Tous les conseils sur le radiateur électrique vertical

de lecture
Publié le , mis à jour le

Pratique, car il optimise une hauteur qui sinon ne serait pas utilisée, design, le radiateur électrique vertical se rencontre dans de plus en plus d’intérieurs, et non plus seulement comme sèche-serviette dans la salle de bains. La forme verticale d’un radiateur est compatible avec plusieurs fonctionnements et matériaux aux prix variés. Avec ses conseils, ENGIE vous aide à choisir le bon modèle pour votre logement.

Le fonctionnement d’un radiateur électrique vertical

Le fait qu’un radiateur électrique soit vertical est une question de déco davantage que de fonctionnement. C’est pourquoi on retrouve ce type de radiateur plus haut que large dans diverses catégories de radiateurs.

Le convecteur vertical

Avec ce type d’appareil, la pièce est chauffée par un mouvement naturel de l’air. Plus lourd que l’air chaud, l’air froid :

  • entre dans le radiateur par le bas de l’appareil ;
  • est chauffé par le radiateur ;
  • s’élève naturellement une fois chauffé et en sort par le haut.

Le mouvement ne cesse de se reproduire jusqu’à ce que tout l’air soit d’un poids, c’est-à-dire d’une température, homogène. Ce fonctionnement du radiateur vertical électrique se révèle énergivore : le radiateur est régulièrement sollicité et la portée de chauffe est limitée. Cependant, ce type de radiateur est le plus abordable à l’achat.

Le panneau rayonnant vertical

Bien connu en version horizontale, le panneau rayonnant existe aussi avec une forme verticale. Le panneau est chauffé par une résistance électrique. Contrairement au convecteur vertical, la chaleur n’est pas transmise à l’air mais directement aux occupants et aux objets. La sensation de confort est ainsi accrue pour les habitants d’un logement, car l’air paraît moins asséché.

Le radiateur vertical à inertie

Lorsqu’il fonctionne par inertie, le radiateur électrique vertical est doté d’un corps de chauffe qui emmagasine la chaleur avant de la restituer progressivement. Son efficacité dépend du matériau qui le compose ainsi que de sa masse. La pierre naturelle (lave, marbre, stéatite) est le matériau offrant l’inertie la plus performante, mais l’alu ou l’acier ont l’avantage de monter plus vite en température. Les modèles à double cœur de chauffe proposent une solution intermédiaire : un film posé en façade permet une chauffe rapide avant que le corps de chauffe ne soit en mesure de prendre le relais. Le radiateur vertical à inertie se déclenche moins souvent, ce qui augmente le confort thermique et permet des économies d’énergie.

Pourquoi s’équiper d’un radiateur électrique vertical ?

L’avantage majeur : gagner de la place

Que vous optiez pour un radiateur électrique vertical rayonnant, à inertie ou à convection, ce type d’appareil offre le même caractère pratique. Sa silhouette haute et étroite est en effet bien utile pour optimiser un pan de mur dont vous ne pouvez rien faire d’autre, se glisser entre deux fenêtres, ou tout simplement lorsque la petite surface d’une pièce ne permet pas de s’encombrer d’un radiateur classiquement horizontal. Le radiateur vertical électrique est donc un grand atout en matière d’aménagement et d’optimisation de l’espace.

Le radiateur vertical électrique, un allié déco

Moins répandu et plus fin que son homologue horizontal, le radiateur électrique vertical va de pair avec une impression de modernité. Il correspond donc bien à l’esprit déco d’une maison récente, où la recherche du confort s'allie avec celle du design. Il peut en effet prendre des formes variées, dominées par un style généralement géométrique :

  • panneaux plats, bombés ou texturés ;
  • ailettes tubulaires aux formes modernes ;
  • vagues ;
  • effet miroir ;
  • couleurs diverses.

Opter pour un radiateur électrique vertical représente ainsi une solution de choix pour personnaliser la déco intérieure d’une pièce.

Le radiateur vertical électrique sèche-serviette

C’est dans la salle de bains que le radiateur électrique vertical s’est d’abord répandu, pour deux raisons principales :

  • C’est une petite pièce où les enjeux d’espace sont forts.
  • Il permet de chauffer agréablement les serviettes qu’on y suspend.

Le radiateur électrique vertical est ainsi un allié cosy pour une salle de bains particulièrement confortable.

Quel est le prix d’un radiateur vertical électrique ?

De manière générale, un radiateur électrique vertical est plus cher que sa version horizontale, pour une même dimension et une même puissance. Cependant, la fourchette de prix peut largement varier en fonction du type de fonctionnement choisi.

Le prix d’un radiateur vertical à convection

Pour une puissance minimale de 500 W, un radiateur électrique vertical à convection coûte environ 40 €(1). C’est le type de radiateur vertical électrique le moins onéreux. Énergivore, il est recommandé dans les petites pièces car il n’est pas économique à long terme. Cependant, il a l’avantage d’apporter rapidement une sensation de chaleur dans la pièce. En optant pour des modèles connectés, il est cependant possible de mieux gérer les temps de chauffe et donc de diminuer la consommation de ce type de radiateur. Un tel appareil connecté coûte une centaine d’euros supplémentaires(1).

Quel budget prévoir pour un panneau rayonnant vertical ?

Le prix de départ pour ce type de radiateur électrique vertical se situe autour de 200 €(1). Pour un modèle design, avec une finition par exemple en verre trempé, il faut cependant compter environ le double(1). Pour un modèle connecté en Bluetooth, le budget à prévoir est sensiblement similaire. C’est également le prix à envisager pour un modèle coloré.

Quel prix pour un radiateur électrique vertical à inertie ?

Le prix d’un radiateur vertical électrique à inertie dépend du type d’inertie choisie. Il peut en effet s’agir :

  • d’inertie sèche : la chaleur est emmagasinée dans un corps de chauffe en pierre ou en métal ;
  • d’inertie fluide : la chaleur est emmagasinée dans un fluide caloporteur, qui peut être de l’eau glycolée ou de l’huile.

Plus abordable, le prix d’un radiateur électrique vertical à inertie fluide atteint environ 300 €(1) pour un modèle de 1 500 W. Il faut compter une centaine d’euros supplémentaires(1) pour profiter d’un radiateur connecté ou pour un radiateur à inertie sèche.

Le coût de l’installation d’un radiateur vertical électrique

Le coût de l’installation d’un radiateur vertical électrique ne dépend pas de son mode de fonctionnement. Par conséquent, il est sensiblement le même, que vous décidiez de vous tourner vers un radiateur vertical électrique à inertie, à convection ou à rayonnement. Ce type d’appareil n’implique pas non plus de difficultés de pose supplémentaires par rapport à un radiateur électrique horizontal. Par conséquent, vous pouvez vous attendre à un devis proche d’une centaine d’euros par radiateur électrique vertical posé. Des variations peuvent apparaître en fonction :

  • du poids et de l’encombrement du modèle ;
  • des travaux annexes à réaliser : dépose de l’ancien radiateur, création d’une nouvelle attente, renforcement du mur récepteur... ;
  • de l’état du réseau électrique : vétuste, non conforme...

Le devis global de pose des radiateurs peut être augmenté d’environ 200 €(1) s’ils doivent être raccordés au chauffage central de l’habitation.

 

Aides d'économies d'énergie
Bénéficiez des primes et Coups de Pouce ENGIE

Conseils d’entretien pour un radiateur électrique vertical

L’entretien courant du radiateur vertical électrique

Si le mode de fonctionnement d’un radiateur électrique vertical n’impacte pas son installation, il n’influence pas plus la liste des entretiens appropriés. Le radiateur vertical électrique ne nécessite en effet pas d’entretien particulier. Seul un nettoyage régulier mais simple permet d’éviter qu’il ne surconsomme à cause de la poussière accumulée gênant la bonne circulation de la chaleur. Un chiffon humide suffit pour l’entretien le plus courant. Pour aller plus loin, munissez-vous d’un aspirateur avec un embout suceur et d’une brosse à dents. Vous pourrez ainsi retirer la poussière des plus petits interstices.

Dans tous les cas, veillez à couper l’électricité avant de vous lancer dans le nettoyage de votre radiateur électrique vertical, surtout si vous employez un chiffon humide, afin d’éviter tout risque d’électrocution.

Faut-il faire appel à un professionnel ?

Une fois par an, vous pouvez également faire intervenir un professionnel pour qu’il entretienne vos radiateurs électriques verticaux en profondeur. En effet, un bon entretien permet de prolonger la durée de vie autant que les performances d’un radiateur. L’opération comprend alors le démontage des appareils. C’est l’occasion de vérifier que rien n’est abîmé à l’intérieur ou à l’arrière. Les radiateurs en aluminium sont par exemple particulièrement sensibles à la corrosion.

Le radiateur électrique vertical : en bref

Le radiateur électrique vertical se décline en trois modes de fonctionnement principaux :

  • le convecteur ;
  • le panneau rayonnant ;
  • le radiateur à inertie sèche ou fluide.

Ce mode de fonctionnement influence grandement le prix du radiateur électrique vertical, qui reste toutefois plus élevé qu’un même type de radiateur horizontal et à puissance équivalente. Le prix d’achat peut ainsi osciller d’une cinquantaine d’euros pour un petit radiateur vertical électrique à convection, et s’élever jusqu’à plusieurs centaines d’euros pour un modèle à inertie sèche et connecté. Le coût d’installation est équivalent à un radiateur horizontal.

Les avantages du radiateur vertical électrique :

  1. Pratique
  2. Fin et élancé
  3. Se décline en de nombreuses formes et couleurs
  4. S’entretient très facilement

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous