Pilotez votre chauffage à distance avec ENGIE

Thermostat de la chaudière : votre allié pour faire des économies d’énergie

de lecture
Publié le , mis à jour le

Installer un thermostat sur sa chaudière est essentiel pour contrôler la température du chauffage dans son logement, et bien réguler le fonctionnement de sa chaudière. Cet équipement permet ainsi de gagner en confort tout en faisant de réelles économies d’énergie, un plus pour vos finances comme pour l’environnement. Comment est-ce qu’un thermostat de chaudière fonctionne exactement ? Quel modèle choisir ? Comment installer un thermostat sur une chaudière à gaz ou au fioul ? ENGIE répond à toutes vos questions.

Comment fonctionne le thermostat de la chaudière ?

Le thermostat de la chaudière est généralement constitué de trois parties :

  • un boîtier dans lequel vous indiquez la température de consigne : il peut être électromécanique ou électronique, et vous permet d’enregistrer la température minimum souhaitée ;
  • une sonde ou un capteur : celui-ci capte la température du logement et déclenche l’allumage de la chaudière dès qu’il détecte une température inférieure à un seuil défini lors de son installation ;
  • le système de communication avec la chaudière : le thermostat peut être filaire, et donc directement relié à la chaudière avec des fils, il peut s’agir d’un thermostat sans fil connecté à un boîtier installé sur la chaudière, ou encore d’un thermostat fixé directement sur la même prise que la chaudière.

Le thermostat pour chaudière est donc un équipement qui indique la température seuil ressentie dans la pièce en dessous de laquelle la chaudière sera mise en marche, afin d’assurer une température constante dans le logement. Lorsque la température remonte et dépasse à nouveau la température de consigne définie, le thermostat stoppera le fonctionnement de la chaudière à gaz, au fioul ou électrique.

i La sonde extérieure

Il est possible d’installer une sonde extérieure, par exemple sur l’une des façades de sa maison ou de son appartement, et de la relier au thermostat de sa chaudière. Si les degrés chutent dehors, votre thermostat pourra ainsi en être informé, et anticipera les baisses de température qui auront lieu dans le logement.

Pourquoi s’équiper ?

Installer un thermostat pour sa chaudière est aujourd’hui indispensable, qu’il s’agisse d’un thermostat connecté, programmable, ou d’ambiance avec un fonctionnement basique.

Quel que soit votre type de chaudière, chaudière à gaz, à fioul ou encore chaudière électrique, un thermostat régule son fonctionnement et contrôle la température de votre logement.

PRINCIPAUX AVANTAGES

Économies d’énergie

En évitant que la chaudière ne fonctionne en continu, et en programmant sa mise en marche, le thermostat permet de faire d’importantes économies d’énergie, jusqu’à 15 % d’après l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME)

Confort

En réglant le thermostat, vous êtes sûr de maintenir une température idéale pour les habitants de votre logement, et le système de chauffage émet ainsi une chaleur constante.

Prix modéré

Le budget nécessaire à l’achat et à l’installation d’un thermostat reste raisonnable, et est vite amorti par les économies réalisées sur sa facture d’énergie.

Installation et programmation faciles

Plusieurs modèles de thermostat peuvent être installés sans l’intervention d’un professionnel, et leur programmation est généralement très intuitive.

Simplicité d’utilisation

Il s’agit d’un équipement très simple à lancer comme à utiliser au quotidien.

Promo
Votre Thermostat Netatmo à 99€* au lieu de 179€ !
Offre de gaz naturel et son thermostat
Pilotez votre chauffage à distance grâce au thermostat Netatmo !

Les 3 grands modèles

Qu’il s’agisse d’un thermostat pour chaudière à gaz ou d’un thermostat pour chaudière à fioul, trois grands types d’équipements existent : le thermostat d’ambiance, le thermostat programmable et le thermostat connecté. On peut ensuite choisir d’y ajouter certaines options, comme un écran tactile, une programmation plus poussée avec de nombreuses plages horaires, ou encore le relevé des historiques de programmation.

1. Le thermostat d’ambiance basique

Très répandu il y a encore quelques années, le thermostat d’ambiance peut être électromécanique ou électronique. On le programme seulement pour allumer la chaudière dès que son capteur détecte une température inférieure à celle qui lui a été indiquée. Ce type de thermostat basique pour chaudière est aujourd’hui de moins en moins utilisé, car les mises en marche et arrêt sont très fréquentes. De plus, il n’est pas possible de réguler la température selon la période de temps, ce qui entraîne une consommation d’énergie qui reste assez importante.

2. Le thermostat programmable

La plus-value de ce modèle de thermostat pour chaudière réside dans sa capacité à être programmé pour réguler la température selon le jour de la semaine, ou une plage horaire bien précise. Cela vous permet d’adapter la température seuil à ne pas dépasser, selon votre présence dans votre logement comme vos besoins. Vous pouvez par exemple faire en sorte que la chaudière ne fonctionne qu’en cas de baisse de température très importante pendant la nuit. Sur certains modèles, il est aussi possible de programmer une température différente dans la salle de bain, la chambre ou encore le salon.

3. Le thermostat connecté

Le thermostat pour chaudière connecté remporte de plus en plus de succès au sein des foyers français. Il s’agit d’un thermostat sans fil pour chaudière, qui se programme à distance à partir d’une télécommande, ou d’une application installée sur une tablette ou un smartphone. Cela permet de paramétrer la mise en route de la chaudière, et donc de son chauffage, facilement et depuis l’extérieur de son logement. Il s’agit d’un véritable atout lorsque l’on souhaite allumer ses radiateurs avant de rentrer chez soi, pour être sûr de trouver une température idéale, ou que l’on restera absent plus longtemps que prévu et que l’on veut faire des économies d’énergie.

Prix des thermostats pour la chaudière

Le tarif d’un thermostat pour chaudière varie selon sa technologie et les différentes options choisies. Il existe plusieurs fourchettes de prix :

  • Thermostat d’ambiance basique : entre 10 € et 40 €1 ;
  • Thermostat programmable : entre 30 € et 200 €1 selon les options (durée de programmation, nombre de plages horaires…) ;
  • Thermostat connecté : entre 130 € et 450 €1 selon les caractéristiques de l’équipement (écran tactile, historique des programmations…)

L’installation et la programmation du thermostat de la chaudière

Que ce soit sur une chaudière au fioul, au gaz ou encore électrique, le thermostat pour chaudière peut être installé par un professionnel ou par vous-même s’il s’agit d’un modèle simple à mettre en place. Selon le type de thermostat, il faudra le raccorder électriquement à la chaudière puis le fixer au mur, le fixer sur la prise de la chaudière, ou encore positionner un boîtier connecté sur la chaudière. Il faudra ensuite programmer la température de consigne, afin que la chaudière se déclenche bien, et envoie de l’eau chaude dans les tuyaux jusqu’aux radiateurs lorsque la sonde captera une baisse de température.

La température de confort

Lors de l’installation d’un thermostat pour chaudière, vous devez indiquer la ou les températures à atteindre et à maintenir dans le logement pour le confort des habitants. Selon l’ADEME, il est recommandé de chauffer les pièces principales de son appartement ou de sa maison autour de 19 °C et de maintenir une température inférieure dans les chambres à coucher destinées aux adultes, aux environs de 16 °C lorsque le logement est occupé.

Aides financières

L’État français propose aujourd’hui plusieurs aides financières aux particuliers afin de réaliser des économies d’énergies, en soutenant la rénovation et l’isolation des logements, comme l’achat et l’installation de nouveaux équipements pour mieux contrôler la consommation des foyers.

Parmi ces aides, on retrouve une subvention dédiée à l’installation d’un nouveau thermostat sur une chaudière, la prime « Coup de Pouce Thermostat avec régulation performante ». Lancée le 1er juillet 2020, cette prime est réservée à l’achat et à l’installation d’un thermostat intelligent, et s’élève à 150 €2.

Pour en bénéficier, l’installation doit obligatoirement être effectuée par un professionnel certifié RGE, reconnu garant de l'environnement. Cette prime dépend du dispositif des certificats d’économie d’énergie. Pour l’obtenir, il faudra donc que la demande soit faite par l’artisan certifié RGE qui réalise les travaux dans votre logement, ou il vous faudra passer par une société délégataire. N’oubliez pas de garder tous les documents liés à l’achat et à l’installation, comme les factures ou le certificat RGE de l’artisan, pour être sûr de bien bénéficier de cette subvention.

Thermostat de chaudière : en bref

Un thermostat peut être installé sur tous les types de chaudières. Cet équipement est aujourd’hui incontournable, pour votre confort comme pour réaliser des économies d’énergie.

Ce qu’il faut savoir sur les thermostats pour chaudière :

  • Peu coûteux
  • Facile à installer
  • Adaptabilité
  • Contrôle à distance
  • La prime « Coup de pouce thermostat » de 150 €

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous