Chauffage au gaz naturel

Purger son radiateur gaz : un entretien essentiel pour la bonne santé de votre installation

Mis à jour le

Purger radiateur à gaz

Promesse d’économies sur votre facture énergétique et d’un meilleur confort, purger vos radiateurs à gaz fait partie des opérations d’entretien incontournables. De plus, elle participe activement à la bonne santé de votre installation de chauffage. Comment, quand, avec quoi… Voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la purge de vos radiateurs à gaz.

Comment purger votre radiateur à gaz ?

Que vous soyez un bricoleur averti ou néophyte dans le domaine, la purge d’un radiateur à gaz est une opération qui se veut accessible à la grande majorité.

Aujourd’hui, la plupart des radiateurs à gaz sont en effet équipés d’un purgeur dédié à cette opération et dont la manipulation est extrêmement simple. Concrètement, pour purger un radiateur à gaz, il vous faudra :

  • Placer un récipient (voir plus bas) sous la vis de purge ;
  • Tourner la vis de purge de votre radiateur à gaz jusqu’à entendre un sifflement d’air ;
  • Patienter jusqu’à l’écoulement de quelques gouttes d’eau ;
  • Revisser la vis de purge.
i Purge du radiateur à gaz : des économies à la clé

En purgeant votre radiateur à gaz, vous améliorez de façon significative les performances de votre appareil de chauffage. La purge d’un radiateur à gaz permet également d’augmenter sa durée de vie et celle de votre chaudière à gaz. Avec cette opération, vous réalisez donc des économies sur le court terme en profitant d’une baisse de votre facture de chauffage au gaz, et sur le long terme avec le remplacement de votre chaudière à gaz repoussé de quelques années.

Comment rétablir la pression après la purge ?

Une fois vos radiateurs à gaz purgés, il convient de rétablir la pression à l’intérieur du circuit de chauffage. Pour cela, rien de bien compliqué. Il vous suffit :

  • d’ouvrir le robinet de remplissage (il se trouve le plus souvent sous la chaudière) ;
  • de patienter jusqu’à ce que le manomètre du tableau de bord de votre chaudière indique la bonne valeur : 1,5 bar pour une maison de plain-pied ou un appartement, entre 1,8 et 2 bars pour une maison à étage ;
  • de fermer le robinet de remplissage ;
  • de rallumer le système de chauffage.
? Purge VS vidange : quelle différence ?

Dans les opérations d’entretien de votre radiateur à gaz, attention à ne pas confondre la purge et la vidange. Dans le premier cas, il s’agit simplement d’évacuer l’air emprisonné dans le circuit du radiateur. Dans le second cas, l’opération consiste à vider l’eau contenue dans le radiateur lui-même (très utile pour son démontage). À noter qu’il est vivement conseillé de purger le radiateur avant de procéder à sa vidange.

Quand purger votre radiateur à gaz ?

Il est généralement conseillé de purger vos radiateurs à gaz au moins une fois par an. La période qui précède l’arrivée de l’hiver (et qui coïncide souvent avec la remise en route du chauffage) apparaît comme la plus propice à la purge de vos radiateurs à gaz. On recense également trois autres situations qui peuvent vous inciter à purger vos radiateurs à gaz :

  • à la sortie de l’hiver, pour un entretien des radiateurs à gaz optimal ;
  • lorsque vous entendez des bruits de tuyauterie signalant la présence d’air dans les radiateurs ;
  • lorsque vous constatez une différence notable de température à la surface de votre radiateur à gaz.
? Quid du désembouage ?

L’entretien de votre radiateur à gaz ne se limite pas à la simple purge du radiateur. Il existe également d’autres opérations à réaliser parmi lesquelles le désembouage. Définition, enjeux, méthode, coût… ENGIE vous livre tous ses conseils sur le désembouage d’un radiateur à gaz sur une page dédiée.

Entretenir ma chaudière
d'économies d'énergie
Jusqu'à 12%*

Radiateur à gaz vertical : une purge particulière

Vous faites partie de celles et ceux dont le logement est équipé de radiateurs panneaux alimentés par le haut ou de radiateurs à gaz verticaux ? La purge de ce type de radiateur diffère sensiblement de celle des radiateurs à gaz plus "classiques". Pour effectuer la purge d’un radiateur vertical, il est ainsi conseillé :

  • de couper le système de chauffage ;
  • de fermer le robinet et le coude de réglage ;
  • de dévisser l’écrou situé sur le coude de réglage ;
  • d’ouvrir le robinet en gardant un œil attentif sur le niveau de pression (mieux vaut pour cela effectuer la purge du radiateur à deux personnes) ;
  • de purger le radiateur ;
  • d’effectuer la même opération sur le côté opposé ;
  • d’ajuster la pression et de remettre le chauffage en état de marche.

Pour éviter les mauvaises surprises, pensez également à placer des serpillières sous le radiateur lors de la purge afin de recueillir l’eau qui risque de s’en écouler.
 

Purge du radiateur à gaz : qui paye ? Qui s’en occupe ?

Vous êtes propriétaire de votre logement ? La question de savoir qui s’occupe de la purge de vos radiateurs à gaz ne se pose pas. Il vous revient en effet d’effectuer cette opération. Comme pour l’entretien de votre chaudière, vous pouvez toutefois décider de faire appel à un professionnel pour réaliser cette mission. Vous aurez alors à assumer le coût financier de cette intervention.

Pour les locataires d’un appartement ou d’une maison, la donne est semblable. En tant que locataire, vous êtes en effet tenu d’effectuer les opérations courantes d’entretien de vos équipements de chauffage.

La purge d’un radiateur à gaz étant accessible au plus grand nombre et peu technique, elle intègre la liste de vos obligations d’entretien. Rien ne vous interdit en revanche de faire appel à une personne compétente de votre connaissance si vous ne vous sentez pas en capacité de purger vos radiateurs à gaz seul.
 

Zoom sur le matériel nécessaire pour purger un radiateur à gaz

Inutile de prévoir un aller-retour vers une boutique spécialisée dans le bricolage pour préparer la purge de vos radiateurs. La liste du matériel nécessaire pour purger un radiateur à gaz est en effet très restreinte. Elle se limite à deux produits :

  • une pince ou un tournevis ;
  • un récipient (bol, bassine, etc.) pour recueillir l’eau qui s’écoule du radiateur pendant la purge (l’équivalent d’un petit verre d’eau).

Sur les anciens modèles de radiateurs à gaz (et que l’on retrouve encore aujourd’hui dans de nombreux logements), il est parfois nécessaire d’utiliser une clé de purge. Une pince multiprise peut toutefois aisément remplacer cet outil.
 

Purge du radiateur à gaz : les bons conseils

Il existe enfin quelques bons conseils à appliquer pour que la purge de vos radiateurs à gaz se déroule dans les meilleures conditions. Lorsque vous décidez de vous engager dans cette opération, pensez notamment à :

  • vérifier que la chaudière à gaz est éteinte et que vos radiateurs sont bien froids ;
  • débuter la purge de vos radiateurs par les radiateurs situés à l’étage inférieur, puis à remonter progressivement vers les radiateurs situés au point le plus haut de l’habitation. (Une autre façon de voir les choses consiste à débuter l’opération par le radiateur qui se trouve le plus près de votre chaudière à gaz, et de la terminer par le radiateur qui en est le plus éloigné.)