Un régulateur de chauffage pour plus d’économies en hiver !

de lecture
Publié le , mis à jour le

Abordables, les régulateurs de chauffage sont des équipements pratiques qui permettent de réguler la température de son intérieur et de réaliser des économies d’énergie. Si ce type de système vous intéresse, voici un récapitulatif des différents appareils de régulation à votre disposition. Petit "+" : ils sont éligibles à certaines aides financières de l’État !


Régulateur de chauffage : mais à quoi ça sert vraiment ?

Le régulateur est un appareil qui permet de maintenir une température stable au sein d’une ou de plusieurs pièces en suivant la valeur que vous lui indiquerez. Dans le langage professionnel, on parle de "température de consigne". Ce type de dispositif favorise donc un meilleur confort thermique au sein du logement puisque la température qui y règne est constante même si les conditions météorologiques se dégradent à l’extérieur. Pratiques, les régulateurs de chauffage vont ainsi évaluer la température réelle d’un espace à l’aide d’une sonde de température, et pousser – ou ralentir – le fonctionnement du système de chauffage, de manière à atteindre cette fameuse température de consigne.
 

Bon à savoir

Selon l’Agence de la transition énergétique (ADEME), baisser de 1 °C la température du chauffage permet de réduire la consommation d’énergie de 7 % (1) ! Elle fixe également des valeurs de température idéale pièce par pièce : 22 °C dans une salle de bains utilisée, 17 °C dans une chambre, et entre 19 °C et 20 °C (1) dans les différentes pièces de vie (cuisine, salle à manger, salon).

Régulateur de chauffage : quels sont les différents types ?

Il existe trois grandes familles de régulateurs de chauffage :

  • Les régulateurs de chauffage central avec programmateur mono ou multizone : la régulation est opérée grâce à un thermostat d’ambiance qui peut être associé – ou non – à une sonde de température extérieure. En fonction des températures relevées, le thermostat va commander directement le système de chauffage central (chaudière) afin qu’il délivre la quantité de chauffage nécessaire pour atteindre la température de consigne. À noter qu’il existe des thermostats d’ambiance spécifiques pour les radiateurs à accumulation et les planchers chauffants.
  • Les régulateurs individuels sur émetteur de chauffage : des robinets thermostatiques sont positionnés sur les radiateurs à eau et vont ainsi pouvoir en commander individuellement le fonctionnement. Ces dispositifs permettent ainsi de réguler la température de chauffe zone par zone.
  • Les limitateurs de chauffage électrique : ces systèmes de régulation sont directement intégrés dans certains modèles de radiateurs électriques. Ces régulateurs de chauffage peuvent aussi bien réguler la température de manière individualisée (monozone) ou centralisée (multizone). Ils fonctionnent sur fil pilote ou par ondes radio.
Installez un thermostat programmable
Bénéficiez 170€ pour un thermostat à régulation performante*

Quels sont les avantages de cet équipement ?

Équiper son système de chauffage d’un dispositif de régulation thermique, c’est l’assurance de :

  • réaliser des économies d’énergie importantes (de l’ordre de 10 à 25 %) ;
  • bénéficier d’un système de régulation thermique à prix abordable ;
  • profiter d’un confort thermique de meilleure qualité en évitant les variations brusques de température ;
  • limiter les déperditions énergétiques grâce à un maintien constant de la température intérieure.

Régulateur de chauffage : qu’est-ce que le thermostat connecté ?

Il s’agit d’un système de régulation de température dernière génération puisqu’il permet de commander les appareils de chauffage à distance, via une connexion internet. Connecté à une application dédiée, le thermostat est commandable grâce à un smartphone ou à une tablette. La régulation de la température peut ainsi se faire à distance. Au moment où vous quittez votre travail, par exemple, il vous suffit de mettre en route vos appareils de chauffage pour retrouver un intérieur parfaitement chauffé ! En outre, les applications assurent généralement un suivi de la consommation d’énergie au sein du foyer, ce qui permet une programmation raisonnée et différenciée en fonction des pièces.

Régulateur de chauffage : quelle installation ?

Dans la majorité des cas, l’installation d’un régulateur de chauffage reste à la portée des bons bricoleurs. Néanmoins, il est recommandé de faire appel à un chauffagiste RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour bénéficier d’une installation performante : raccordement du thermostat au système électrique, positionnement de la sonde extérieure... En outre, il est important de préciser que les aides financières de l’État ne vous seront accordées que si vous confiez l’installation de vos régulateurs de chauffage à un artisan expert.

Régulateur de chauffage : quels prix ?

Les prix dépendent du type de régulateur de chauffage pour lequel vous optez :

  • entre 50 et 200 € pour un thermostat d’ambiance classique (1) ;
  • entre 125 et 250 € pour un thermostat d’ambiance connecté (1) ;
  • à partir de 30 € pour un robinet thermostatique (1) ;
  • entre 150 et 500 € pour un limitateur de chauffage électrique (1) ;
  • entre 40 et 150 € pour une sonde extérieure (1).

Régulateur de chauffage : quelles aides ?

Afin d’inciter les particuliers à engager des travaux de rénovation et/ou d’amélioration thermique de leur habitation, l’État a mis en place un dispositif d’aides financières :

  • MaPrimeRenov’ : cette subvention fusionne et remplace progressivement le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Elle permet aux propriétaires qui engagent des travaux d’optimisation thermique de bénéficier – sous conditions de revenus (plafonds fixés par l’Anah) – d’une prime dont le montant varie en fonction du type d’équipement de régulation choisi.
  • Le taux de TVA à taux réduit : en confiant l’installation de votre régulateur de chauffage à un professionnel, vous bénéficierez d’un taux de TVA réduit à 5,5 %, appliqué sur les travaux d’amélioration de la performance énergétique.
  • La prime Coup de pouce "Thermostat avec régulation performante" : inscrite dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), cette subvention d’un montant de 170 € est attribuée aux propriétaires qui font installer par un professionnel agréé un thermostat intelligent sur leur système de chauffage individuel.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous