Climatiseur mural : le plus classique

Dans la famille des climatiseurs monoblocs, la climatisation murale est l’appareillage le plus répandu. Ce modèle se fixe en effet au mur, ce qui lui permet de s’avérer moins encombrant que son homologue mobile, qui se pose sur le sol. Il s’agit en outre d’un climatiseur mural sans unité extérieure, ce qui évite de gêner les voisins, tant d’un point de vue esthétique qu’acoustique.

Le climatiseur monobloc mural a en outre l’avantage d’être un équipement discret car très compact, qui se règle grâce à une télécommande. Il est tout à fait adapté aux surfaces moyennes comme un grand salon. Placé sur un mur, généralement en hauteur, il assure une bonne circulation de l’air frais.

LE PRIX

Un climatiseur monobloc mural sans groupe extérieur représente un investissement de plusieurs milliers d’euros(1), et compte parmi les appareils les plus chers du marché. Il fait cependant également partie des plus performants en matière d’économie d’énergie.

Le climatiseur console, pour gagner de la place

Dernier membre des climatiseurs monobloc, la clim console est aussi un système de climatisation monobloc murale. Esthétiquement, elle prend davantage la forme d’un radiateur, ce qui la rend particulièrement adaptée pour optimiser l’espace sous une fenêtre. Elle peut aussi être posée au sol.

Pour gagner encore plus de place, la console de climatisation peut même être partiellement encastrée dans un mur, dans une niche, ce qui en fait un système de climatisation particulièrement discret.

LE PRIX

Il faut généralement compter au moins 1 000 €(1) pour une console de clim.

Il ne faut pas oublier que quelques menus travaux seront nécessaires pour son installation.

Climatisation split, une haute performance silencieuse

Contrairement aux climatiseurs monobloc, un climatiseur split se compose d’au moins deux unités : une à l’intérieur, et une à l’extérieur, qui comprend le compresseur et le condenseur. Ce sont les organes qui produisent le plus de bruit, ce qui rend l’unité intérieure agréablement silencieuse. Son fonctionnement est proche de celui d’une pompe à chaleur. Certains modèles monoblocs se déclinent dans une version split, comme la console ou le climatiseur mural.

 

Une clim split est recommandée lorsqu’on souhaite bénéficier d’un air frais dans plusieurs pièces de la maison. On parle alors de :

  • clim monosplit : si l’installation ne comporte qu’une unité intérieure ;
  • clim double split : si l’installation compte deux unités intérieures ;
  • clim 3 split : si l’installation comporte 3 unités intérieures ;
  • clim multisplit : dès que l’installation compte plus d’une unité intérieure.

LE PRIX

Le tarif d’un appareil split dépend naturellement du nombre d’unités intérieures dont vous avez besoin : un climatiseur monosplit est moins cher qu’un climatiseur 3 splits. Il faut également prendre en compte la puissance de l’appareil, ainsi que sa classe énergétique. L’échelle de prix d’un climatiseur split est donc particulièrement large.


Toutes les unités sont reliées entre elles, et sont équipées de leur propre ventilateur afin de bien diffuser l’air. Opter pour un système de climatisation split est donc tout indiqué lorsque vous avez besoin de rafraîchir plusieurs pièces, d’autant qu’il est possible de demander une température différente à chaque unité intérieure.

 

La climatisation réversible, un appareil 2-en-1

Split ou monobloc, une climatisation se décline souvent dans une version réversible. Le système de production du froid est alors inversé. Le liquide frigorigène, contenu dans le circuit et qui se charge en chaleur au fur et à mesure de sa progression, n’est plus évacué vers l’extérieur, mais, à l’inverse, apporte la chaleur à l’intérieur. Vous profitez donc d’une climatisation en été et d’un chauffage en hiver.

 

Cette double fonction du climatiseur réversible est une solution économiquement avantageuse, puisqu’il n’est nécessaire d’acheter qu’un équipement. Vous gagnez également de la place, puisque vous n’avez plus besoin d’installer des radiateurs.

Les clim réversibles prêtes à poser sont des packs comprenant tous les accessoires nécessaires à leur installation, vous permettant de poser votre climatiseur en toute autonomie, sans passer par un professionnel.


Un climatiseur monobloc réversible est globalement moins performant qu’un système split. Même avec ce dernier, un chauffage d’appoint reste nécessaire pour chauffer toute la maison, surtout dans les régions où les hivers sont rigoureux. Cependant, une clim réversible offre l’avantage d’une gestion au degré près de la température.

LE PRIX

Le tarif d’un appareil split dépend naturellement du nombre d’unités intérieures dont vous avez besoin : un climatiseur monosplit est moins cher qu’un climatiseur 3 splits. Il faut également prendre en compte la puissance de l’appareil, ainsi que sa classe énergétique. L’échelle de prix d’un climatiseur split est donc particulièrement large.


En fonction du type d’appareil choisi, une climatisation réversible peut être posée au mur, au plafond, apparente ou dissimulée... La capacité d’un climatiseur à être réversible en augmente le prix de base de 15 à 20 %(1).

Climatisation réversible
Été comme hiver, protégez votre confort des aléas météo

Les climatiseurs cassette ou gainables, un appareillage invisible

Gainables ou cassette, ces types de climatiseurs requièrent de revoir la configuration de son intérieur, ou d’être prévus dès l’élaboration des plans du logement.

Leur fonctionnement est similaire à un climatiseur split mural, mais toutes les gaines ainsi que les organes sont totalement dissimulés dans les murs et le faux plafond. Ne restent apparentes que les bouches et les diffuseurs.

Climatiseur gainable et cassette sont ainsi réputés pour leur discrétion maximale.

Disposer d’une clim au plafond augmente le confort thermique. Ces deux systèmes sont recommandés pour les grandes surfaces, quoique le climatiseur plafonnier (ou cassette) se fasse rare dans les logements individuels, et se trouve davantage dans les bureaux et autres bâtiments.

LE PRIX

Une telle climatisation varie entre quelques centaines et quelques milliers d'euros.

Il faut penser à ajouter au prix d’une climatisation gainable ou cassette la mise en place de surcloisons ou de faux plafonds, si le logement n’en est pas déjà équipé.

i Zoom sur la puissance et la consommation
La consommation d’un climatiseur dépend de la puissance de son compresseur. Cependant, d’autres critères entrent en compte. Si vous avez opté pour un climatiseur monobloc mobile, qui implique de laisser une fenêtre entrouverte, la consommation pour votre climatisation sera supérieure.

La classe énergétique de l’appareil joue également un rôle important dans sa consommation. Les coefficients d’efficacité frigorifique et de performances sont également deux grands indicateurs de performance qui rendent le seul critère de puissance d’une climatisation obsolète pour gérer sa consommation.

Aides et subventions pour l’achat et la pose d’une climatisation

Le prix de votre climatisation peut être diminué si le modèle choisi répond aux critères d’attribution d’aides et subventions gouvernementales pour la climatisation.

 

Vous pouvez faire une demande auprès de plusieurs organismes :

  • la Prime Énergie via votre fournisseur d’énergie, ouverte à tous ;
  • l’Anah, via le programme Habiter Mieux, en fonction de critères de ressources notamment ;
  • le CITE, un crédit d’impôt pour la climatisation et autres travaux d’économie d’énergie ;
  • l’éco-PTZ, un prêt à taux 0 ouvert à tous.

Toutes ces aides ne s’appliquent que si votre climatisation :

  • est réversible ;
  • est posée par un professionnel qualifié RGE ;
  • augmente les performances énergétiques de votre logement.

clim à 1€

Le cumul de ces différentes aides permet d’obtenir une climatisation à 1 €.
Les montants précisément alloués et les plafonds dépendent de plusieurs critères :

  • le nombre de personnes à charge dans votre foyer ;
  • les revenus du foyer ;
  • votre lieu de résidence ;
  • le prix de base hors aides.

 

Pensez à bien conserver l’attestation de bonne exécution des travaux et les certificats de performance énergétiques fournis par votre artisan.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser