Tous nos conseils sur le déménagement

Comment déménager dans une maison écologique ?

Publié le

Tags de l'article

Quand on change de logement, on veille généralement à soigner son confort, son budget et l’environnement. Ces trois domaines sont bien souvent liés, c’est pourquoi déménager dans une maison écologique est un choix idéal pour de nombreux Français. 

Si vous vous intéressez à l’impact environnemental global de votre maison, cherchez les logements labellisés HQE

Vous déménagez ?

Vous avez besoin d'énergie dans votre nouveau logement ? Remplissez votre demande en 5 min!

Consultez les diagnostics obligatoires

DPE, ERNMT, DAPP… Derrière ces acronymes se cachent des informations capitales lorsqu’on fait le choix d’un habitat écologique. Outre l’exposition aux risques naturels et technologiques (ERNMT), à l’amiante ou au plomb (DAPP), le diagnostic qui vous intéresse particulièrement est le DPE, ou Diagnostic de Performance Energétique. C’est lui qui donne lieu au classement alphabétique du bien selon sa consommation énergétique, de A à G. Bilan thermique simplifié, il prend en compte les émissions de gaz à effet de serre, l’isolation thermique, la production d’eau chaude et bien d’autres critères pour vous informer des performances énergétiques du logement. La lettre A correspond à des résultats optimaux et la lettre G aux résultats les plus bas. Le DPE est valable 10 ans si des travaux d’économie d’énergie ne sont pas effectués entre-temps. 

Habitat écologique : repérez les labels complémentaires

Vous voulez aller plus loin dans la sélection de votre maison écologique ? Plusieurs labels viennent préciser les performances énergétiques d’une maison. Pionnier en la matière, le label BBC (Bâtiment Basse Consommation) met en valeur les logements qui offrent les meilleures performances énergétiques : leur consommation minimale doit assurer votre confort toute l’année tout en réduisant votre facture énergétique. 

Le label BBC est associé au label RT 2012, qui assure que le logement ne consomme en moyenne que 50 kWhEP/m2/an maximum, sur 5 postes majeurs : chauffage, production d’eau chaude sanitaire, climatisation, éclairage et ventilation. Le label Effinergie vient également renforcer le label BBC et se concentre principalement sur l’étanchéité à l’air d’une construction. Le label Effinergie+ lancé en 2012 est encore plus exigeant, tandis que le label BEPOS Effinergie signale les bâtiments à énergie positive, c’est-à-dire qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Si vous vous intéressez à l’impact environnemental global de votre maison, cherchez les logements labellisés HQE (Haute Qualité Energétique), qui prennent en compte le coût énergétique de votre maison de sa conception à sa fin de vie.

Des constructions écologiques à 100%, ça existe ?

Hors du monde des labels, il existe des types d’habitats aux excellentes performances énergétiques. Peut-être connaissez-vous la tiny house, roulotte haut de gamme, cosy et économique. La maison bioclimatique pour sa part se focalise essentiellement sur la question de l’exposition et des ouvertures, afin de bénéficier au maximum de l’éclairage et de la chaleur naturellement délivrés par le soleil au cours de la journée et des saisons. Quant à la maison passive, elle ne consomme pas d’énergie, grâce à l’apport du soleil, à une isolation thermique avancée et à une gestion précise des ventilations.

Déménager dans une maison écologique : les petites astuces à ne pas oublier

Vous déménagez dans une maison mitoyenne, ou dans un appartement au sein d’un immeuble ? Vérifiez que les compteurs d’eau, de gaz et d’électricité sont bien individuels, et effectuez un relevé d’index pour contrôler la consommation du logement. Anticipez votre consommation de gaz au moment du déménagement avec le service de déménagement ENGIE, pour avoir du gaz au bon moment dans le bon logement, sans surconsommer et dépenser inutilement.