Tous nos conseils sur le déménagement

Déménagement à l’étranger : mode d’emploi

Publié le

Tags de l'article

Un déménagement à l’étranger ne se fait pas du jour au lendemain. Avant le grand départ, il faut penser à tous les détails, et pour éviter les oublis, une bonne organisation est de mise. ENGIE vous aide à savoir comment vous y prendre avec quelques astuces déménagement pour que tout se passe comme sur des roulettes.

Obtenir votre visa si nécessaire avant de déménager à l’étranger

Un visa, c’est le coup de tampon sur votre passeport qui vous permet d’entrer dans un pays étranger. Il est demandé dans beaucoup de pays en dehors de l’Union Européenne. En premier lieu, vous devez vous assurer que votre passeport reste valable au-delà de l’expiration du visa. Afin d’obtenir ce précieux sésame, il faut vous adresser au consulat ou à l’ambassade de votre pays d’accueil en France. Comptez plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour de recevoir une suite à votre demande. Surtout, n’attendez pas la dernière minute pour vous occuper de cette formalité. Sachez aussi que dans certaines situations, ce visa peut s’accompagner d’un permis de travail.

Vous déménagez ?

Vous avez besoin d'énergie dans votre nouveau logement ? Remplissez votre demande en 5 min!

Les démarches fiscales à entreprendre avant votre départ

Quand vous quittez le pays, vous avez l’obligation de communiquer votre nouvelle adresse auprès du centre des impôts. Heureusement, cette démarche peut se faire sur internet si vous n’avez pas le temps de vous déplacer physiquement. Une fois à l’étranger, vous n’êtes plus imposé que sur vos rentrées d’argent de source française. Si vous n’en avez plus, indiquez-le sur votre déclaration de revenus. Dans le cas contraire, remplissez les formulaires n° 2042 et 2042-NR. Notez que depuis 2005, vous n’avez plus à solder vos impayés en tant que contribuables avant de partir.

Les démarches à entreprendre concernant votre logement avant un déménagement international

Si vous êtes locataire, vous devez informer votre propriétaire de votre départ au moins trois mois à l’avance par lettre recommandée avec accusé de réception. Ce délai se réduit à un mois pour les appartements meublés ou en cas de mutation professionnelle. Si vous êtes propriétaire, vous pouvez soit vendre votre bien, soit le mettre en location.

Pour résilier vos contrats d’énergie, sachez qu’ENGIE ne demande aucuns frais de résiliation. Les formalités peuvent être réalisées en ligne en seulement quelques clics. Vous devez vous y prendre au moins une semaine avant votre déménagement international. Vous avez aussi la possibilité de le faire bien à l’avance et de mentionner clairement la date de votre départ.

Les autres formalités pour un déménagement international

  • Contactez votre banque pour savoir quelles sont vos options. Selon vos besoins, vous pouvez clôturer votre compte ou vous le transférer. 
  • Mettez à jour vos différents vaccins.
  • Effectuez une demande pour obtenir les documents nécessaires à l’école de vos enfants.
  • Demandez un permis de conduire international. 
  • Informez-vous sur les formalités pour le transport et le transfert de votre animal de compagnie.
  • Avisez les organismes tels que les compagnies d’assurances, ceux qui versent vos prestations familiales, pension de retraite ou allocation de solidarité aux personnes âgées…
  • Résiliez les abonnements : téléphone, câble, internet, magazines... 
  • Contactez un déménageur international

Quel est le rôle d’un déménageur international ?

Les déménageurs internationaux ont pour responsabilité d’assurer toutes les démarches liées au transport de vos biens vers l’adresse exacte de votre destination. Ils vous conseillent sur le type d’emballage adapté à chacun de vos objets. Ces prestataires s’occupent du chargement, du moyen de transport, du paiement des diverses taxes et assurances. Il leur incombe également de s’occuper des formalités douanières que ce soit en France ou dans le pays d’accueil.

Tout ce qui vous reste à faire est donc de choisir quels meubles emmener avec vous. Vous devez remplir une déclaration de valeur car les calculs pour les dédommagements que vous percevez en cas de sinistre se font à partir de ce document.

Comment choisir votre déménageur international ?

Comment reconnaître un déménageur international fiable ? Il doit vous présenter un devis complet. Ce dernier contient la liste exhaustive de tout ce qui est à emporter, plus les détails des matériels nécessaires comme les cartons, les mousses de protection ou les caisses. Une certification FAIM (FIDI Accredited International Movers) ou ISO 9001 représente une garantie de savoir-faire et de qualité de travail.

Certains prestataires ne fournissent pas de service complet. Vous devrez alors vous préoccuper des formalités avec la douane, ou de la livraison de vos affaires depuis leur point de chute vers votre nouveau logement. Renseignez-vous précisément avant d’engager un déménageur international afin d’éviter d’éventuels désagréments.

Les formalités à entreprendre après votre déménagement international

La première chose à faire une fois arrivé à bon port avec tous vos effets est de vérifier la liste des objets livrés par les déménageurs internationaux. Faites état des dommages et adressez-vous à votre assurance si vous en constatez.

Il existe des accords de non double imposition entre la France et la plupart des pays étrangers. Néanmoins, il est important, pour ne pas risquer des problèmes administratifs, de se renseigner et de régulariser votre situation fiscale.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à effectuer l’inverse de toutes les démarches que vous avez faites en partant : inscrire les enfants à l’école, vous familiariser avec les transports publics ou faire l’acquisition d’un véhicule... Vous souscrivez également aux divers abonnements dont vous avez besoin tel que le téléphone, internet, énergie…

Ces articles peuvent vous intéresser...