Pilotez vos radiateurs où vous le voulez, quand vous le voulez !

Dossier ENGIE

Radiateurs électriques basse consommation : prix, avantages... le guide complet

de lecture
Publié le , mis à jour le

Le chauffage électrique a souvent été décrié, car trop énergivore. L’arrivée des modèles à basse consommation sur le marché associe confort thermique avec des économies sur le long terme. Découvrez tout ce qu'ils peuvent faire pour vous. 

Faire le choix d’un radiateur électrique basse consommation pour son habitation peut être une bonne solution. Engie vous propose son guide du radiateur électrique basse consommation. Vous y apprendrez ce qu’est la basse consommation, quel type de radiateurs choisir pour votre logement ? Et quel est le coût de l’installation pour ces nouveaux appareils de chauffage.

Que signifie « basse consommation » ?

Pour qu’un radiateur électrique soit qualifié de basse consommation, il doit être performant et diffuser efficacement la chaleur dans les pièces de la maison. Ces modèles sont conçus pour tous types de propriétés et consomment moins d’électricité qu’un radiateur électrique classique.

Les radiateurs électriques basse consommation embarquent des technologies innovantes qui améliorent le rendement, tout en diffusant une chaleur douce, homogène et continue.

Certains modèles sont équipés de fonctionnalités de régulation, pour réaliser encore plus d’économies d’énergie avec par exemple la configuration de plage horaire de chauffe. Vous pouvez donc réguler la température de vos pièces de manière idéale.

La majorité des radiateurs basse consommation représentent un faible encombrement dans la pièce grâce à leur taille. Ils sont ainsi faciles et rapides à installer, et ne nécessitent pas de gros travaux.

Service Ma conso+
Ma conso+ vous aide à mieux maitriser vos consommations d'électricité en toute simplicité !
Pour seulement 2€ (2) TTC / mois

Nos conseils pour choisir votre radiateur électrique basse consommation

Il est pertinent de s’orienter vers un modèle de radiateur électrique à basse consommation lorsque l’on souhaite réaliser des économies sur sa facture de chauffage. On distingue trois grandes familles de radiateurs électriques basse consommation qui s’adaptent à toutes les pièces, et à toutes les configurations.

Les radiateurs électriques à inertie fluide

Il s’agit de radiateurs dont la résistance électrique est plongée dans un fluide caloporteur : souvent une huile végétale, un liquide minéral ou du glycol qui est un dérivé du pétrole.

Le fluide circule dans tout l’appareil, stocke la chaleur produite, et la restitue ensuite de manière progressive. La chaleur est diffusée à l’avant et à l’arrière de l'appareil, ce qui a tendance à provoquer des déperditions de chaleur qui contribuent à l’usure générale des joints. Une fois trop endommagés et affaiblis risques de fuites et de brûlures.

En cas de problème sur votre radiateur, comme une fuite par exemple, l'intervention d'un spécialiste est nécessaire.

Les radiateurs électriques à inertie sèche

Le principe est similaire : un matériau est chargé de stocker la chaleur. La résistance est alors insérée dans un cœur de chauffe solide. Il s’agit généralement d’aluminium, de fonte, de brique, de céramique ou de faïence). Ce matériau emmagasine la chaleur pour la restituer ensuite progressivement.

Contrairement à un modèle à inertie fluide, un cœur de chauffe solide ne nécessite aucun entretien particulier. Ce type de radiateur à inertie ne présente aucun risque de fuite.

Les radiateurs électriques à accumulation

Ce type de radiateur présente la particularité d'accumuler la chaleur durant les heures creuses de votre abonnement électrique. Il la restitue ensuite sans consommer d'électricité quand vous repassez en heures pleines.

Ces trois modèles offrent de bonnes performances qui se reflètent sur la consommation énergétique du logement.

Avantages et inconvénients des radiateurs électriques basse consommation

On peut dire qu’un radiateur électrique basse consommation est une bonne alternative synonyme de performance et d’économie. Mais il est désormais temps de rentrer dans les détails et de dresser leurs différents avantages et inconvénients.

Les points forts des radiateurs basse consommation

Gestion précise

Certains modèles de radiateurs électriques à basse consommation possèdent des thermostats connectés, pour un pilotage à distance et une gestion précise de la température de la pièce.

Chaleur douce

Ces appareils restituent une chaleur plus douce et homogène dans toute la pièce.

Économie d’énergie

Par définition, peu d’électricité est dépensée lors du fonctionnement de ce type de radiateur. 

Peu encombrant

Ce type de radiateur représente un faible encombrement dans la pièce. Ils sont faciles et rapides à installer, et ne nécessitent pas de gros travaux.

Meilleure qualité d’air

Les radiateurs basse consommation fonctionnent sans souffle. Ce qui limite les mouvements d’air et de poussière. Cela influe sur la qualité de l’air qui est donc moins sec.

Les points faibles des radiateurs basse consommation

Prix d’achat

À l’achat, le prix d’un radiateur électrique à basse consommation est plus élevé que les radiateurs classiques. Avec les économies réalisées sur la facture d’électricité, ces appareils sont toutefois rentabilisés dans le temps.

Risque de fuites

Les modèles à inertie fluide utilisant un fluide caloporteur peuvent présenter des risques de fuite. L’intervention d’un spécialiste est nécessaire dans ce cas.

Déperdition de chaleur

Sur certains modèles, on constate des déperditions de chaleur côté mur. Cela peut nécessiter la pose d’un isolant au mur afin de réduire ce phénomène.

Quel budget pour l’installation d’un radiateur électrique basse consommation ?

Le prix à prévoir pour l’investissement dans un radiateur électrique basse consommation est souvent plus élevé qu’un radiateur standard. Si vous allez certes réaliser des économies dans le temps sur vos factures énergétiques, le prix à l’achat peut s’avérer difficile à digérer. Il faut en cela l’envisager comme un investissement rentable sur le long terme.

Le prix moyen d’un radiateur électrique basse consommation

Les prix varient en fonction des matériaux de fabrication, de la puissance et des technologies embarquées.

  • Pour un radiateur électrique basse consommation à inertie, comptez entre 400 et 1400 € selon la gamme.
  • Pour un modèle à accumulation, les prix vont généralement de 750 à 2 000 €.

Prévoyez l’ajout du prix de l'installation par un technicien chauffagiste ou électricien. En moyenne, le coût de cette intervention est compris entre 40 € et 160 € selon la complexité du chantier. Sachez que vous pouvez profiter d’aides pour changer vos radiateurs.

Calculez votre consommation moyenne de votre logement et économies potentielles

Pour estimer les futures économies faites avec un radiateur électrique basse consommation, vous pouvez calculer votre consommation d'électricité en fonction de votre superficie. 

Quelles sont les aides pour installer un radiateur électrique basse conso ?

Le dispositif Prime Énergie « Coup de Pouce Chauffage » a été étendu en 2019 aux radiateurs électriques.

Les montants des primes sont attribués en fonction des ressources du ménage. Il s’agit d’une aide financière qui facilite le remplacement de vos anciens systèmes de chauffage par des radiateurs basse consommation plus performants. Attention tout de même, pensez à vérifier l’éligibilité de vos appareils. En effet, ces derniers doivent impérativement porter le label NF “Performance 3 étoiles 1 œil”.

6 raisons de choisir un radiateur électrique basse consommation

  1. Les radiateurs électriques basse consommation offrent des performances accrues en matière de confort thermique et de régulation.

  2. Il existe plusieurs types de radiateurs électriques basse consommation : les radiateurs à accumulation et les radiateurs à inertie (fluide ou sèche). Il y en a donc forcément un adapté à vos besoins et votre budget.

  3. Ils sont économiques à l’usage et offrent une chaleur confortable et saine pour vos pièces.

  4. Le prix à l’achat d’un radiateur basse consommation est souvent élevé, mais il est rentabilisé dans le temps.

  5. Certains modèles sont équipés d'un thermostat programmable et pilotable à distance. C’est l’idéal pour mieux gérer sa consommation d’énergie et éviter de chauffer pour rien !

  6. Certains produits fonctionnent également avec les équipements domotiques de la maison comme un détecteur d'ouverture ou de présence.

À quelle température régler mes radiateurs électriques à basse consommation ?

Selon l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), il est conseillé de régler le thermostat de vos radiateurs entre 16 et 18 °C pour la température d’une chambre et entre 18 et 20 °C pour celle d’un bébé. Pour une salle de bain occupée, l’ADEME recommande 22 °C et 17 °C le reste du temps. Pour une pièce à vivre comme votre salon, une température de 19 °C est préconisée.

Comment entretenir son radiateur électrique ?

Pour garantir le bon fonctionnement de votre radiateur électrique dans le temps, il est important de bien l’entretenir. Se débarrasser régulièrement de la poussière empêche votre radiateur de consommer plus que nécessaire. Sauf cas exceptionnel, l’intervention d’un spécialiste n’est pas nécessaire lors d’un entretien quotidien.

Quelles sont les alternatives économiques au radiateur électrique ?

Le chauffage au bois est l’une des sources d’énergie les plus économiques sur le marché. Les poêles à bois ou à pellets représentent une alternative très intéressante si vous souhaitez remplacer votre radiateur électrique. L’installation d’une pompe à chaleur peut s’avérer avantageuse et vous pourrez percevoir des économies sur votre facture d’énergie.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous