Tous nos conseils

Apple Park : une centrale solaire hi-tech

Publié le

Tags de l'article

Avez-vous déjà envisagé de devenir autonome en matière de consommation énergétique ? Avec son nouveau siège Apple Park, la célèbre marque à la pomme réalise ce rêve à grande échelle équipant son bâtiment d’une véritable centrale solaire.

L’Apple Park, alimenté à 100 % par des énergies renouvelables issues en grande partie du photovoltaïque, réussit l’exploit d’être totalement autosuffisant en énergie

Ma conso : analysez vos consommations

Gratuit

Jusqu'à 8% d'économies d'énergie (*)

Les origines du projet Apple Park

En 2011, quelques mois avant sa mort, Steve Jobs, créateur d’Apple, s’est impliqué personnellement dans la conception du nouveau siège de son entreprise. Situé à Cupertino dans la Silicon Valley, c’est un bâtiment en forme d’anneau à l’architecture futuriste.

La firme américaine a souhaité en faire le symbole de l’innovation architecturale, mais aussi de la consommation responsable ! L’Apple Park inclut en effet, une véritable centrale solaire sur toute la surface de son gigantesque toit. Imaginé pour devenir LA référence en matière d’écoénergie, le projet de Steve Jobs est devenu réalité.

Apple Park, un projet pharaonique

Surnommé « le vaisseau spatial », le nouveau siège d’Apple semble, en effet, tout droit sorti d’une superproduction hollywoodienne.

Voici quelques chiffres qui donnent le tournis :

260 000 m2 de superficie (soit 35 terrains de football !),

1,5 km de circonférence pour le bâtiment principal,

12 000 employés accueillis,

9 000 arbres plantés sur 70 hectares de terrain,

Un coût total de 5 milliards de $.

Une centrale solaire sur le toit du bâtiment le plus écoénergétique au monde

Le cylindre de verre surmonté d’un toit en fibre de carbone métallique, est alimenté à 100 % par des énergies renouvelables issues en grande partie du photovoltaïque.

Le plus grand toit solaire au monde est équipé de 100 panneaux photovoltaïques géants sur une surface de 65 000 m2.  Afin d’assurer une énergie d’appoint, le site utilisera des piles à combustibles de dernière génération. Avec un tel dimensionnement, la centrale solaire affiche une puissance de 21 mégawatts. Résultat ? L’Apple Park réussit l’exploit d’être totalement autosuffisant en énergie

Une construction ultra-moderne économe en énergie 

Énergiquement autonome, c’est en plus un bâtiment basse consommation. Pourquoi ? Parce qu’il utilise la ventilation naturelle et est équipé de lampes LED basse consommation

Apple Park est ainsi capable de fonctionner sans chauffage et sans climatisation 9 mois sur 12 !

En limitant au maximum ses émissions de gaz à effet de serre, grâce à sa conception et ses équipements hi-tech, l’Apple Park est désormais une référence en matière de bâtiments écologique. Espérons que sa visibilité pourra influencer les constructions de demain !