Tous nos conseils sur le déménagement

Déménagement : comment gérer mes abonnements Internet, téléphone et TV ?

Publié le

Et si, entre deux cartons, vous vous offriez une pause démarche administrative ? Vu comme cela, rien de très réjouissant. Mais concernant votre abonnement Internet, téléphone et TV, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise, c’est que cela peut sembler laborieux. La bonne, c’est que ça ne l’est pas tant que ça ! Résilier ou transférer votre abonnement ? Rompre ou continuer ? Mode d’emploi en quatre temps.

Avant le déménagement : connaître le débit de votre future connexion et les offres internet disponibles

Vous déménagez ?

Vous avez besoin d'énergie dans votre nouveau logement ? Remplissez votre demande en 5 min!

Avant le déménagement : tester votre nouveau logement pour choisir le bon abonnement Internet

Nouveau débit pour une nouvelle vie ? C’est ce que vous saurez en testant l’éligibilité ADSL ou fibre de votre nouveau cocon. Derrière ce jargon, un objectif simple : connaître le débit de votre future connexion et les offres internet disponibles. Par exemple, si vous apprenez suite à ce test que votre immeuble est raccordé à la fibre, vous aurez tout intérêt à opter pour la fibre optique et ses excellentes performances.

Si vous en avez le temps ou que vous vous ennuyez un peu, rendez-vous chez chaque FAI (Fournisseur d’Accès Internet) pour connaître les détails des offres. Sinon, utilisez un site comparatif (www.ariase.com, www.degrouptest.com) pour comparer toutes les offres en un clic.
Vous aurez à transmettre le numéro de téléphone de votre future ligne. Si vous ne le connaissez pas, inutile de faire l’autruche en vous enfermant dans un carton : récupérez celui de votre voisin (de palier, idéalement) le plus proche, ou utilisez simplement votre future adresse. Selon le verdict du test, deux choix s’offriront alors à vous.

Choix 1 : garder le même abonnement Internet après votre déménagement

Entre vous et lui, c’est une affaire qui roule. Votre FAI est compatible avec votre future adresse et vos envies : vous décidez donc de poursuivre votre idylle dans votre nouveau logement. Vous n’aurez qu’à transférer votre abonnement, en lui communiquant les informations suivantes : future adresse, numéro de téléphone fixe ou nom de l’ancien occupant, numéro de logo France Télécom figurant en bas de la porte, RIB, numéro de client et date d’emménagement. Pour renouveler vos vœux, le FAI vous demandera sans doute de renvoyer votre box afin de procéder à un échange (de matériel, pas de consentement).

Utile !

Votre FAI se plie en 4 pour vous garder en vous facilitant le déménagement. Les pages dédiées des principaux opérateurs :

Free

Orange

SFR

Bouygues Telecom

Choix 2 : changer d’abonnement Internet pour votre nouveau logement

Toutes les bonnes choses ont une fin, et votre nouvelle vie, ce sera sans lui. Première étape : résilier votre abonnement.

Si votre opérateur actuel n’est pas compatible avec votre nouveau logement (vous avez une offre ADSL en zone dégroupée et vous déménagez en zone non dégroupée, ou vous êtes abonné au câble/fibre optique et votre nouveau logement n’est pas couvert par le réseau de votre FAI), la séparation se fera sans heurt et sans frais de résiliation, pour le plus grand bonheur de votre banquier en ces temps onéreux de déménagement. 

Si le problème de compatibilité n’est pas technique, mais plutôt affectif (« J’ai trop souffert, tu ne marches jamais, l’autre est moins cher, arrêtons là »), la résiliation a un prix mais les opérateurs, trop heureux que vous soyez désormais sur le marché, proposent des offres de reprise d’engagement qui couvrent ces frais, grâce à un simple coupon à renvoyer pour obtenir un virement ou un avoir.

Bon à savoir 

Lorsque vous changez de FAI, vos abonnements TV supplémentaires (comme CANAL+, par exemple) sont transférés : vous retrouverez vos programmes dès l’activation de votre nouvel accès ADSL. Pensez simplement, pour les courriers, à les avertir de votre changement d’adresse via votre espace client !

Souscrire à un nouvel abonnement Internet, téléphone et TV

Un de perdu, un de retrouvé. Et il vous faut à présent officialiser votre relation avec le nouveau FAI qui ravira vos jours et vos nuits de connexion.
Si vous êtes très attaché à votre numéro de fixe et que vous souhaitez le conserver tout en changeant de FAI, il vous faut récupérer le numéro RIO auprès de votre opérateur actuel, en appelant le 3179 ou en vous connectant sur votre espace client. Puis transmettez-le à l’heureux élu qui, en bonus, se chargera lui-même de résilier votre ancien contrat.

Si vous ne ressentez plus rien non plus pour votre numéro de fixe ou que vous changez de région, il vous faudra procéder vous-même à la résiliation (par lettre recommandée avec avis de réception, plus efficace en cas de litige) pour entamer sereinement votre nouvelle relation. Bon à savoir : en plus des frais de mise en service, votre nouveau FAI pourra vous demander des frais de construction de ligne, des cautions pour le matériel, ou encore des frais de raccordement.

Jamais sans ma connexion !

La transition entre deux FAI implique une coupure momentanée du service : pour réduire au maximum sa durée, souscrivez votre nouvelle offre quelques jours avant d’envoyer votre recommandé de résiliation : votre ancien fournisseur est légalement tenu de mettre fin au contrat dans les dix jours qui suivent la réception du courrier. 

Ces articles peuvent vous intéresser...

Toutes les actualités