Mon logement est-il parfaitement isolé si tous les travaux sont faits ?

Il faut également tenir compte des ponts thermiques et défauts d’étanchéité à l’air du bâti : ces « fuites » de chaleur occasionnent des déperditions d’énergie non-négligeables à travers les jonctions entre les planchers et les murs extérieurs, les cheminées, les systèmes de ventilation, et même les prises de courant ou la boîte aux lettres.

Si la part de déperditions d’énergie via les ponts thermiques était mineure dans une maison non isolée (moins de 5%), elle devient prépondérante pour une maison isolée (20% des déperditions selon l’ADEME).

Pour y remédier, il faut y penser dès la conception du projet de construction ou de rénovation : une isolation globale de l’enveloppe bien conçue et réalisée dans les règles de l’art doit permettre de supprimer la majeure partie de ces défauts.