Dossier ENGIE

Tout savoir sur la chaudière fioul à condensation

de lecture
Publié le , mis à jour le

En France en 2020, 12 %(1) des logements - individuels et situés en zones rurales pour la majorité - se chauffent au fioul, un combustible performant, mais classé dans la liste des énergies fossiles. Aussi, pour réaliser des économies d'énergie il est conseillé de bien choisir sa chaudière. Opter pour un modèle à très hautes performances énergétiques (THPE) comme la chaudière à condensation, fait partie des solutions. Avec un rendement supérieur à 100 % pour une consommation de carburant inférieure de 15 à 20 % par rapport à un modèle classique, le fonctionnement de la chaudière à condensation au fioul, lui permet également d'être plus écologique par la réduction des fumées de combustion rejetées dans l'atmosphère.

ENGIE vous propose un guide complet pour comprendre et bien choisir votre chaudière fioul à condensation.

Quel fonctionnement pour la chaudière fioul à condensation ?

La chaudière à condensation récupère les calories issues de la combustion du fioul (ou du gaz pour la chaudière gaz à condensation) pour préchauffer l'eau du circuit de chauffage qui alimente les radiateurs installés dans chaque pièce de la maison. Ce fonctionnement offre un meilleur rendement énergétique et de plus grandes performances thermiques tout en consommant moins de carburant.

D'autre part, parce que les fumées de combustion auparavant rejetées dans l'atmosphère, sont réinjectées dans le circuit, la chaudière fioul à condensation émet moins de CO2 pour un système de chauffage central plus économique et plus écologique.

La chaudière fioul à condensation est encore plus économique couplée à des émetteurs basse température. Il peut s'agir d'un chauffage au sol par un plancher chauffant ou de radiateurs basse température.

Zoom sur la notion de puissance

Pour bien choisir sa chaudière, renseignez-vous sur sa puissance. Pour les chaudières alimentées au fioul, elle s'exprime en kilowatts (kW). Trop élevée, elle implique un surcoût à l'achat et à l'installation, trop faible, elle entraîne une surconsommation énergétique et un manque de confort à l'intérieur du logement. En amont des conseils de votre professionnel chauffagiste, voici quelques données à considérer pour estimer la puissance nécessaire de votre chaudière :

  • la surface en m2 et le volume en m3 à chauffer,
  • le niveau d'isolation de votre logement,
  • la température intérieure souhaitée en hiver,
  • le climat extérieur,
  • l'exposition de votre habitation.

En moyenne, pour une maison de 100 m2, la puissance recommandée d'une chaudière fioul est de 16,9 kW.

Pourquoi choisir une chaudière fioul à condensation ?

En neuf comme en rénovation, de nombreuses raisons peuvent vous orienter vers l'achat d'une chaudière à condensation alimentée au fioul pour votre maison. Puissance, polyvalence et économies en font partie.

  1. La chaudière fioul à condensation peut être installée en remplacement de tous les systèmes de chauffage ou presque.
  2. Elle assure la production de chauffage et la production d'eau chaude sanitaire si elle est équipée d'un ballon de stockage.
  3. La chaudière à condensation offre d'excellentes performances, même dans un grand logement et par temps froid.
  4. Sa température peut être régulée simplement et avec précision grâce à un thermostat d'ambiance relié à la chaudière.
  5. Le système à condensation de la chaudière fioul permet d'importantes économies d'énergie par rapport à un modèle première génération.
  6. La chaudière fioul à condensation peut être couplée à une pompe à chaleur (PAC) pour plus de polyvalence.
  7. L'approvisionnement en combustible est aisé partout en France.
  8. La chaudière fioul à condensation utilise une technologie et une énergie sûres et éprouvées.
Le saviez-vous ?

ENGIE vous propose une prime coup de pouce thermostat(2) bonifiée de 170 euros pour l'achat et l'installation d'un thermostat à régulation performante chez vous.

Économies d’énergie : installez une chaudière haute performance
Vous pouvez économisez jusqu’à 800€ chaque année
Jusqu'à 800€ / an

Installer une chaudière fioul à condensation chez vous

Si la pose d'une chaudière fioul à condensation ne présente pas de complications techniques particulières, pour votre sécurité et pour son bon fonctionnement, les travaux doivent être réalisés par un professionnel chauffagiste.

La chaudière

La chaudière fioul à condensation est alimentée par une cuve à carburant et doit également être raccordée au réseau électrique. Relativement peu encombrante par rapport à sa puissance, elle ne demande généralement pas de modification structurelle de l'habitat. Le plus souvent, on place la chaudière en sous-sol.

La cuve à fioul

Une cuve à carburant doit être installée en complément. Elle contient le fioul nécessaire au fonctionnement de la chaudière et à la mise en température de l'eau qui circule ensuite à travers les radiateurs. De différentes contenances - en moyenne comprises entre 750 et 2 500 litres - la cuve à fioul peut être enterrée ou installée en surface, placée à l'extérieur dans le jardin ou en intérieur dans une pièce très bien ventilée.

Le conduit d'évacuation

L'installation d'un conduit d'évacuation des fumées doit aussi être prévue. Il peut s'agir d'une ancienne cheminée ou d'un conduit créé spécialement pour la chaudière. Dans les deux cas, une opération de tubage est nécessaire. Un raccordement au système des eaux usées doit aussi être pensé pour l'élimination des résidus d'eau de condensation.

La chaudière fioul à ventouse

Certains modèles de chaudières sont dits "à ventouse". Tous les types de chaudières, à condensation, à gaz, au fioul, classique ou même au bois, peuvent être à ventouse. Il s'agit en réalité d'un dispositif complémentaire ajouté à la chaudière composé de deux tubes. L'un évacue les fumées de combustion, tandis que l'autre approvisionne la chaudière en air extérieur, nécessaire au fonctionnement du système.

Étanches, ces chaudières également appelées chaudières à flux forcé, peuvent être placées dans une pièce confinée sans aération. Sans risque d'émanation, elles conviennent parfaitement aux logements sans cheminée. Si le conduit passe à travers le toit, la chaudière est dite à ventouse verticale et s'il passe par un mur elle est dite à ventouse horizontale.

La chaudière à ventouse est un modèle peu encombrant, qui n'a pas besoin d'être ramoné et qui présente des performances supplémentaires par rapport aux autres modèles.

Astuce

L'installation d'une chaudière fioul à condensation est d'autant plus simple si vous possédez déjà une chaudière à fioul première génération. Il suffit dans ce cas de la raccorder à la cuve déjà en place ainsi qu'au système de chauffage central composé des différents radiateurs.

Chaudière à condensation au fioul : le juste prix

Le prix d'une chaudière fioul à condensation est compris entre 5 000 € et 12 000 €(3)> pose incluse.

Le tubage du conduit d'évacuation des fumées de combustion ou du conduit de cheminée, peut être onéreux, notamment s'il est long comme c'est le cas de certaines maisons individuelles à étages.

Pour une première installation, il faut également prendre en compte le coût d'achat et de pose de la cuve à fioul, indispensable pour stocker le combustible. Son prix est compris dans une fourchette allant de 500 € à 1 800 €(4)>.

Comment bien entretenir votre chaudière ?

Fonctionnement optimal, raccordement, usure, système de sécurité… Une chaudière individuelle est un dispositif puissant que chaque propriétaire doit faire contrôler au moins une fois par an avant la période de chauffe. Vous êtes locataire ? C'est également à vous de prendre en charge l'entretien et la révision annuelle de la chaudière. Le justificatif remis par votre chauffagiste doit être conservé au moins deux ans. En attendant cette visite, quelques précautions permettent de conserver le matériel en bon état de fonctionnement.

  1. Vérifier régulièrement la pression d'eau dans le système.
  2. Suivre les recommandations de l'installateur en termes de température de l'eau.
  3. Purger les radiateurs une fois par an avant de rallumer le chauffage.
  4. Placer la chaudière en mode hors-gel en cas d'absence prolongée.
Le saviez-vous ?

L'entretien de votre chaudière est obligatoire. Comptez en moyenne 180 € par an pour vous en acquitter. Vous pouvez également souscrire à un contrat de maintenant pour ne plus avoir à y penser !

Les aides financières

Parce que l'achat ou le remplacement du système de chauffage central représente un investissement important pour les ménages, certaines aides financières peuvent vous accompagner dans le financement de votre chaudière fioul à condensation. Il est à noter cependant que le fioul et les dispositifs qu'il alimente, sont pour la plupart exclus des aides de l'État en faveur de la transition énergétique.

L’éco-prêt à taux zéro

L'Éco-PTZ 2021 ne permet pas de financer l'installation d'une chaudière à condensation lorsqu'elle est alimentée au fioul. Toutefois, parmi les travaux nécessaires éligibles(5)>, figure le tubage indispensable pour adapter le conduit ou la cheminée à l'évacuation des fumées de combustion.

Le taux de TVA réduit à 5.5%

Si la pose est réalisée dans une habitation achevée depuis plus de deux ans par l'entreprise qui commercialise le matériel, alors la chaudière à condensation sous réserve de performances techniques et énergétiques minimum, peut bénéficier d'un taux de TVA réduit à 5,5 %(6)>.

L'installation de la cuve à fioul si elle est nécessaire, est quant à elle soumise à un taux de TVA réduit de 10 %.

Les aides des collectivités territoriales

En complément, il est possible que votre département ou votre collectivité territoriale propose des aides financières ou des subventions qui lui sont propres. Pour vous renseigner, rapprochez-vous notamment de votre mairie, ou consultez le site internet de l'agence nationale de l'information pour le logement (anil).

Chaudière fioul à condensation : en bref

  1. Plus économe que la chaudière fioul classique, la chaudière fioul à condensation est aussi plus performante avec un rendement souvent supérieur à 100 %.

  2. La chaudière à condensation utilise l'énergie produite par la combustion - du fioul ou du gaz - pour préchauffer l'eau qui alimente les radiateurs.

  3. Son fonctionnement offre d'excellentes performances énergétiques, économiques et écologiques, puisqu'une partie des fumées de combustion n'est plus rejetée dans l'atmosphère mais utilisée pour le préchauffage.

  4. Le prix d'une chaudière fioul à condensation, matériel et pose incluse, est compris en moyenne entre 5 000 € et 12 000 €.

  5. Le fioul faisant partie des énergies fossiles, la plupart des aides en faveur de la transition énergétique ne s'appliquent pas à la chaudière fioul à condensation. La TVA à taux réduit et l'éco-prêt à taux zéro permettent toutefois de financer une partie de son installation.

Pourquoi installer une chaudière fioul à condensation chez soi ?

La chaudière fioul à condensation présente un rendement souvent supérieur à 100 % couplé à une économie d'énergie de l'ordre de 15 à 20 %. Son installation est donc particulièrement intéressante pour qui souhaite réduire ses factures tout en profitant d'un meilleur confort thermique à domicile.

Quel prix pour l'installation d'une chaudière fioul à condensation ?

Selon les modèles et leur puissance, le coût d'une chaudière à condensation au fioul est compris entre 5 000 et 12 000 euros, matériel et main d'œuvre inclus. Des travaux complémentaires tels que le tubage du conduit d'évacuation ou l'installation de la cuve à fioul pourront être ajoutés.

Chaudière fioul à condensation ou pompe à chaleur (PAC), comment choisir ?

Selon les modèles et leur puissance, le coût d'une chaudière à condensation au fioul est compris entre 5 000 et 12 000 euros, matériel et main d'œuvre inclus. Des travaux complémentaires tels que le tubage du conduit d'évacuation ou l'installation de la cuve à fioul pourront être ajoutés.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous