Tous nos conseils sur le déménagement

Comment prévenir votre fournisseur de gaz que vous déménagez ?

Publié le

Tags de l'article

Votre déménagement approche et vous ne savez pas comment gérer votre contrat actuel de fourniture de gaz. Qui devez-vous prévenir en cas de déménagement ? La résiliation de votre contrat est-elle obligatoire ? Si vous vous sentez dépassé par les innombrables démarches administratives à effectuer, ENGIE vous donne quelques conseils pour réussir votre déménagement sans risquer une coupure de gaz…

Tous les consommateurs peuvent obtenir la résiliation de leur contrat de gaz naturel gratuitement

Vous déménagez ?

Vous avez besoin d'énergie dans votre nouveau logement ? Remplissez votre demande en 5 min!

Devez-vous  forcément résilier votre contrat de gaz naturel en cas de déménagement ?

La réponse est oui. Pour que votre actuel fournisseur d’énergie arrête de vous envoyer les factures relatives à l'abonnement et aux consommations du logement que vous quittez, vous devez procéder à une résiliation. Mais rassurez-vous, cette démarche est simple à réaliser chez la plupart des fournisseurs d’énergie. Si vous êtes client ENGIE, vous avez la possibilité d’effectuer votre demande de résiliation directement en ligne via le « formulaire de déménagement ». Vous pouvez également réaliser cette opération par mail, téléphone ou courrier.

Quel est le coût de la résiliation de votre contrat de gaz naturel ?

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, tous les consommateurs peuvent obtenir la résiliation de leur contrat de gaz naturel gratuitement et sans motif particulier. Votre résiliation pour déménagement n’occasionnera aucuns frais supplémentaires sur votre facture. Bien entendu, vous serez tenu de solder la part relative à votre abonnement ainsi qu’à vos consommations jusqu’à la date effective de votre résiliation. Ce montant vous sera communiqué dans une facture dite « de résiliation ». Cette dernière mettra également un terme définitif au contrat qui vous liait jusqu’alors à votre fournisseur d’énergie.

Rendez-vous de résiliation

Dans certains cas, le déplacement d’un technicien du gestionnaire du réseau national (GRDF) est nécessaire pour couper le compteur de gaz ou contrôler l’état de votre chaudière, voire de toute l’installation intérieure. Un rendez-vous est programmé avec le client sans aucuns frais à sa charge. Dans cette situation, votre présence est indispensable si votre compteur de gaz n’est pas directement accessible depuis l’extérieur du logement. À noter, si vous manquez le premier rendez-vous, le second vous sera facturé.

 

Quand souscrire un nouveau contrat de gaz naturel ?

Cela va dépendre de votre situation. Si vous emménagez dans une habitation neuve, il est possible qu’il faille demander un raccordement au réseau de gaz. Or, ces travaux peuvent nécessiter un peu de temps en fonction des caractéristiques techniques du logement et du terrain sur lequel il est construit. Sachez également qu’il est nécessaire d’obtenir un certificat de conformité de l’installation intérieure avant de pouvoir prétendre à être raccordé au réseau. Toutes ces démarches peuvent être longues. Aussi est-il conseillé de vous rapprocher, pendant les travaux de construction, d’un fournisseur de gaz qui pourra prendre en charge les démarches à votre place. En revanche, si vous emménagez dans un logement déjà raccordé, vous n’aurez qu’à souscrire un nouveau contrat auprès du fournisseur d’énergie de votre choix. Pour être sûr de bénéficier d’une ouverture de compteur en temps et en heure, il est recommandé de se rapprocher d’un prestataire au minimum quinze jours avant d’emménager.

Quels sont les délais moyens de mise en service ?

En moyenne, il faut compter cinq jours ouvrés pour la mise en service « classique » d’un compteur de gaz. Ce délai s’explique par le fait que votre fournisseur d’énergie va devoir s’adresser au gestionnaire du réseau. C’est ce dernier, en effet, qui effectue l’ouverture du compteur. Mais si vous êtes pressé, vous avez la possibilité d’opter pour une mise en service « express » qui, elle, ne prend que deux jours ouvrés. Pour en bénéficier, il vous faudra néanmoins prévoir un surcoût par rapport à une mise en service standard, qui vous sera normalement facturée par votre nouveau fournisseur de gaz.

Comparer les offres de gaz naturel